Revue boursière de la semaine terminée le 30 juin 2017

Est-ce le début de la correction de l’été?

 

Le journal Investors Business Daily publiait un article jeudi dernier qui mettait en lumière le fait que l’été était un moment propice aux corrections boursières. On entend par correction boursière une baisse modérée des marchés suivis bien souvent par une nouvelle poussée à la hausse. Tous les chiffres de la présente revue boursière sont extraits de l’article « stocks get the shreer; is a summer pullback underway? » publié le 29 juin dernier.

Au cours des 8 derniers étés, nous avons assisté à une période de correction sur le NASDAQ. La période de l’été étant définie comme le veut le calendrier du 21 ou 22 juin au 21 ou 22 septembre selon les années. Certaines de ces corrections ont commencé au printemps…

 

En 2016, le bas de l’été est survenu le 27 juin et présentait une correction de 8.2% par rapport au haut précédent.

En 2015, la chute estivale s’est interrompue le 24 août après une baisse de 18%.

En 2014, ce fut une petite correction de 3.6% qui s’est terminée le 7 août.

En 2013, c’est le 24 juin qu’on assistait à la fin d’une correction de 6,7%

En 2012 le 28 juin marquait une baisse de 10.1% depuis le dernier sommet.

En 2011 fut la plus grande baisse des 9 derniers étés et a été de 19% en date du 9 août.

En 2010 le bas de l’été fut atteint le 1er juillet et a été de 18,7%

En 2009 la correction se terminait le 8 juillet et était de 8,1%

La correction médiane était donc entre 8% et 10% et la correction moyenne de 11,5%.

En date de vendredi dernier, le Nasdaq était en correction de 3.1% par rapport à son sommet du 9 juin.

Il est important de noter que suite à ces corrections estivales, le Nasdaq a tendance à remonter. Les rebonds qui suivirent les corrections se sont chiffrés de 7% à 24% alors que le rebond médian était de 13%.

 

Revue de la semaine terminée le 30 juin, 2017

 

Journée sans histoires sur les marchés pour débuter la semaine alors que les bourses terminaient la journée inchangée.  Mardi, la chute des titres du secteur des technos reprenait le haut du pavé et la journée se terminait en territoire négatif.  Mercredi, un rebond du secteur des technos, jumelé avec une augmentation des titres bancaires faisait monter les marchés.  Puis jeudi, les technos (encore) se repliaient et on continuait notre jeu de yoyo en repartant en forte baisse.  On terminait la semaine positivement aux États-Unis alors que le produit intérieur brut était quelque peu supérieur aux attentes, au Canada cependant, les titres du secteur de l’énergie chutaient entrainant la bourse en territoire négatif.

 

 

Valeur au 30 juin Variation de la semaine Variation  de la semaine %
Bourse de Toronto 15 182 -138 -0.90%
Dow Jones 21 350 -45 -0.21%
Pétrole ($US/baril) 46.04 +3.03 +7.04%
Or 1 242.3 -14.41 -1.15%
Can$/US$ 77.13 +1.76 +2.34%

Source : Bloomberg

 

Perspectives techniques et quantitatives des marchés :

Bourse canadienne Perspectives à court terme En baisse
Croissance des profits En baisse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse

Source : Vector Vest

 

 

Ce que nous réserve la semaine du 3 au 7 juillet, 2017

 

On débute la semaine avec nos rapports usuels de début de mois soit le rapport ISM (Institute of Supply Management) et PMI (Purchasing Managers Index) pour les secteurs manufacturiers américains et canadiens.  Ces deux rapports sont des indicateurs du niveau d’activité manufacturière aux États-Unis.   Mercredi, la Réserve fédérale américaine oublie les minutes de sa dernière rencontre.  Jeudi, les rapports sur les balances commerciales américaines et canadiennes sont publiés.  Vendredi, les rapports sur l’emploi, tant au Canada et aux États-Unis sont émis.

 

Parmi les compagnies qui publient leurs résultats cette semaine, on note les Quincailleries Richelieu ainsi que MTY Foods. Ces deux compagnies publient leurs résultats jeudi.

 

Sur notre radar cette semaine

 

Nous n’ajoutons pas à nos positions cette semaine.