Revue boursière de la semaine terminée le 7 septembre

La bourse canadienne perd tous ses gains de 2018…

 

La bourse canadienne telle que comptabilisée  par le S&P TSX a commencé l’année 2018 à 16 209 points. Elle a atteint un premier sommet le 4 janvier à 16 421 points, avant de descendre à 14 785 points le 9 février dernier, une correction de 8,78%, avant de remonter à un nouveau sommet de 16 586 points le 13 juillet. Depuis son sommet du 13 juillet, la bourse canadienne est en baisse de près de 3% effaçant ainsi tous les gains de 2018. Depuis le 1er janvier, la bourse a perdu 0,73% de sa valeur.

Le graphique ci-dessous nous montre l’évolution du marché canadien depuis quelques mois:

Les deux secteurs qui ont connu une bonne performance en 2018 sont ceux de la technologie et des soins de santé. Le secteur de la santé ou en anglais le Toronto Health Care (THC) a la même abréviation que le tétra hydro canabinol (THC) l’ingrédient actif de la marijuana. Outre les titres de techno, ce sont les titres de marijuana qui ont soutenu la bourse canadienne cette année. La légalisation de la marijuana à partir du mois prochain explique l’engouement pour les titres de ce secteur.

La vigueur de l’économie et les perspectives de hausses de profits des entreprises ont justifié l’optimisme des investisseurs cette année.  Le rapport sur l’emploi pour le Canada publié vendredi montrait une baisse de 51 600 emplois au pays, un premier signe de ralentissement de l’économie en 2018. Les perspectives de profits sont toujours en hausse.

Une mauvaise nouvelle économique n’est pas suffisante pour faire basculer un  marché haussier, reste à voir si c’est une donnée isolée ou le début d’une nouvelle tendance…

Revue de la semaine terminée le 7 septembre 2018

Pour une très rare fois, les marchés américains et canadiens n’évoluaient pas de façon synchronisée. Alors voici un sommaire de la semaine sur les marchés américains, suivi d’un sommaire sur les marchés canadiens.

Aux États-Unis, le retour de la fête du Travail se faisait dans un contexte de l’échec des négociations de l’ALENA.  De plus Facebook recevait des commentaires négatifs de la part d’une firme d’analystes.  Ce faisant, les marchés terminaient la journée dans le rouge.  Au cours des journées de mercredi et jeudi, on assistait à des ventes dans le secteur des technos et des achats dans les secteurs plus sécuritaires.  De sorte que le NASDAQ perdait et le Dow Jones gagnait un peu de terrain.  Vendredi, la bourse tombait sur l’annonce d’imposition de tarifs douaniers à la Chine de la part des Américains.

Au Canada, la bourse perdait du terrain au cours de chacune des quatre journées boursières.  Les trois premiers jours de perte s’expliquaient par l’échec des négociations sur l’ALENA et vendredi c’était l’annonce de l’imposition de tarif douanier à la Chine par les États-Unis qui expliquaient la perte.

Ce que nous réserve la semaine du 10 au 14 septembre 2018

 

 Mardi : Mises en chantier canadiennes, Ventes de gros aux États-Unis.

Jeudi :  Données sur l’inflation aux États-Unis.

Vendredi : Données sur les ventes au détail américaines.

Voici quelques compagnies qui publient leurs résultats cette semaine:


Mercredi: Southern Cooper Corporation

Jeudi: Dollarama, Oracle Corporation

Sur notre radar cette semaine

Nous préférons ne pas investir cette semaine.