revue boursière de la semaine terminée le 27 août 2021

Nouveaux records en bourse!

Les bourses canadiennes et  américaines ont terminé la semaine avec de nouveaux niveaux records. Le S&P 500 de la bourse américaine est en progression de 20% depuis le début de l’année.  La bourse canadienne s’est appréciée de plus de 18% depuis décembre 2020.

Des données sur l’inflation publiées vendredi de même qu’un discours de Jérôme Powell à l’effet qu’il n’envisage pas de hausse de taux d’intérêt dans un avenir prévisible ont rassuré les investisseurs.

Le rapport sur l’emploi américain qui sera publié ce vendredi sera scruté à la loupe afin de convaincre les investisseurs que la menace de hausse de taux est bien écartée. De bons résultats financiers jumelés avec des taux d’intérêt faibles permettent d’espérer que la chevauchée haussière des marchés financiers se poursuive. Le graphique ci-dessous montre l’évolution de la bourse canadienne depuis le début de l’année:

Revue de la semaine terminée le 27 août 2021

Lundi, la nouvelle que la FDA a approuvé le vaccin COVID-19 de Pfizer et BioNTech a stimulé le marché et Wall Street a terminé la journée en hausse. La hausse des actions pharmaceutiques a poussé le TSX à une clôture plus élevée. Les gains en actions énergétiques, technologiques et de voyages mardi ont poussé Wall Street à une clôture plus élevée. La hausse des actions de soins de santé a poussé le TSX à une clôture plus élevée. Les marchés boursiers américains ont réussi à terminer en hausse mercredi malgré la prudence avant la prochaine réunion de la Réserve fédérale. La hausse des actions financières et immobilières a poussé le TSX à une clôture plus élevée. Wall Street a clôturé à la baisse jeudi alors que les investisseurs attendent l’annonce de la Réserve fédérale. L’augmentation des cas de coronavirus a ébranlé le marché et le TSX a également clôturé à la baisse. Vendredi, les marchés repartaient en hausse et atteignaient de nouveaux records rassurés par l’annonce que les taux d’intérêt vont rester bas pour longtemps.

 Valeur au 27
Août 2021
Variation de la semaineVariation de la semaine %
TSX20 644,64305,621,50%
Dow Jones35 455,80335,720,96%
Pétrole68,746,6010,62%
Or1 819,5036,902,07%
CAD/USD0,79230,01241,59%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadiennePerspectives à court termeEn hausse
 Croissance des profitsEn hausse
   
Bourse américainePerspectives à court termeEn hausse
 Croissance des profitsEn hausse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 30 août au 3 septembre 2021


Nouvelles économiques:     

Mardi:         Canada: Indice PIB
                     États-Unis: Confiance des consommateurs

Mercredi:    Tous: Réunions OPEC et OPEC-JMMC
                     États-Unis: Indice d’emploi ADP
                     États-Unis: Indice ISM Manufacturier

Jeudi:           États-Unis: Demandes de chômage
                      
Vendredi:     États-Unis Rapport sur l’emploi
                      États-Unis: Indice ISM non manufacturier


Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi:    H & R Block

Mercredi: Laurentian Bank of Canada, Campbell Soup Co
Jeudi:      BRP Inc, American Eagle Outfitters Inc, Broadcom Inc, Hewlett Packard Enterprise Co, DocuSign Inc

Sur notre radar cette semaine

Quebecor Inc. est sur notre radar cette semaine. Ce géant québécois des télécommunications continue de profiter des revenus croissants et récurrents de Vidéotron. L’analyste Adam Shine de la Financière Banque Nationale croit que ce titre performera mieux que le marché dans la prochaine année et a fixé son prix cible à 40$.  Si le prix cible est atteint, cela représenterait un rendement de plus de 30% en tenant compte du dividende de 3,49%. N’hésitez pas à me contacter pour voir si ce titre convient à votre portefeuille.

— Salutations

Revue boursière de la semaine terminée le 20 août 2021

Entrée dans une zone de turbulence…

La présentation des résultats financiers des entreprises du 30 juin étant derrière nous, les investisseurs se questionnent sur ce que le marché boursier devrait faire au cours des prochaines semaines. Les résultats ayant dépassé les attentes dans 87% des cas aux États-Unis, laisse croire que l’année 2021 devrait se terminer en hausse par rapport au niveau actuel pour la majorité des stratèges boursiers.

L’émergence d’une quatrième vague de Covid-19 et la crainte de voir une réduction de l’interventionnisme de la Réserve fédérale américaine sont au centre des préoccupations. 

Certains analystes techniques comme Ron Walker et Steve Miller s’attendent à un recul des marchés au cours des prochaines semaines qui devrait être suivi par un fort rebond pour finir l’année en beauté. Ron Walker base ses prédictions sur la théorie des vagues d’Elliott et croit que la bourse pourrait baisser de 11% en septembre. Steve Miller qui se fie aux cycles du marché s’attend à une baisse de 5 à 7%. Les 2 analystes croient toutefois que si une baisse survient, elle ne sera que temporaire et sera suivie d’un fort rebond pour aller atteindre de nouveaux records.

La théorie des vagues d’Elliott comme la thèse que les cycles des marchés peuvent être anticipés par l’analyse des graphiques sont loin d’être des sciences reconnues. Les 2 approches s’attendent à ce que les variations passées  de la bourse se répètent dans l’avenir. Le graphique ci-dessous illustre les 5 vagues d’un mouvement haussier (1 à 5) suivi des 3 vagues d’un mouvement baissier (a,b,c). Selon Ron Walker on aurait atteint le sommet de la vague 3 la semaine dernière.

elliott

L’étude des tendances implique souvent l’utilisation des moyennes i6ge) alors que Ron Walker croît que la marché pourrait baisser jusqu’à la moyenne de 200 jours ligne bleue).

s&P 20 aout

Revue de la semaine terminée le 20 août 2021

Lundi, les inquiétudes concernant la santé globale de l’économie ont amené Wall Street à terminer la journée de manière mitigée. L’incertitude qui a suivi l’annonce des prochaines élections anticipées a ébranlé le marché et fait clôturer le TSX à la baisse. Les chiffres décevants des ventes au détail mardi ont pesé sur le marché et Wall Street a clôturé à la baisse. La chute des actions de consommation et de ressources a poussé le TSX à une clôture plus basse. Mercredi, les commentaires bellicistes de la Réserve fédérale ont ébranlé les investisseurs et les marchés boursiers ont clôturé en baisse. Les inquiétudes concernant le variant delta jeudi ont compensé les gains en actions technologiques et Wall Street a terminé la journée de manière mitigée. La chute des actions énergétiques, des soins de santé et des ressources a fait clôturer le TSX à la baisse. L’optimisme était de retour vendredi et les indices ont terminé fortement en hausse récupérant une bonne partie des pertes de la semaine.

 Valeur au 20
Août 2021
Variation de la semaineVariation de la semaine %
TSX20 339,02-179,05-0,87%
Dow Jones35 120,08-385,30-1,11%
Pétrole62,14-6,06-8,88%
Or1 782,602,980,16%
CAD/USD0,7799-0,0188-2,35%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadiennePerspectives à court termeEn hausse
 Croissance des profitsEn hausse
   
Bourse américainePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 23 au 27 août 2021


Nouvelles économiques:     

Lundi:           
États-Unis: Indice PMI Manufacturier américain
Mercredi:      États-Unis: Stocks de pétrole brut

Jeudi:           États-Unis: Indice PIB
                      Tous: Symposium Jackson Hole                

Vendredi:      États-Unis Indice des prix PCE de base
                      États-Unis: Powell prend parole
                      Tous: Symposium Jackson Hole


Compagnies publiant leurs résultats :


Jeudi:       Canadian Imperial Bank of Commerce, 


Sur notre radar cette semaine

Parkland Fuel revient sur notre radar cette semaine. Ce grand détaillant d’essence avec chaîne de dépanneurs au Canada a vu son titre baisser malgré des résultats supérieurs aux attentes. L’analyste Vishal Shreedar de la Financière Banque Nationale croit que ce titre performera mieux que le marché dans la prochaine année et a augmenté son prix cible à 47$.  Si le prix cible est atteint, cela représenterait un rendement de plus de 32% en tenant compte du dividende de 3,36%. N’hésitez pas à me contacter pour voir si ce titre convient à votre portefeuille.

— Salutations