Revue boursière de la semaine terminée le 2 février 2018

Le Dow Jones s’effondre, mais l’espoir reste…

Source : Jones.Lawyers.com

Le Dow Jones baissait de près de 666 points vendredi dernier. Cette baisse en termes de points était beaucoup plus importante que lors du krach boursier de 1987 quand l’indice New Yorkais avait chuté de 508 points. Cela n’a pas fait la première page des journaux parce que la baisse de 1987 était de 22.61% en termes de pourcentage comparativement à 2,54% pour vendredi dernier.

Les commentateurs boursiers à la télévision ont expliqué le repli de la semaine dernière par une simple correction à court terme puisque les marchés américains avaient monté trop vite en janvier. Une des explications avancées pour le repli était le balancement de portefeuille fait par les gestionnaires institutionnels. En effet, quand un portefeuille doit être composé à 60% d’actions et 40% d’obligations et que les actions montent trop vite, les investisseurs institutionnels doivent vendre une partie de leurs actions pour respecter leurs politiques de placements.

La crainte d’une remontée de l’inflation a fait monter les taux d’intérêt à long terme tant aux États-Unis qu’en Europe. Les bonnes nouvelles sur le marché de l’emploi sont devenues de mauvaises nouvelles pour la bourse, car des salaires en hausse et une forte création d’emploi sont associés à une hausse de l’inflation. Les bons résultats des compagnies qui ont publié leurs résultats financiers, les anticipations de profits revues à la hausse par les analystes financiers et l’absence de prévision de récession dans un avenir prévisible par les économistes laissent croire qu’une correction de marché sera suivie par une remontée vers de nouveaux sommets.

Source : Westpalmjetcharter.com

Si vous recherchez une raison ésotérique d’être optimiste pour la suite de l’année en bourse, vous pouvez vous servir de l’indicateur du Super Bowl…  Selon ce concept pseudo macroéconomique, quand une équipe de l’American Football-conférence (AFC) gagne le Super Bowl, l’année sera négative en bourse, le contraire se produirait quand le gagnant provient de la National Footbal Conference (NFC). Cet indicateur aurait fonctionné 40 fois sur 51. La victoire des Eagles en 2018 nous laisse croire que le meilleur est à venir pour 2018. Comme il n’y a aucun lien entre le football et la bourse, le bon résultat de cet indicateur n’est que coïncidence…

Revue de la semaine terminée le 2 février, 2018

 La semaine débutait par une mauvaise nouvelle à l’effet que Apple diminuait sa production de iPhone 10, ce qui faisait baisser les marchés.  Mardi, les taux d’intérêt se mettaient à monter rendant les actions proportionnellement moins intéressantes.  Mercredi, tout semblait revenir à la normale alors que la journée débutait en forte hausse.  Puis les minutes de la Réserve fédérale américaine (FED) publiées en mi après-midi pointaient vers une hausse des taux d’intérêt en mars et les marchés effaçaient une bonne partie des gains de la journée.  Jeudi, les actions des banques américaines étaient en hausse, mais les titres des compagnies de technologie étaient en baisse, nous donnant une journée sans grand changement.  Vendredi, le train déraillait alors que le rapport sur l’emploi américain était meilleur que prévu.  Ceci donnait d’autres arguments pour hausser les taux d’intérêt et la bourse chutait lourdement sur la nouvelle.

  Valeur au 2 février Variation de la semaine Variation  de la semaine %
Bourse de Toronto 15 606 -633 -3.90%
Dow Jones 25 521 -1095 -4.11%
Pétrole ($US/baril) 65.45 -0.69 -1.04%
Or 1 337.30 -11.82 -0.88%
Can$/US$ 80.46 -0.79 -0.98%

Source : Bloomberg

Perspectives techniques et quantitatives des marchés :

Bourse Canadienne Perspectives à court terme En baisse
  Croissance des profits En hausse
     
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
  Croissance des profits En hausse

Source : Vector Vest

 

Ce que nous réserve la semaine du 5 au 9 février, 2018

Mardi : publication des balances commerciales tant au Canada qu’aux États-Unis

Vendredi : Rapport sur l’emploi au Canada

Beaucoup de résultats corporatifs cette semaine, voici quelques compagnies qui publieront les leurs :

Mardi : Walt Disney, General Motors, Intact financière

Mercredi : Heroux Devtek, Manuvie, Suncor, Tesla

Jeudi : Activision, BCE, Telos, Unilever

Vendredi: Emera

 Sur notre radar cette semaine

 Suite à la performance boursière de vendredi, et bien que la baisse des marchés nous apparaît plutôt comme une occasion d’achat, nous préférons observer l’orientation que prendra la bourse avant d’investir à nouveau.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *