Revue boursière de la semaine terminée le 1er décembre 2017

Les Profits impressionnants des banques laissent indifférent le marché

 

Les banques canadiennes terminent leur année fiscale le 31 octobre. Nous avons commencé à recevoir leurs résultats la semaine dernière. La Banque Scotia a ouvert le bal mardi en déclarant un profit record de 8,243 milliards en hausse de plus de 8% sur un an, selon Canada NewsWire.  La Banque Royale déclarait mercredi un bénéfice de 11.469 milliards en hausse de 10% par rapport à l’an dernier selon la même source.  La TD et la CIBC ont publié des résultats de 10.517$ milliards pour la première et de 4.665$ milliards pour la seconde. La Banque Nationale a présenté ses résultats vendredi avec un profit de 2.024$ milliards. La BMO publiera ses résultats le mardi 5 décembre.

Toutes les banques ont présenté des profits records qui dépassaient les attentes d’analystes. Dans un tel contexte, on aurait pu s’attendre à une forte poussée des banques qui ne s’est pas matérialisée. La seule banque qui s’est démarquée la semaine dernière est la CIBC qui comme les autres a présenté un profit record qui a vraiment surpris et l’action a progressé de plus de 5 %. Le graphique ci-dessous présente un résumé de la performance des banques pour la semaine:

Source: VectorVest

Depuis la publication de leurs résultats du troisième trimestre, les attentes des analystes pour toutes les banques étaient à la hausse sauf pour la CIBC. Les banques ont progressé de près de 10% depuis 3 mois en bourse, une large part des augmentations de profits étaient déjà reflétées dans le prix des actions. Le graphique ci-dessous nous montre la progression des banques en bourse pour le trimestre:

Source: VectorVest

Les analystes financiers sont en train de revoir leurs attentes à la lumière des derniers résultats et beaucoup d’entre eux revoient à la hausse leurs attentes pour la prochaine année. Cela devrait être positif pour la bourse canadienne.

Revue de la semaine terminée le 1er décembre, 2017

Les ventes du cyber lundi étant positives les actions de Amazon et des détaillants en général étaient en hausse, faisant contrepoids au secteur du pétrole qui lui, baissait.  Mardi, la bourse américaine était en forte hausse sur l’espoir de l’adoption du plan de réduction d’impôts.  Au Canada, le secteur bancaire faisait baisser les marchés.  Mercredi le Dow Jones, l’indice phare de la bourse américaine était en hausse, mais le S&P500 et le NASDAQ étaient en baisse, de même que la bourse canadienne.  On notait que les investisseurs vendaient les titres des secteurs de la technologie pour aller vers les banques et les grandes corporations américaines.   Jeudi, les marchés montaient significativement, supportés par l’appui de l’influent sénateur américain John McCain, au plan de réductions d’impôts.  Vendredi, la Russie revenait hanter Donald Trump alors que l’ancien conseiller en sécurité nationale Micheal Flynn admettait avoir menti au FBI concernant les liens de la présente administration avec les Russes.

Valeur au 1erdécembre Variation de la semaine Variation  de la semaine %
Bourse de Toronto 16 038 -70 -0.43%
Dow Jones 24 241 +673 +2.86%
Pétrole ($US/baril) 58.36 -0.59 -1.00%
Or 1 280.62 -7.75 -0.60%
Can$/US$ 78.83 +0.17 +0.22%

Source : Bloomberg

Perspectives techniques et quantitatives des marchés:

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse

Source : Vector Vest

 

 

Ce que nous réserve la semaine du 4 au 8 décembre, 2017

 

Mardi :  Les rapports sur les balances commerciales canadiennes et américaines

Vendredi : Les mises en chantiers canadiennes et le rapport sur l’emploi américain

Voici quelques compagnies qui publient leurs résultats cette semaine :

Lundi:  Davids Tea

Mardi : Costco, BMO

Mercredi : H&R Block

Sur notre radar cette semaine

Cette semaine nous vous présentons Autozone (AZO).  AZO est un géant dans le domaine de la vente de pièces d’auto avec plus de 5,000 magasins aux États-Unis, au Canada, ainsi qu’au Brésil et au Mexique.  Cette compagnie a eu de bons résultats de par le passé, mais au cours des deux trimestres précédents, les revenus par magasins étaient en baisse.  Ainsi, la performance boursière était décevante.  Cependant lors du dernier trimestre, celui terminé en août 2017, il semble qu’Autozone ait retrouvé le chemin de la croissance, car ses ventes reprenaient le chemin de la croissance. Autozone publie demain les résultats de son premier trimestre de l’exercice financier qui se terminera en 2018, et si cette croissance se poursuit, ça augurera bien pour l’action en bourse. Le titre se transige à 678$ US et Michele Jensen et Value Line lui attribue une cible minimale de 730$US d’ici une année, et selon son scénario optimiste, cette cible pourrait monter jusqu’à 1 090$US.  N’hésitez pas à me contacter afin de vérifier si cet achat pourrait vous convenir.