Revue boursière de la semaine terminée le 7 juillet 2017

ʽʽLa bourse atteint des nouveaux sommets’’: la moitié vide du verre

 

Au cours des derniers mois, nous avons souvent entendu que ‘’la bourse avait atteint un nouveau sommet’’.  Prenons un peu de recul et analysons de façon cartésienne cette nouvelle entendue maintes fois à la télévision et à la radio.

Tout d’abord il est vrai que le marché américain ne se porte pas trop mal.  En analysant le S&P500 (l’indice regroupant les 500 plus grandes compagnies américaines), au 30 juin, nous étions très près du sommet de tous les temps, lequel a été atteint le 19 juin.  Alors voici pour la nouvelle, elle n’est pas fausse, mais pour le marché américain seulement.

Mais qu’en est-il réellement lorsqu’on analyse toutes les autres composantes de nos investissements?

Pour une grande majorité d’investisseurs, un portefeuille équilibré convient.  Un portefeuille équilibré est composé d’actions canadiennes, d’actions américaines et de placements plus sécuritaires appelés obligations.  De plus, comme investisseur canadien, nos placements américains sont convertis en dollars canadiens.  Ainsi il faut tenir compte de la valeur du dollar canadien vis-à-vis du dollar américain.  Le tableau ci-bas donne les rendements de chacune des trois composantes d’un portefeuille équilibré de la période du premier janvier au 30 juin de cette année, soit depuis six mois.

J’ai pris ces rendements et les ai répartis dans un portefeuille composé de 25% d’actions canadiennes, 25% d’actions américaines et de 50% d’obligations, ce qui correspond à un portefeuille qu’on peut qualifier d’équilibré.  De ce portefeuille, on aurait pu tirer un rendement de 2.4% ce qui est bien loin des rendements attendus lorsque ‘’la bourse atteint des niveaux records’’.  Comme quoi il ne faut pas se laisser impressionner par les nouvelles.  Il vaut mieux toujours faire ses devoirs et analyser la situation de façon factuelle.

Bourse canadienne Bourse américaine convertie en dollars canadiens (1) Rendements des obligations Rendement espéré
Rendements de 6 mois au 30 juin -0.7% 4.6% 2.9%
Répartition 25% 25% 50%
-0.2% 1.1% 1.5% 2.4%

(Source des données sur les rendements : VectorVest): Rendement de la bourse américaine en dollars américains : 8.2%

(Source des données pour les variations du dollar canadien vis-à-vis du dollar US : la Banque du Canada)

 À quoi s’attendre pour la suite des choses?

Pour les marchés boursiers, à notre humble avis, quatre forces luttent pour orienter les marchés boursiers en général :

La croissance des profits des corporations.

De ce côté c’est très positif.

La santé de l’économie en général.

Positif également, bien que ce ne soit pas une grande ère de prospérité.

Les prix des actions.

Négatif, les actions sont chères en général.

Les sentiments des investisseurs.

De neutre à négatif.  Le VIX, aussi appelé l’indice de la peur est près d’un creux historique, ce qui laisse croire que les investisseurs n’ont pas si peur que ça et que la bourse pourrait continuer de monter.  D’un autre côté, le sentiment généralisé au Canada est un peu plus négatif.

Donc deux vents de dos et deux vents de face.  Difficile de prévoir quel côté va l’emporter.  Cependant, si le dollar canadien poursuit sa hausse vis-à-vis le dollar américain, ceci annulera (partiellement du moins) les gains que la bourse américaine pourra nous donner.

Pour le marché obligataire, la hausse des taux d’intérêt au Canada serait imminente.

À court terme, les obligations perdent en valeur lorsque les taux d’intérêt augmentent.  Les rendements sur ce marché au cours des prochaines semaines devraient être négatifs.  Ceci étant dit, le tout devrait revenir à la normale très rapidement, rien d’inquiétant, mais quand on le sait ça nous inquiète moins.

 

Revue de la semaine terminée le 7 juillet, 2017

 

Lundi la bourse canadienne était fermée et les marchés américains montaient passablement, poussés par les titres technologiques.  Mardi, la bourse américaine était fermée et au Canada, les titres technologiques tombaient, entrainant la bourse canadienne dans le rouge.  La situation se répétait mercredi, les titres technologiques dictant la direction des marchés, cette fois à la hausse pour les deux bourses.  Jeudi, un rapport sur l’emploi du secteur privé décevant et les tensions en Corée du Nord poussaient les marchés à la baisse.  Vendredi, les investisseurs américains célébraient un bon rapport sur l’emploi (le rapport officiel et global sur l’emploi) et la baisse du prix du pétrole plombait la bourse canadienne.

 

 

Valeur au 7 juillet Variation de la semaine Variation  de la semaine %
Bourse de Toronto 15 027 -155 -1.02%
Dow Jones 21 414 +64 +0.30%
Pétrole ($US/baril) 44.23 -1.81 -3.93%
Or 1 207.70 -32.60 -2.62%
Can$/US$ 77.5 +0.46 +0.60%

Source : Bloomberg

 

Perspectives techniques et quantitatives des marchés :

Bourse canadienne Perspectives à court terme En baisse
Croissance des profits En hausse
Bourse américaine Perspectives à court terme En baisse
Croissance des profits En hausse

Source : Vector Vest

 

 

Ce que nous réserve la semaine du 10 au 14 juillet, 2017

 

Les mises en chantier canadiennes seront émises mardi. Mercredi, le livre beige de la Réserve fédérale américaine, qui brosse un sommaire sur l’économie américaine sera publié.  De plus, la Banque du Canada fera une mise à jour de sa politique monétaire, laquelle inclue l’orientation des taux d’intérêt.  Vendredi, les statistiques sur l’inflation et les ventes au détail américaines seront émises.

 

Mardi : Pepsi, Pharmacies Jean Coutu

Mercredi : Alimentation Couche-Tard

Jeudi : Delta Airlines, Cogeco inc.

Vendredi : Citigroup, JP Morgan, Wells Fargo

 

Sur notre radar cette semaine

 

Nous n’ajoutons pas à nos positions cette semaine.