Revue boursière de la semaine terminée le 6 octobre 2017

Début d’une nouvelle saison des résultats

 

Les compagnies sont sur le point de dévoiler leurs chiffres de profits pour le trimestre terminé le 30 septembre dernier. Ces chiffres devraient être les catalyseurs qui propulseront la bourse vers de nouveaux sommets ou pourraient au contraire nous amener vers une correction de marché.

La divulgation des résultats est l’occasion pour les analystes financiers de revoir leurs attentes pour les mois à venir. Si les résultats du trimestre sont meilleurs que ce qu’attendaient les analystes et que les dirigeants des compagnies sont optimistes sur leurs perspectives d’avenir, nous aurons alors les ingrédients nécessaires à la poursuite du marché haussier. Comme le démontre le graphique ci-dessous, les attentes de profit pour les 12 prochains mois (ligne bleue) sont à leur niveau le plus élevé de tous les temps et justifient les niveaux records atteints par la bourse américaine.

 

Un analyste des banques américaines, Dick Bove, mentionnait au réseau CNBC que les banques américaines pourraient décevoir les marchés cette semaine. L’indice des grandes banques a progressé de 12% au cours des 4 dernières semaines et ce rallye ne sera sans doute pas justifié quand les chiffres de profits seront publiés selon l’analyste.

JP Morgan Chase et Citigroup publieront leurs résultats jeudi de cette semaine tandis que Bank of America et Wells Fargo publieront les leurs le lendemain.

Certains observateurs des marchés financiers sont plus optimistes que l’analyste Bove. Jeremy Siegel, professeur de finances à la Wharton School de l’université de Pennsylvanie déclarait qu’il ne serait pas surpris de voir la bourse monter de 10% d’ici la fin de l’année… C’est donc avec intérêt que nous suivrons cette nouvelle saison des résultats et vous tiendrons informés sur l’évolution des perspectives de profits.

 

Revue de la semaine terminée le 6 octobre, 2017

 

On débutait la semaine positivement, les données du secteur manufacturier américain réjouissaient les investisseurs.  Mardi, les ventes d’automobiles surprenaient positivement les investisseurs et les marchés poursuivaient leur marche à la hausse.  Mercredi, la publication de bonnes données économiques entrainait la bourse américaine à la hausse, alors que la baisse du prix du pétrole faisait chuter la bourse canadienne.  L’approbation du budget des dépenses de 2018 aux États-Unis donnait une raison aux investisseurs de célébrer et vendredi les données sur l’emploi américain étaient en deçà des attentes, ceci étant partiellement causé par les ouragans du dernier mois.  La bourse américaine terminait au neutre et les marchés canadiens chutaient avec la baisse du prix du pétrole.

 

Valeur au 6 octobre Variation de la semaine Variation  de la semaine %
Bourse de Toronto 15 728 +93 +0.59%
Dow Jones 22 774 +369 +1.65%
Pétrole ($US/baril) 49.29 -2.38 -4.61%
Or 1 276.68 -3.07 -0.24%
Can$/US$ 79.79 +0.40 -0.50%

Source : Bloomberg

 

Perspectives techniques et quantitatives des marchés :

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse

Source : Vector Vest

 

 

Ce que nous réserve la semaine du 9 au 13 octobre, 2017

 

Les mises en chantier canadiennes ont été émises ce mardi.  Mercredi le résumé de la rencontre de la Réserve fédérale américaine est publié et vendredi les ventes au détail américaines et l’indice des prix à la consommation américains seront émis.

 

Du côté des résultats corporatifs, on note Delta Airlines qui publie ses résultats mercredi.  Citigroup et JP Morgan Chase publient les leurs jeudi et Bank of America ainsi que Wells Fargo publient les leurs vendredi.

 

Sur notre radar cette semaine

 

La compagnie Sherwin-Williams (SHW) est sous notre radar cette semaine.  Le détaillant de matériaux de construction est principalement connu pour la production et la distribution de peinture.  Les tempêtes des derniers mois avaient refroidi les ardeurs des investisseurs sur ce titre.  Cependant, nous notons que les dommages causés par ces tempêtes sont moins importants que prévu et les dépenses de reconstruction semblent être des catalyseurs pour la compagnie.  SHW prévoit augmenter ses bénéfices de 14% l’an prochain.  Le titre de transige aux alentours de 380$US et Matthew Spencer de Valueline lui donne une cible moyenne et 450$ US d’ici une année.  N’hésitez pas à me contacter afin de vérifier si ce titre pourrait vous convenir.