Une récession à nos portes, ou pas…



L’association des CFA de Montréal tenait la conférence perspective 2020 la semaine dernière et recevait deux des plus grands économistes canadiens qui ont pu présenter leurs visions de ce qui nous attendait en 2020. Stéfane Marion économiste et stratège en chef de la Banque Nationale partageait la scène avec David Rosenberg de Rosenberg Research et le tout était animé par Clément Gignac de l’Industrielle Alliance.

M. Marion est plutôt optimiste tandis que M. Rosenberg était très pessimiste. 

Si vous demandez à M. Rosenberg pourquoi il est pessimiste quand tout va si bien et que ça ne peut pas aller mieux que ça?

Il vous répondra: justement, ça ne peut pas aller mieux que ça, c’est pourquoi je suis pessimiste…

M. Marion est d’avis que nous sommes en fin de cycle économique. Cette fin de cycle pourrait durer encore quelques années vu les facilités de crédit déployées par les grandes banques centrales et une reprise du côté des marchés émergents. L’optimisme est de mise et les marchés boursiers pourraient encore donner de bons rendements pendant encore un an ou deux…

Le niveau d’endettement global dans lequel nous évoluons est la principale crainte évoquée par M. Rosenberg. La récession est imminente selon lui et les taux d’intérêt vont encore baisser pour aller à 0% aux États-Unis. À écouter M. Rosenberg, nous ne serions qu’à quelques jours d’une débâcle économique…

Selon M. Marion nous sommes au début de la période de ralentissement alors que M. Rosenberg dit que nous en sommes à la fin:

Que nous soyons en début ou en fin de période de ralentissement, nous devrions privilégier les titres de qualité et de faible volatilité pour tirer notre épingle du jeu…

Revue de la semaine terminée le 24 janvier 2020

Le rallye des valeurs technologiques et des ressources a conduit le TSX à terminer la journée en hausse lors de la première session de la semaine. Les actions canadiennes ont clôturé en baisse mardi, les secteurs de la santé et de l’énergie menant la baisse. Cependant, le TSX a réussi à inverser la tendance en milieu de semaine, soutenu par la hausse des actions de communication. La dynamique à la hausse s’est poursuivie jeudi après la décision de l’Organisation mondiale de la santé de ne pas déclarer le coronavirus chinois une urgence mondiale. Vendredi, le nombre de morts pour le coronavirus est passé à 26, un deuxième cas a été confirmé aux États-Unis, plusieurs entreprises en Chine ont fermé et les événements du Nouvel An chinois ont été annulés, faisant baisser les cours des actions. Le Dow, le S&P500 et le Nasdaq ont perdu respectivement 0,6%, 0,9% et 0,9%.

Valeur au 24 janvier Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 17565,34 6,32 0,04%
Dow Jones 28 989,73 -307,91 -1,05%
Pétrole 54,19 -4,35 -7,43%
Or 1580,3 20,00 1,28%
CAD/USD 0,761 -0,0050 -0,65%

Source : Bloomberg

 

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse

Source : VectorVest

 

Ce que nous réserve la semaine du 27 au 31 janvier 2020

 

Nouvelles économiques

Lundi : États-Unis , Ventes de maisons neuves

Mardi : États-Unis, Commandes de biens durables m / m

Mercredi : États-Unis, Taux directeur de la Réserve fédérale

Jeudi : États-Unis, PIB q / q et stockage de gaz naturel

Vendredi : Canada, PIB m / m

 

Compagnies publiant leurs résultats :

Mardi : Metro Inc, Apple Inc, eBay Inc, Lockheed Martin, Pfizer Inc, Whirlpool CP,

Mercredi : Anthem Inc , Boeing Co, The Canadian Pacific Railway, Facebook Inc, General Electric, C G I Group, Invesco Plc, Microsoft, A T & T Inc, Tesla Motors

Jeudi: Open Text Corp, Amazon.com Inc, Biogen Idec Inc, Grainger WW, Northrop Grumman, Roper Inds, United Parcel, Visa Inc

Vendredi:  Caterpillar, Exxon Mobil

 

Sur notre radar cette semaine          

Cette semaine nous vous proposons comme titre Roper Technologies inc. (ROP). Roper Technologies est une société industrielle diversifiée américaine qui produit des produits d’ingénierie pour des marchés de niche mondiaux. La société est basée à Sarasota, en Floride. Roper propose une large gamme de produits et service à des clients dans plus de 100 pays. La société compte quatre secteurs d’activité principaux: la technologie industrielle, la technologie des radiofréquences, l’imagerie scientifique et industrielle et les systèmes et contrôles énergétiques. La compagnie a enregistré 1,36 milliard de revenu pour le Q3 2019 et une marge brute de 64,6%. Les flux de trésorerie disponible ont été de 387 millions, ce qui représente 29% du chiffre d’affaires. Roper verse un dividende de 0,55%.

 

N’hésitez pas à nous contacter si vous pensez que ce titre pourrait vous intéresser.

 

Salutations

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *