Revue boursière de la semaine terminée le 1er février 2019

Le marché se remet en janvier!

 

On a dit que le marché boursier américain a connu le pire mois de décembre depuis 1931 en décembre dernier. En revanche, le mois de janvier aurait été le meilleur des 30 dernières années. L’indice Dow Jones de la bourse américaine avait chuté de 2211 points en décembre soit plus de 8,65%. Cet indice a remonté de 1672 points en janvier ou 7.16% effaçant ainsi une partie de la dernière correction.

Au Canada la situation est encore mieux. L’indice S&P TSX qui avait baissé de 874.96 points en décembre est remonté de 1217.74 points en janvier. Il faudrait que cet indice remonte de 6,84% pour revenir à son sommet du mois de juillet 2018. Le graphique ci-dessous montre l’évolution de l’indice torontois au cours des derniers mois:

Voici les 3 raisons les plus citées pour expliquer la reprise de janvier:

1) Le marché n’anticipe plus de hausses de taux d’intérêt en 2019
2) Les profits des entreprises présentés sont meilleurs que prévu
3) La crainte d’une récession en 2019 s’estompe

Selon la firme Factset, 46% des entreprises du S&P 500 ont présenté leurs résultats financiers en date de vendredi dernier. 70% des entreprises ont présenté des chiffres de profits supérieurs à ce qui était attendu et 62% ont eu des revenus plus élevés qu’attendu. Une hausse des profits est le meilleur carburant pour pousser un peu plus loin les marchés boursiers.

Les attentes de profits des analystes sont toujours en hausse tant au Canada qu’aux États-Unis. Tant que les attentes de profits seront en hausse, il est raisonnable d’espérer que le marché boursier poursuive sa remontée. Le graphique ci-dessous illustre le profit moyen par action attendu pour les titres composant le S&P TSX de la bourse de Toronto:

Revue de la semaine terminée le 1er février 2019

Des résultats corporatifs décevants de Caterpillar et Nvidia faisaient chuter la bourse américaine alors qu’au Canada on parvenait à se maintenir et à terminer la journée au neutre.  Puis mardi, même si le secteur de la technologie faisait chuter le NASDAQ, de bons résultats corporatifs maintenaient les marchés à la hausse.   Mercredi, les résultats positifs de Apple ainsi que le fait que la Réserve fédérale américaine annonçait qu’elle n’augmenterait pas les taux d’intérêt faisaient monter les marchés.  Jeudi de bons résultats de Facebook entraînaient la bourse en territoire positif alors que vendredi, la bourse américaine montait, supportée par un bon rapport sur l’emploi, alors que la chute du prix de l’or entraînait la bourse canadienne dans le rouge.

Ce que nous réserve la semaine du 4 au 8 février 2019

 

Nouvelles Économiques

Mardi :  Publication des balances commerciales au Canada et aux États-Unis.

Vendredi : Mises en chantier canadien et rapport sur l’emploi.  Aux États-Unis, rapport sur les ventes de gros.

Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi : Google

Mardi: Becton Dickinson, Intact Financière, Suncor

Mercredi : Brookfield Infrastructure, Eli Lilly

Jeudi: BCE inc. Saputo, Stingray Group

Vendredi: CAE inc.

 

Sur notre radar cette semaine

Cette semaine nous vous présentons CGI.  CGI est une compagnie canadienne du domaine des services en technologies de l’information et de la communication et en gestion des processus d’affaires. Fondé en 1976 par Serge Godin et André Imbeau, CGI se classe parmi les cinq plus grands groupes mondiaux dans son secteur (Wikipédia).  La croissance organique de CGI, c’est-à-dire la croissance interne sans tenir compte des acquisitions, est de l’ordre de 3.4%, ce qui est supérieur à l’inflation et aux données de l’année précédente.  Ce qui nous apparaît intéressant est que CGI semble profiter du fait que certains présidents de grandes corporations voient un petit ralentissement économique pour les mois à venir.  Par conséquent, ceux-ci semblent investir en technologies de l’information afin de réduire leurs coûts d’exploitations.  Ceci profitera fort possiblement à CGI.  Le titre se transige à près de 87$ et Thanos Moschopoulos, lui donne une cible de 95$ d’ici une année.

N’hésitez pas à nous contacter afin de valider si ce titre peut vous convenir.