Revue boursière de la semaine terminée le 28 septembre 2018

Meilleur trimestre depuis 2013 aux États-Unis

Les Américains ont une autre raison d’être fiers: leur marché boursier a été l’un des plus performants au monde au cours du 3e trimestre de 2018 qui s’est terminé la semaine dernière. Le S&P 500 a progressé de 7,2% au cours du trimestre pendant que le Dow Jones avançait de 9,3%.

La bonne performance du marché boursier américain s’explique par des chiffres de profits en forte croissance. Les baisses d’impôts corporatifs ont bien sûr aidé à la profitabilité. Donald Trump peut donc pavoiser en toute quiétude en s’attribuant les mérites des bons rendements obtenus par les investisseurs au cours du dernier trimestre. Le graphique ci-dessous illustre la performance du Dow Jones pendant les 3 derniers mois:

Au Canada, la situation n’est pas aussi rose. Les menaces de tarifs douaniers sont venues faire baisser le prix des actions de ressources naturelles et des entreprises industrielles qui exportent aux États-Unis. Le S&P TSX de la bourse de Toronto a baissé de 1,25% pendant le dernier trimestre. Justin Trudeau peut toutefois dire que grâce à lui, les titres de producteurs de marijuana vont très bien…

Le graphique ci-dessous montre l’évolution de la bourse canadienne pour le dernier trimestre:

Revue de la semaine terminée le 28 septembre 2018

Les tergiversations concernant l’imposition de tarifs douaniers continuaient et faisaient chuter la bourse américaine en cette première journée boursière de la semaine.  Mardi les investisseurs restaient sur les lignes de côté en attendant le résultat de la décision de la Réserve fédérale américaine (FED) concernant les taux d’intérêt.  Les bourses chutaient quelque peu.  Mercredi, la FED annonçait une hausse des taux.  Les marchés chutaient, en réalisant que le cycle économique haussier que nous connaissons présentement pourrait arriver près de la fin.  Jeudi, les titres de Facebook, Apple et Google montaient et ils entraînaient les marchés avec eux.  Finalement vendredi, ces mêmes titres étaient en baisse, cependant les titres plus défensifs, tel que les titres de services aux collectivités montaient.  Au final, la bourse américaine montait un peu.  Au Canada, l’anxiété causée par l’absence d’une entente au sujet de l’ALENA faisait chuter la bourse.

Ce que nous réserve la semaine du 24 au 28 septembre 2018

 

Nouvelles Économiques

Lundi : Indices PMI pour le Canada et les États-Unis, et indice ISM pour les États-Unis.  Ces indices sont des indicateurs de l’activité manufacturière

Vendredi : Rapports sur l’emploi au Canada et aux États-Unis

Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi : Calmain Food

Mardi : Pepsi

Mercredi : Acuity Brands

Jeudi : Costco, Quincaillerie Richelieu

Sur notre radar cette semaine

Cette semaine, nous discutons de Amazon (AMZN). La compagnie n’a pas besoin de présentation, la demande pour les biens et services du détaillant en ligne est en croissance continue.  La compagnie prévoit augmenter ses ventes et profits de 39% et de 37% respectivement, tout ça d’ici l’an prochain (source Vector Vest).  Les services web offerts par Amazon sont utilisés par de plus en plus de grandes corporations telles que Verizon, Fox, Ryannair, etc. Le titre se transige aux alentours de 2,000$ US et Daniel Salmon et BMO marché des capitaux lui donne une cible moyenne de  2,250$ US d’ici un an.

N’hésitez pas à me contacter afin de valider si ce titre pourrait vous convenir.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *