Revue boursière de la semaine terminée le 24 mars 2017

Populisme, revivons-nous les années 1930?

 

Un gestionnaire de Hedge Fund, Ray Dalio, de la firme Bridgewater présentait un rapport la semaine dernière dressant un parallèle entre la situation politique et économique des années 1930 avec ce que nous vivons présentement. La montée du populisme a été notée avec l’arrivée de Trump aux États-Unis et est en émergence un peu partout dans le monde développé avec des partis comme UKIP au Royaume-Uni, AFD en Allemagne, Le Front National en France, Podemas en Espagne et le Mouvement 5 étoiles en Italie.

 

En résumé, selon Dalio, le populisme c’est:

– Le pouvoir de « l’homme ordinaire »
– Le pouvoir s’obtient en attaquant l’establishment, les élites et les puissants.
– Soutenu par les écarts de richesse, la xénophobie et l’inefficacité du gouvernement.
– L’émergence d’un leader fort qui se dit au service de « l’homme ordinaire » et qu’il rendra le système plus efficace.
– Du protectionnisme
– Du nationalisme
– Du militarisme
– Un environnement de grands conflits
– Des tentatives de contrôler et d’influencer les médias

Parmi les facteurs qui favoriseraient le populisme, notons:
– Une faible situation économique
– Une reprise inégale où l’élite semble prospérer
– Les querelles politiques qui ne mènent à rien.
– Des gens de la majorité se sentent menacés dans leurs valeurs et leur façon de vivre par les étrangers.

Le parallèle dressé entre les politiciens des années 1930 comme Hitler,Mussolini et Franco et ceux d’aujourd’hui est intéressant, mais ce qui a retenu mon attention est comment le rapport de Dalio compare la situation économique de l’époque avec celle d’aujourd’hui:

1) L’endettement atteint des niveaux inégalés provoquant un sommet dans l’économie et les marchés (1929 & 2007)
2) Les taux d’intérêt baissent à 0% vu la dépression (1932 & 2008)
3) L’impression d’argent est utilisée pour repartir l’économie (1933 & 2009)
4) La bourse et les placements risqués remontent(1933-1936 & 2009-2017)
5) L’économie s’améliore pendant la reprise cyclique (1933-1936 & 2009-2017)
6) La banque centrale hausse les taux d’intérêt causant la chute des marchés (1937)

La hausse des marchés entre 1933 et 1937 a été de 300%, elle n’a été que de 220% depuis mars 2009, il faut dire que la baisse des marchés boursiers qui avait précédé la reprise avait été plus marquée en 1929 qu’en 2008. Si l’histoire devait se répéter, on devrait s’attendre à une baisse marquée de la bourse dans un avenir rapproché. Entre mars 1937 et mars 1938, l’indice Dow Jones a reculé de 47%.

Revue de la semaine terminée le 24 mars, 2017

 

Le parlement américain tenait le haut du pavé cette semaine.  Au cours des deux premiers jours de la semaine, les investisseurs craignaient que le plan de réduction des impôts de Donald Trump ne reçoive pas assez d’appuis pour être accepté.  Les marchés, tant canadien qu’américains étaient en baisse.  Mercredi la chute du prix du pétrole était contrebalancée par la hausse du secteur des technologies et des services aux communautés.  On terminait la journée au neutre aux États-Unis, et on montait un peu au Canada.  Jeudi, les Américains retardaient leur vote sur le plan de remplacement de Obamacare et les marchés restaient en attente, bien qu’au Canada, le secteur financier faisait monter les marchés.  C’était un peu la même chose vendredi, alors qu’on attendait le vote sur Obamacare. Plus volatile que la veille, la bourse américaine terminait en baisse, alors qu’au Canada, cette baisse était compensée par la nouvelle de l’approbation du projet de pipeline KeystoneXL.

 

Valeur au 24 mars Variation de la semaine Variation  de la semaine %
Bourse de Toronto 15 443 -47 -0.30%
Dow Jones 20 597 -318 -1.52%
Pétrole ($US/baril) 47.97 -0.81 -1.66%
Or 1 243.57 +14.31 +1.16%
Can$/US$ 74.75 -0.14 -0.19%

Source : Bloomberg

 

Perspectives techniques et quantitatives des marchés :

Bourse canadienne Perspectives à court terme En baisse
Croissance des profits En baisse
Bourse américaine Perspectives à court terme En baisse
Croissance des profits En hausse

Source : Vector Vest

 

Ce que nous réserve la semaine du 27 au 31 mars, 2017

 

Petite semaine du côté des nouvelles économiques.  L’indice de confiance des consommateurs canadiens est publié mardi.  Les données sur les produits intérieurs bruts américains et canadiens sont publiées jeudi et vendredi respectivement.

 

Parmi les compagnies qui publient leurs résultats cette semaine, on note la compagnie Exfo (secteur des technologies) qui publie ses résultats mercredi et Dollarama qui publie les siens jeudi.

 

Sur notre radar cette semaine

 

Le résultat du vote pour remplacer Obamacare n’ayant pas été favorable, nous préférons ne pas ajouter à nos positions cette semaine.