Revue boursière de la semaine terminée le 25 mai 2018

Certains en fument du bon!

 

Les titres de cannabis ont connu une croissance exponentielle en bourse depuis l’élection de Justin Trudeau. La légalisation prochaine de la vente de cannabis pour fins récréatives laisse entrevoir un marché extraordinaire. À la conférence du Moneyshow de Las Vegas du début mai, 6 compagnies canadiennes étaient présentes pour vanter les vertus thérapeutiques et le potentiel financier d’investir dans la mauvaise herbe…  Le bassiste du groupe Kiss, Gene Simmons, est même venu donner une conférence pour dire qu’il avait investi 2 millions de dollars dans la firme Invictus et que tous les investisseurs devraient faire de même.

L’argument majeur avancé par les compagnies productrices de marijuana est que les ventes totales du produit sont estimées à 65 milliards de dollars en Amérique du Nord et que les ventes légales ne sont que de 10 milliards. Il y aurait donc un marché potentiel de 55 milliards à aller enlever au crime organisé. L’industrie prévoit tripler ses ventes dans les prochaines années aux Etats-Unis comme le montre le graphique ci-dessous:

 

Nous nous sommes amusés à jouer avec les chiffres de la firme Canopy Growth pour voir si un investissement dans cette compagnie pouvait être intéressant. En supposant que la firme triple ses ventes annualisées du dernier trimestre, garde la même marge brute de profits et les mêmes frais d’administration totaux, cette compagnie se vendrait à 100 fois les profits à son cours de fermeture de vendredi dernier de 35$. En supposant que le marché noir soit entièrement éradiqué et que les ventes de Canopy Growth soient multipliées par 9, le titre se vendrait à 24 fois les profits ce qui n’en ferait pas encore une aubaine. Ces chiffres sont de la pure fiction et laissent croire qu’un investissement dans ce secteur est très spéculatif… Aucune des compagnies présentes au Moneyshow n’a divulgué d’informations prospectives sur leurs ventes ou leurs profits.

Le titre de Canopy Growth est passé de 1.63$ en août 2015, pendant la campagne électorale fédérale, à 35$ en date de vendredi dernier comme le démontre le graphique ci-dessous:

Revue de la semaine terminée le 25 mai 2018

La bourse montait significativement en ce lundi, les marchés croyaient bien voir un apaisement des tensions commerciales avec la Chine.  Puis mardi, revirement de situation, Trump n’est pas heureux du déroulement des discussions avec ses homologues chinois et les marchés retombaient.  Mercredi, les marchés partaient à la baisse en début de journée pour remonter suite aux commentaires accommodants de la Réserve fédérale américaine pour terminer la journée positivement.  Les journées de jeudi et vendredi étaient dominées par la rencontre entre Trump et la Corée du Nord, laquelle est de moins en moins certaine.  Ceci combiné à la baisse du prix du pétrole, entraînait les marchés à la baisse pour les deux journées.

Ce que nous réserve la semaine du 28 mai au premier juin 2018

Lundi :  Bourse américaine fermée 
Mardi : Indice de confiance des consommateurs américains 
Mercredi : Mise à jour des taux d’intérêt de la Banque du Canada, produit intérieur brut américain
Jeudi : Produit intérieur brut canadien
Vendredi:  Rapports ISM (Institute of Supply Management) et PMI (Purchasing Managers Index) pour les secteurs manufacturiers américains et canadiens.  Ces deux derniers rapports sont des indicateurs du niveau d’activité manufacturière aux États-Unis.

 

Voici quelques compagnies qui publient leurs résultats cette semaine:
Mardi: Banque de Nouvelle-Écosse, Salesforce.com
Mercredi: Banque de Montréal, Banque Nationale
Jeudi: Dollar Three
Vendredi: Banque Laurentienne

 

Sur notre radar cette semaine
Cette semaine nous discutons de Align Technologie (ALGN). ALGN développe et manufacture des équipements de haute technologie pour le secteur dentaire. Que ce soit des scanners, des équipements d’assistance opératoire buccale, des produits de service orthodontique, ALGN est le leader de ces domaines. Son produit vedette, Invisalign, est vendu comme le principal traitement orthodontique. Le marché dentaire bénéficie de deux éléments positifs. Le premier est la grande ouverture des patients aux traitements orthodontiques (nous n’avons qu’à comparer l’augmentation des traitements de cette nature par rapport à ce que c’était il y a 20 ans). Le deuxième élément est la conscience de notre santé buccale, et aussi de son apparence. Les traitements dentaires coûtent cher et malgré tout, beaucoup de patients n’hésitent pas à investir des sommes importantes dans la santé et l’apparence de leur bouche. ALGN est alors le fournisseur de choix. La croissance de ALGN est impressionnante, la compagnie prévoit augmenter ses ventes et ces profits de l’ordre de 41% et de 25% respectivement. Le titre se transige à 318$ US et Erin Wilson Wright de Crédit Suisse lui attribue une cible de 340$ US d’ici un an.

N’hésitez pas à me contacter afin de valider si ce titre pourrait vous convenir.