Revue boursière de la semaine terminée le 25 août 2017

L’or se remet à briller…

L’or est en hausse de plus de 12% depuis le début de l’année. Le S&P 500 a connu une hausse de 9,3% pendant la même période. C’est la première fois depuis 2011 que le métal jaune surperforme par rapport aux actions.

La hausse de l’or s’explique par les taux d’intérêt en baisse et par la baisse du dollar américain par rapport aux autres devises. Le dollar américain est en baisse de 9% par rapport à un panier des autres devises importantes cette année tandis que les taux d’intérêt sur les bons du trésor américain sont passés de 2,45% à moins de 2,2%.

L’or est considéré comme une valeur refuge et pourrait profiter des problèmes géopolitiques comme ceux rencontrés cet été avec la tension avec la Corée du Nord.

Financièrement, les meilleurs jours pour l’or surviennent quand l’inflation est en hausse et que les taux d’intérêt restent relativement bas. On parle alors de taux réels d’intérêt qui sont négatifs (le taux d’inflation dépassant le taux donné sur les obligations). L’inflation demeure en deçà des niveaux attendus par les grandes banques centrales ce qui ne soutient pas le métal précieux.

Source: Bloomberg.com

Bien que le prix de l’or soit en hausse, les minières d’or canadiennes sont à peu près au même niveau qu’au début de l’année. La hausse du prix de l’or a été annulée par la hausse de valeur du dollar canadien comme le montre le graphique ci-dessous:

Source: VectorVest

L’or peut avoir sa place dans un portefeuille diversifié, certains avancent même qu’une proportion de 10% d’un portefeuille peut avoir du sens. De plus en plus d’investisseurs utilisent des fonds négociés en bourse pour avoir une certaine exposition au métal jaune.

Revue de la semaine terminée le 25 août, 2017

 

On débutait la semaine en parlant encore des tensions avec la Corée du Nord.  Ceci faisait chuter la bourse américaine alors que le Canada terminait la journée au neutre.  Mardi, les espoirs de voir la réforme fiscale américaine voir le jour faisait monter les marchés.  Mercredi, ce bon vieux Donald Trump y allait avec une salve dont lui seul a le secret.  En effet, il mentionnait qu’il bâtirait le mur entre le Mexique et les États-Unis, même si les fonds requis entrainaient la fermeture du gouvernement pour cause de dépassement du plafond de la dette.  Non satisfait de sa journée, il mentionnait également qu’il croyait qu’il allait probablement éliminer l’accord de libre-échange avec le Mexique et le Canada.  Le sentiment négatif causé par ces commentaires s’étendait également à la journée de jeudi.  Vendredi, les deux bourses allaient en direction opposée, aux États-Unis on était à la hausse, car les discours de la Réserve fédérale américaine et de la Banque Centrale d’Europe satisfaisaient les investisseurs, alors qu’au Canada on était en baisse, entrainé par la baisse du secteur de l’énergie.

 

 

Valeur au 25 août Variation de la semaine Variation  de la semaine %
Bourse de Toronto 15 055 +103 +0.69%
Dow Jones 21 674 +139 +0.64%
Pétrole ($US/baril) 47.87 -0.64 -1.32%
Or 1 291.35 +7.22 +0.56%
Can$/US$ 80.12 +0.66 +0.83%

Source : Bloomberg

Perspectives techniques et quantitatives des marchés :

Bourse canadienne Perspectives à court terme En baisse
Croissance des profits En hausse
Bourse américaine Perspectives à court terme En baisse
Croissance des profits En hausse

Source : Vector Vest

Ce que nous réserve la semaine du 28 août au premier septembre, 2017

Du côté des nouvelles économiques, l’indice de confiance des consommateurs américains sera publié mardi.   Les données sur les produits intérieurs bruts seront publiées mercredi aux États-Unis et jeudi au Canada.  Puis vendredi on aura droit à nos rapports usuels de début de mois soit le rapport sur l’emploi canadien et américain et les indices PMI et ISM américain, lesquels sont des indicateurs de l’intensité de l’activité économique à venir.

 

Mardi : Best Buy, Banque de Montréal, Banque de Nouvelle-Écosse, Banque Laurentienne

Mercredi : Banque Nationale

Jeudi : Banque TD, Lululemon

Vendredi : Bombardier Produits Récréatifs

 

Sur notre radar cette semaine

Cette semaine nous préférons l’encaisse. Et plus précisément lorsque nous mentionnons que nous préférons l’encaisse, l’idée n’est pas du tout de vendre et de courir aux abris,  mais simplement que si nous avons de l’encaisse nous préférons ne pas rajouter à nos positions pour certains qui sont des investisseurs à plus court terme.