Revue boursière de la semaine terminée le 20 octobre 2017

Le Dow à un niveau suracheté pas vu en 117 ans!

 

L’indice Dow Jones atteignait un nouveau niveau record vendredi dernier, il l’a fait avec un niveau de force pas vu en 117 ans!

L’indice de force relative est un indicateur classique de mesure du momentum boursier qui tente de déterminer si un titre est suracheté ou survendu. Cet outil mesure la vitesse et l’étendue d’une hausse d’un titre. On s’attend normalement à ce qu’un titre ou un indice qui monte en bourse connaisse aussi des périodes de replis. L’indice de force relative est gradué de 0 à 100. Quand cet indice atteint 70, on dit que le marché est suracheté. Quand l’indice est à 30, on dit que le marché est survendu. L’indice de force relative a dépassé le niveau de 85 la semaine dernière surpassant ainsi tous les niveaux observés pour le Dow Jones depuis l’année 1900 selon Craig Johnson de la firme Piper Jaffray.

Bien que cette mesure soit à des niveaux historiques à court terme, M. Johnson a affirmé dans une entrevue au réseau CNBC qu’il demeurait optimiste et voyait que l’indice Dow Jones pouvait continuer à s’apprécier. Dans un marché haussier, la situation surachetée peut se poursuivre pendant une période étendue. Toujours selon M. Johnson le marché pourrait bien connaître un léger recul et cela représenterait une occasion d’achat.

 

L’optimisme de M. Johnson pour le Dow Jones vient de l’analyse qu’il fait des composantes de l’indice. 20 des 30 titres de l’indice sont en tendance haussière, 4 auraient atteint leur sommet et 6 seraient en tendance baissière. Son analyse lui laisse croire que de nouveaux sommets importants seront atteints dans les 6 à 9 prochains mois.

Un autre indicateur de la persistance du marché haussier est le nombre de jours que l’indice S&P 500 poursuit une tendance à la hausse sans connaître une baisse d’au moins 5%.
Chaque année depuis l’an 2000 on a eu au moins une baisse de 5% par année, ce ne fut pas le cas depuis 27 juin 2016. Nous avons donc connu 330 jours de bourse sans baisse d’au moins 5% depuis cette date. Le record de tous les temps serait de 369 jours.

 

Revue de la semaine terminée le 20 octobre, 2017

 

Les grandes banques américaines débutaient la semaine sur le bon pied, faisant monter les marchés, alors qu’au Canada, la baisse du prix du pétrole causait une petite perte.  Mardi, de bons résultats trimestriels de United Health et de Johnson & Johnson faisaient monter les marchés.  Mercredi, c’était du pareil au même pour la bourse américaine, cependant les compagnies du secteur de l’énergie faisaient chuter la bourse canadienne.  Jeudi nous avions droit à une journée sans grand changement et vendredi, les espoirs de voir enfin se matérialiser le plan de réduction des impôts américains prenait le haut du pavé, et les marchés montaient.

 

Valeur au 20 octobre Variation de la semaine Variation  de la semaine %
Bourse de Toronto 15 857 +50 +0.32%
Dow Jones 23 329 457 +2.00%
Pétrole ($US/baril) 51.84 +0.39 +0.76%
Or 1 280.47 -23.35 -1.79%
Can$/US$ 79.20 -0.25 -0.31%

Source : Bloomberg

 

Perspectives techniques et quantitatives des marchés :

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse

Source : Vector Vest

 

 

Ce que nous réserve la semaine du 23 au 28 octobre, 2017

 

Mercredi, la banque du Canada fera une mise à jour de sa politique économique, incluant une mise à jour des taux d’intérêt.  Rappelons-nous que la Banque du Canada a augmenté ses taux à deux reprises récemment, cependant nous ne nous attendons pas à une nouvelle hausse.  Ceci dit, Steven Poloz, le gouverneur de la Banque du Canada nous a réservé quelques surprises cette année, alors c’est à suivre.  Vendredi, les données sur le produit intérieur brut américain seront émises, de même que l’indice des sentiments des consommateurs.

 

Nous sommes dans la saison des résultats et voici quelques compagnies qui publient leurs résultats cette semaine :

 

Lundi : Halliburton, West Timber Fraser

Mardi : Caterpillar, General Motors, MacDonald’s, Novartis, AT&T

Mercredi : Barrik Gold, Goldcorp, Suncor, Coca Cola, Waste Connection

Jeudi : Amazon, Alphabet (Google), Potash, Teck Ressources Comcast

Vendredi : Chevron, Exxon Mobil, Groupe TVA

 

 

Sur notre radar cette semaine

 

La compagnie d’assurance Manuvie (MFC) est sous la loupe cette semaine.  Manuvie œuvre dans le domaine de l’assurance vie.  Nous connaissons les produits de MFC au Canada, mais Manuvie a une forte présence aux États-Unis ainsi qu’en Asie.  Deux facteurs militent en faveur de Manuvie : 1- les hausses de taux d’intérêt sont favorables aux compagnies d’assurances, car elles doivent mettre de l’argent de côté aujourd’hui pour payer les primes au décès dans un avenir qu’on peut le plus lointain possible.  Ainsi des taux d’intérêt plus élevés veulent dire que MFC peut mettre de côté moins d’argent puisque l’argent mis de côté progressera plus rapidement.  Le deuxième point militant en faveur de Manulife est que sa division asiatique connaît une croissance soutenue et a un très grand potentiel de rentabilité.  Le titre de transige aux alentours de 26$$ Tom MacKinnon de BMO Marché des Capitaux lui donne une cible de 30$ d’ici une année.  De plus la compagnie verse un dividende de l’ordre de 3.2%.  N’hésitez pas à me contacter afin de vérifier si ce titre pourrait vous convenir.