Revue boursière de la semaine terminée le 1er septembre 2017

Qui profitera de l’ouragan Harvey en bourse?

 

L’ouragan Harvey a été déclaré comme étant la pire catastrophe naturelle que les États-Unis aient connus. Loin de vouloir nous réjouir du malheur des autres, nous pouvons nous demander quel impact une telle tragédie aura sur les compagnies cotées en bourse et à qui cela profitera.

Financièrement, les grands perdants sont les citoyens texans qui perdent dans cette catastrophe leurs maisons, leurs autos et autres biens. Certains auront droit à une indemnisation de leur compagnie d’assurances.

En bourse, les grandes perdantes seront les compagnies d’assurances américaines. Des compagnies comme Chubb Ltd, Allstate Corp et Progressive ont été identifiées comme celles qui étaient le plus exposées aux dommages de Harvey. Ces compagnies ont commencé à baisser  avant même que l’ouragan ne touche terre et ont amplifié leurs baisses par la suite. La baisse pourrait n’être que temporaire si on se fie à ce qui s’était passé avec l’ouragan Katrina. En effet, les hausses de primes qui avaient suivi Katrina avait fait augmenter la valeur de ces actions dans le mois suivant.

Houston est un des ports d’attache important de United Continental Holding. Des analystes s’attendent à ce que l’entreprise perde plus de 265 millions suite aux interruptions et autres problèmes causés par l’ouragan.

Quand on a vu le prix de l’essence monter de 20 cents le litre la semaine dernière au Québec, on a compris qu’à court terme Harvey profitait aux pétrolières. La région de Houston compte beaucoup de raffineries et près de 20% des activités de raffinage de la région ont été touchées et pourraient encore être perturbées pour 2 semaines. Des compagnies comme Suncor (Pétro-Canada) en ressortent gagnantes, aux États-Unis Valero Energy y trouverait aussi son profit.

Bien souvent la protection d’assurance pour les autos couvre mieux les dommages dus aux inondations que l’assurance habitation. Les ventes de voitures et plus particulièrement de SUV et camionnettes devraient connaître de beaux jours au cours des prochains mois au Texas. Les grands fabricants américains  comme Ford, GM et Fiat Chrysler devraient tirer leur épingle du jeu.

Les producteurs de bois et autre matériaux de construction peuvent espérer faire de bonnes affaires. Home Depot fera partie sans doute des gagnants.

Revue de la semaine terminée le premier septembre, 2017

 

Les secteurs de l’énergie et des banques étaient en territoire négatifs alors que l’or montait ce qui faisait en sorte que les marchés terminaient la première journée de la semaine au neutre.  Mardi, un missile nord-coréen survolait le Japon.  Mardi, les marchés débutaient négativement pour ensuite renverser cette tendance pour finalement gagner du terrain.  Le produit intérieur brut américain était plus élevé que prévu et les marchés terminaient la journée positivement.  Jeudi, les marchés n’anticipaient pas de hausse de taux d’intérêt suite aux données un peu décevantes sur les dépenses des consommateurs. Ceci faisait monter les marchés.  Finalement vendredi un bon rapport sur l’emploi américain faisait monter la bourse américaine alors que les détaillants canadiens faisaient chuter les marchés canadiens.

 

 

Valeur au premier

septembre

Variation de la semaine Variation  de la semaine %
Bourse de Toronto 15 192 +137 +0.90%
Dow Jones 21 988 +175 +0.80%
Pétrole ($US/baril) 47.29 -0.58 -1.21%
Or 1 325.24 +33.82 +2.62%
Can$/US$ 80.67 +0.55 +0.69%

Source : Bloomberg

 

Perspectives techniques et quantitatives des marchés :

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse

Source : Vector Vest

 

 

Ce que nous réserve la semaine du 31 juillet au 4 août, 2017

 

C’est vraiment calme du côté des nouvelles économiques, seuls les rapports sur les balances commerciales canadiennes et américaines sont émis mercredi.

 

Parmi les compagnies qui publient leurs résultats, on note Hewllett Parkard qui publie ses résultats mardi et Dollarama, David’s Tea, Transcontinental et Transat publient les leurs jeudi.

 

Sur notre radar cette semaine

Note recommandation de la semaine est une compagnie qui œuvre dans le domaine des semiconducteurs.  Cette compagnie est Broadcom symbole AVGO.  Broadcom est présent dans le lucratif secteur des téléphones intelligents, des équipements informatiques industriels et de tout ce qui touche la communication sans fil.  Avec des ventes de près de 18 milliards de dollars annuellement, en croissance de 18% pour la prochaine année, Broadcom est une compagnie solide, rentable, en croissance et à prix raisonnable dans ce lucratif secteur.  Le titre se transige aux alentours de 250$ US et Vector Vest lui attribue une valeur de 366$ US.  N’hésitez pas à nous contacter afin de vérifier si ce titre pourrait vous convenir