Nos quatres stratégies principales

Marché en hausse

Achats de titres de compagnies rentables, en croissances et à prix raisonnables.

Marché en baisse

Aucun titre en portefeuille tout a été vendu.

Début de hausse

Achat de titres présentant une bonne valeur qui ont chuté fortement lors de la dernière baisse.

Rallye de Noël

Achat des 10 titres de l’indice ayant le plus baissé entre le premier janvier et le 15 décembre.

Comment ça fonctionne?

Pour faire de l’argent en bourse, il faut savoir quand acheter, quoi acheter et quand vendre.

Marché en hausse

Dans un marché boursier haussier, nous privilégions l’achat de compagnies rentables, en croissance et à prix raisonnables. Nous recherchons les compagnies qui présentent les meilleurs ratios financiers de rentabilité, de croissance tout en étant peu endettées et avec une faible volatilité des cours.  L’analyse technique est utilisée pour identifier un marché haussier. Au cours des 10 dernières années, nous avons été en marché haussier 48% du temps.

Marché en baisse

Dans un marché baissier, nous vendons tous les placements à la bourse et plaçons l’argent en placements sans risque.  Même les meilleures compagnies descendent quand un vent baissier souffle. Notre analyse démontre que notre portefeuille aurait été hors des marchés boursiers près de 41% du temps au cours de 10 dernières années.

Début de hausse

Au début d’un marché haussier, ce ne sont généralement pas les meilleures compagnies qui montent  le plus. Ce sont souvent les compagnies qui ont le plus souffert au cours de la plus récente baisse qui rebondissent. Cela s’explique par le rachat de titres par les vendeurs à découvert. Nous recherchons en début de marché haussier  les compagnies qui ont le plus baissé et qui  présentent une bonne situation fondamentale. On a été en situation de début de marché haussier pendant  près de 7% du temps au cours de 10 dernières années. C’est pendant ces rares périodes que le portefeuille a su vraiment briller.

Rallye de Noël

Une opportunité se présente chaque année : c’est le rallye de Noël.  Les investisseurs qui détiennent des titres qui ont perdu de la valeur au cours de l’année se font suggérer de vendre ces placements pour déduire leurs pertes au niveau de l’impôt. Des titres qui avaient déjà beaucoup baissé au cours de l’année subissent une nouvelle pression à la baisse en novembre et au début décembre. Le prix de plusieurs titres sera bien en deçà de leur valeur réelle autour du 15 décembre. Nous proposons donc d’acheter le 15 décembre, les 10 titres qui ont le plus baissé au cours de la dernière année et de les conserver pendant 3 semaines jusqu’au 6 janvier  tant sur la bourse canadienne qu’américaine. Noël revient chaque année et représente et 4% des journées de l’année en bourse… Pour en savoir plus sur cette stratégie, consultez notre revue boursière du 6 janvier 2017.

Des stratégies efficaces

Nous avons simulé l’utilisation des 4 stratégies combinées depuis le 15 décembre 2005. Un montant de 100 000$ placé de cette façon aurait valu 701 018$ au 31 décembre 2016 soit un rendemant annuel composé de 20,71%. Un montant équivalent placé à 50% sur l’indice TSX et à 50% sur l’indice S&P500 vaudrait 169 726$. La simulation a été faite en tenant compte des frais pour la série F du fonds.

Voici de façon graphique la simulation en question.

1
1

100 000$ investis il y a 11 ans vaudrait 701 018$ au 31/12/16 vs 169 726$ pour l’indice de référence.

Avertissement:

Veuillez lire la notice d’offre du fonds avant d’investir. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis; leur valeur est appelée à fluctuer fréquemment et le rendement passé pourrait ou non être reproduit. Les investisseurs verseront des frais de gestion et des charges et pourraient devoir payer des commissions ou des frais de maintien. De plus, ils pourraient réaliser un profit ou subir une perte.

Les calculs de croissance composée servent à illustrer l’effet de la composition et ne sont pas destinés à refléter la valeur future d’un fonds ou le rendement sur le placement dans un fonds.

L’illustration ci-dessus a été produite avec des données et hypothèses que nous croyons fiables. Les cours de clôture ont servi entre autres dans les calculs des achats et des ventes, rien ne garantit que les transactions se soient faites à ces prix.