Voici comment la crise va se terminer.



Voici comment la crise va se terminer, tel était le titre d’un article publié par l’agence d’information financière Bloomberg au cours du week-end. Espérant enfin avoir un réponse à vous donner dans la chronique financière d’aujourd’hui, je me suis plongé dans la lecture de l’article…

La vraie réponse: on ne le sait pas… Mais l’espoir revient tranquillement sur les marchés financiers.

La baisse du nombre de décès en Italie et en Espagne au cours du week-end laissent croire que le pire est peut-être derrière eux. Aux États-Unis Donald Trump annonçait que le pire pourrait être atteint cette semaine. De plus en plus d’investisseurs commencent à croire qu’il y a une lumière au bout du tunnel.

Une des voies de sortie de la pandémie est que tout le monde soit immunisé après avoir contracté le virus. On peut aussi espérer qu’un vaccin soit mis sur le marché pour nous immuniser.   Bill Ackman, investisseur activiste reconnu, a lancé un tweet affirmant que les cas de Covid-19 asymptomatiques seraient 50 fois plus nombreux que ce qui est présentement annoncé. Ce n’est que lorsque la pandémie sera terminée que l’on connaîtra vraiment le pourcentage de la population qui a eu le virus.

L’indice VIX qui mesure la volatilité prévue de la bourse américaine, qui est surnommé l’indice de la peur, a dépassé le sommet atteint pendant la crise financière de 2008, le 18 mars dernier. On dit que le niveau habituel du VIX est autour de 15, il a dépassé le niveau de 80 il y a deux semaines et régresse depuis. Voici une image de l’évolution de la peur au cours de la dernière année:

On pourra croire que la crise sera terminée quand on verra le VIX sous la barre de 15 et que la bourse recommencera à monter…

Revue de la semaine terminée le 3 avril 2020

Le TSX a amorcé la semaine sur une note positive, les titres énergétiques ayant mené la charge. Les actions canadiennes ont continué de progresser mardi, les parts de l’énergie et des ressources fournissant un soutien. Les craintes liées aux coronavirus sont revenues en milieu de semaine et les marchés canadiens ont terminé à la baisse. Au cours du premier trimestre, le Dow Jones, le S & P500 et le Nasdaq ont perdu 23,2%, 20,0% et 14,2% respectivement. Le rebond des prix du brut a stimulé le sentiment jeudi et les actions canadiennes ont clôturé à la hausse. Les données décevantes sur l’emploi aux États-Unis et la baisse des valeurs financières et industrielles se sont conjuguées pour faire baisser les actions canadiennes vendredi. Bien que la Bourse de Toronto ait progressé en seulement deux des cinq séances cette semaine, les actions canadiennes ont réussi à enregistrer un gain.

Valeur au 27 mars Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 12 938,30 250,56 1,97%
Dow Jones 21 052,53 -584,25 -2,70%
Pétrole 28,35 8,12 40,14%
Or 1,645,70 -8,31 -0,50%
CAD/USD 0,7075 -0,01 -1,11%

Source : Bloomberg

 

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En baisse
Croissance des profits En hausse
Bourse américaine Perspectives à court terme En baisse
Croissance des profits En hausse

Source : VectorVest

 

Ce que nous réserve la semaine du 6 au 10 avril 2020

 

Nouvelles économiques

Lundi : Canada, Enquête sur les perspectives des entreprises de la Banque du Canada

Mardi : Canada, L’Indice Ivey des Directeurs d’Achat (PMI)

Mercredi : Canada, mise en chantier

 

 

Compagnies publiant leurs résultats :

Mardi : Northern Tech

Mercredi : Cogeco Inc, Goodfood Market

Jeudi: Shaw Comm B

 

 

Sur notre radar cette semaine

L’encaisse est roi,

Salutations

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *