Revue boursière de la semaine terminée le 9 novembre 2018

C’est quoi le problème????

 

La bourse a célébré la fin des élections de mi-mandat aux États-Unis en montant de belle façon mardi et mercredi. La hausse de mercredi a confirmé que le marché boursier revenait en tendance haussière selon le système d’Investors Business Daily dont nous vous avons parlé la semaine dernière. Le mouvement à la hausse n’était pas assez convaincant pour changer l’optique de VectorVest sur la direction du marché qui le voit encore comme baissier.

Selon la firme Factset Earnings Insight, 450 des entreprises du S&P500 ont publié leurs résultats du 3e trimestre de 2018. De ces 450 compagnies, 351 ont présenté des chiffres de profits plus élevés qu’attendu et 275 ont réalisé des ventes supérieures à ce qui était attendu. La correction ne vient pas de mauvais chiffres divulgués récemment, ce devrait être le contraire…

Certaines compagnies ont annoncé des projections de ventes ou de profits en deçà des attentes pour le prochain trimestre. Ce fut le cas pour Amazon.com et son titre a baissé de près de 15%… La moyenne des attentes des profits des entreprises continue toutefois à la hausse.

La crainte d’un ralentissement de la croissance économique mondiale particulièrement en Asie et dans les pays émergents explique en partie la volatilité actuelle. La Guerre commerciale que livrent les États-Unis à la Chine commencerait à toucher la consommation chinoise et on craint que cela se répercute sur le reste de l’Asie. La perspective de hausse de taux d’intérêt de la Réserve fédérale américaine a fait monter la valeur du dollar américain par rapport aux autres devises réduisant la rentabilité des entreprises des marchés émergents. Beaucoup de ces pays se sont endettés en dollars américains. La hausse du dollar qui représente plus de 18% pour certains de ces pays freine les possibilités d’emprunt et la croissance. Le graphique ci-dessous montre la hausse du dollar américain par rapport à un panier de devises:

 

Au Canada, c’est la faiblesse du prix du pétrole et des métaux qui expliquent en partie l’anémie de notre marché. Le graphique ci-dessous montre bien que le prix du baril de pétrole est sur une pente descendante depuis l’été lorsqu’on regarde le fonds négocié en bourse qui suit le prix du baril du pétrole :

Revue de la semaine terminée le 9 novembre 2018

On débutait la semaine en lion, les secteurs de l’énergie et de la finance menant le bal.  Puis mardi et mercredi, les marchés continuaient à monter. Suite aux élections américaines de mi-mandat, les investisseurs déterminaient qu’un congrès américain divisé entre les républicains et les démocrates était une bonne chose.  Jeudi, on reprenait notre souffle, la Réserve fédérale américaine indiquait qu’elle continuait sur la voie des augmentations de taux d’intérêt.  Ainsi on terminait la journée au neutre.  Puis vendredi, des données de nature inflationnistes mettaient encore plus d’emphase sur la possible nécessité de monter les taux d’intérêt et ceci faisait chuter les marchés.

 

Perspectives techniques et quantitatives des marchés:

 

Ce que nous réserve la semaine du 12 au 16 novembre 2018

 

Nouvelles Économiques

Mercredi :  Données sur l’inflation américaine

Jeudi :  Ventes au détail américaines

Vendredi : Ventes du secteur manufacturier Canadien

Compagnies publiant leurs résultats :

Mardi : Lunetterie New Look, Nemaska Lithium

Mercredi : Cisco, Loblaw

Jeudi : NVIDIA, Walmart

Sur notre radar cette semaine

Cette semaine nous préférons le pas investir, l’encaisse est roi.

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *