Revue boursière de la semaine terminée le 5 juillet 2019

Quand les mauvaises nouvelles se transforment en bonnes nouvelles

Cela fait maintenant quelques mois que l’on observe une réaction des cours boursiers qui semble contradictoire avec les résultats des nouvelles économiques. Par exemple, en début juin, le rapport de l’emploi a rapporté un niveau de création d’emplois beaucoup plus faible qu’attendue aux États-Unis, mais cela a fait monter la bourse de plus d’un pourcent.

Ce phénomène se produit lorsque les investisseurs espèrent que la banque Centrale des États-Unis renforce son programme de relance économique en baissant les taux d’intérêt. En général, des taux d’intérêt plus bas sont considérés comme bons pour le cours des actions, car ils freinent les rendements obligataires, faisant des actions un investissement relativement plus attrayant. Ils réduisent également généralement les coûts d’emprunt pour les sociétés et les particuliers.

De plus, une hausse du chômage signale généralement une baisse des taux d’intérêt, ce qui est une bonne nouvelle pour les actions, mais cependant entraîne une baisse des bénéfices et des dividendes futurs des entreprises, ce qui est une mauvaise nouvelle pour les actions. L’effet net sur le cours des actions est donc relié à l’importance relative des deux effets et évolue avec le temps en fonction de la situation économique.

Par le fait même, quand le US Département of Labor sort des données sur l’emploi, le marché considère qu’une baisse du taux de chômage est une « mauvaise nouvelle » pour les actions pendant les périodes d’expansion économique et une « bonne nouvelle » pour les périodes de contraction économique.

Revue de la semaine terminée le 5 juillet 2019

Les investisseurs ont maintenu leur optimisme quant au commerce mondial et aux taux d’intérêt durant cette semaine écourtée. Les États-Unis et la Chine sont convenus de reprendre les négociations et de ne pas imposer de nouveaux droits de douane, ce qui a fait monter la bourse lundi. Les menaces d’imposer des droits de douane sur les produits européens et la chute des prix du pétrole ont fait baisser les cours boursiers mardi. Le Dow et le S&P 500 ont augmenté de 0,3% et le Nasdaq s’est amélioré de 0,2%. Après avoir été fermé pour les vacances du 4 juillet, le rapport très attendu sur l’emploi aux USA a enregistré une performance plus forte que prévue vendredi, faisant baisser les stocks compte tenu des prévisions des taux d’intérêt sur le marché. Le Dow et le S & P500 ont baissé de 0,2% et le Nasdaq a plongé de 0,1%.

Valeur au 5 juillet Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 16541,99 159,79 0,98%
Dow Jones 27717,43 795,31 2,95%
Pétrole 58,38 0,95 1,65%
Or 1395,2 -11,00 -0,78%
CAD/USD 0,766 0,0044 0,58%

Source : Bloomberg

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse

Source : VectorVest

 

Ce que nous réserve la semaine du 8 au 12 juillet 2019

 

Nouvelles Économiques

Mardi : Canada, Données mise en chantier et permis de construction

Mercredi : Canada, rapport sur la politique monétaire, taux d’intérêt de la Banque Centrale

Jeudi :  Canada, Indice des prix à la consommation

Vendredi :  Etats-Unis, Indice des prix à la production (IPP) m / m

Compagnies publiant leurs résultats :

Mardi :  PepsiCo Inc,

Jeudi : Delta Air Lines Inc

Vendredi : Titan Energy LLC

Sur notre radar cette semaine                                                              

Cette semaine l’encaisse est roi.


Salutations,