Tendance menacée, mais pas encore inversée…



La remontée des marchés boursiers entamée le 24 mars dernier est-elle sur le point de s’inverser? C’est ce que supposent certains analystes techniques dont fait partie Steve Miller. L’analyse technique tente de prévoir l’évolution future des titres et indices boursiers en étudiant le comportement récent des graphiques.

Une tendance haussière se reconnaît par une suite de sommets et de creux toujours plus hauts. La ligne bleue dans le graphique ci-dessous montre une tendance haussière depuis la fin mars. On s’attendrait à ce que cette tendance se poursuive tant que le marché ne baisse pas sous cette ligne. 

En fin de tendance haussière, on assiste parfois à une certaine euphorie suivie par une période de désillusion qui inverse la tendance. L’euphorie se traduit sur le graphique par un écart entre le prix de fermeture d’une journée et le prix d’ouverture du lendemain. L’euphorie est identifiable sur le graphique ci-dessous par la hausse entre le 4 et e 5 juin dernier, la bourse a débuté la journée du 5 juin nettement en hausse par rapport à son cours de a veille laissant un vide entre les chandelles des deux journées. La désillusion est arrivée 5 jours plus tard soit entre le 10 et le 11 juin où un gros écart en sens inverse s’est créé. Les 4 jours de transactions entre le 5 et le 10 juin forment ce qu’’on appelle un îlot de sommet. 

Un îlot de sommet n’est pas une garantie de changement de tendance, mais peut être considéré comme un avertissement. Il sera intéressant d’observer si le Dow Jones va tomber sous les 25 128 points ce qui confirmerait qu’une tendance baissière est amorcée. Le niveau de 25 128 points était le bas touché le 11 juin.

Revue de la semaine terminée le 19 juin 2020

La semaine a commencé sur une note positive au Canada, la bourse étant propulsée par les secteurs des ressources et des utilités. L’enthousiasme s’est poursuivi mardi suite à la publication de statistiques de ventes au détail pour mai aux États-Unis qui montraient un net rebond suite au déconfinement. Mercredi, la bourse s’est arrêtée plombée par les secteurs de l’énergie et des soins de santé. Le marché canadien a repris le mouvement haussier jeudi grâce au secteur technologique. Vendredi, la hausse des prix du pétrole a encore poussé la bourse à la hausse. En hausse pendant 4 des 5 dernières sessions, le marché boursier canadien récupérait une partie du terrain perdu la semaine précédente en terminant en hausse de 1,43%.

Valeur au 19 juin Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 15 474,20 217,63 1,43%
Dow Jones 25 871,46 265,92 1,04%
Pétrole 39,75 3,19 8,72%
Or 1 753,00 15,70 0,90%
CAD/USD 0,7369 0,0004 0,05%

Source : Bloomberg

 

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse

Source : VectorVest

 


Ce que nous réserve la semaine du 15 au 19 juin

 

Nouvelles économiques

Jeudi:      États-Unis, commandes de biens durables

Vendredi : États-Unis, dépenses de consommation
États-Unis, indice de confiance des consommateurs

 

Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi: Dean Foods

Mercredi: JC Penney

Vendredi: Rite-Aid, Nike

 

Sur notre radar cette semaine

L’encaisse est roi.

Salutations

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *