Revue boursière de la semaine terminée le 4 janvier 2019

Le pire est-il derrière nous?

L’année 2018 a été la pire année boursière des 10 dernières années. La bourse canadienne a chuté de 11,64% et la bourse américaine de 6,24% pendant la dernière année. La zizanie à Washington est souvent citée comme étant la source de tous les maux: guerres commerciales, enquêtes sur l’élection présidentielle, hausses de taux d’intérêt… Toutes ces mauvaises nouvelles ont fait dire à certains qu’une récession pourrait arriver en 2019.

Coup de théâtre vendredi dernier, de bonnes statistiques sur l’emploi tant au Canada qu’aux États-Unis ont fait rebondir de façon marquée les marchés boursiers. La création de 312 000 emplois aux États-Unis en décembre alors qu’on en attendait 178 000 écarte momentanément le spectre de récession. Au Canada, le taux de chômage est à son niveau le plus bas depuis janvier 1976 soit depuis que l’on tient des statistiques comparables…

Selon l’approche d’Investors Business Daily, la journée de vendredi marque le début d’une nouvelle tendance à la hausse des marchés. Selon l’approche de VectorVest, un rebond à court terme est dans les cartes, mais devra être confirmé par un plus grand nombre de titres en tendance haussière avant de conclure à une confirmation d’une nouvelle tendance pour le marché.

Lors de la dernière revue boursière de 2018, on vous avait dit que le marché boursier connaissait généralement une période favorable entre le 15 décembre et le 6 janvier. Pour profiter de cette période, un truc est d’investir dans les 10 titres qui avaient le plus baissé au Canada en 2018 et de faire la même chose aux États-Unis en choisissant parmi les titres du S&P TSX et du S&P 500. Bien que pendant cette période, la bourse américaine ait chuté de 2,62% et la bourse canadienne de 1,5%, cette stratégie a rapporté 8,44% au Canada et 2,81% aux États-Unis. Cette stratégie a été faite par les fonds Phoenix et a permis de diminuer les pertes de décembre…

Stratégie du rallye du père Noel au Canada en 2018:

Source: VectorVest

 

Stratégie du père Noel aux États-Unis en 2018:

Source: VectorVest

 

Revue de la semaine terminée le 4 janvier 2019

Nous terminions l’année lundi de façon positive alors que les investisseurs tablaient sur l’espoir d’avancées dans les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine.  Et on poursuivait positivement lors de la première journée boursière mercredi, les chasseurs d’aubaines étant à l’œuvre et faisaient monter les marchés.  Puis jeudi, le ciel nous tombait sur la tête.  Les données des performances manufacturières décevantes et surtout un avertissement de Apple à l’effet que ses résultats seraient en deçà des attentes suites à des défis en Chine, faisaient croire aux investisseurs qu’il pourrait y avoir récession plus rapidement que prévu.  Puis c’était tout le contraire vendredi alors qu’un rapport sur l’emploi plus que positif, couplé avec des commentaires très accommodants de la Réserve fédérale américaine faisaient monter les marchés en flèche.

 

Ce que nous réserve la semaine du 7 au 11 janvier 2019

 

Nouvelles Économiques

Mardi : Données sur la balance commerciale américaine

Mercredi :  Mise à jour de la politique monétaire de la banque du Canada, incluant l’évolution des taux d’intérêt et émission des minutes de la dernière rencontre de la Réserve fédérale américaine

Jeudi : Données sur les ventes en gros aux États-Unis

Vendredi : Indice des prix à la consommation américains

 

Compagnies publiant leurs résultats :

Mercredi : MTY Foods

Jeudi: Groupe Cogeco, Delta Airlines

 

Sur notre radar cette semaine

Cette semaine nous préférons encore ne pas investir, l’encaisse est roi.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *