Revue boursière de la semaine terminée le 18 mai 2018

Pessimistes: Révisez vos statistiques!

 

L’aplanissement de la courbe des taux d’intérêt fait la manchette des médias financiers depuis quelques mois. On dit qu’il y a inversement de la courbe des taux d’intérêt quand les taux à court terme sont plus élevés que les taux à long terme. Le meilleur indicateur pour prédire une récession économique est quand il y a inversement de la courbe des taux. Il a été observé dans le passé que lorsque les taux des bons du Trésor de 2 ans dépassent les taux des bons de 10 ans, une récession nous pend au bout du nez. Quand on parle de récession, on parle aussi de temps durs en bourse…

Voici à quoi ressemble la courbe actuelle des taux d’intérêt par rapport à ce qu’elle était il y a 3 ans:

 

Le tableau ci-dessous aurait plutôt tendance à démontrer qu’un écart entre 0% et 1% entre les taux court terme et les taux long terme représentent la meilleure opportunité de faire de l’argent à la bourse. Au cours des 40 dernières années, 35% du temps, nous avons vu l’écart des taux entre 0% et 1%, dans les 12 mois qui ont suivi la bourse américaine a gagné en moyenne 16,3% ne devenant négative que dans 15% des cas…

 

Revue de la semaine terminée le 18 mai, 2018

Les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine semblaient s’amenuiser et ceci faisait monter les marchés en ce premier jour de la semaine.  Mardi, la bourse américaine tombait suite à de fortes ventes au détail faisaient craindre une montée de l’inflation, laquelle ferait monter les taux d’intérêt plus rapidement que prévu.  Au Canada, la bonne tenue des banques faisait en sorte que la bourse terminait la journée sur une note positive.  Mercredi, les actions des détaillants montaient et entraînaient la bourse en territoire positif.  Jeudi, Donald Trump émettait des doutes quant à une entente commerciale avec la Chine.  La bourse américaine chutait, alors qu’au Canada, on profitait de la montée du prix du pétrole pour terminer la journée positivement.  Vendredi les marchés terminaient la journée pratiquement inchangés par rapport à la veille.

Source : Bloomberg

 

Source : Vector Vest

 

Ce que nous réserve la semaine du 21 au 25 mai, 2018

Mardi : Ventes de gros au Canada

Mercredi : Émission des minutes de la dernière rencontre de la Réserve fédérale américaine

Jeudi : Ventes des maisons existantes américaines

Vendredi: Ventes de biens durables aux États-Unis et indice de confiance des consommateurs américains

La saison des résultats bat son plein et voici quelques compagnies qui publieront leurs résultats :

Mardi: Advance Auto Parts, Autozone

Mercredi: CIBC, Lowes, Target

Jeudi:  Best Buy, Heroux Devtek, Banque Royale, Banque Toronto Dominion

Vendredi: CAE

Sur notre radar cette semaine

Cette semaine nous discutons de Magna International (MG).  Magna est un fabriquant et un distributeur de pièces d’auto.  Ils oeuvrent plus particulièrement dans le domaine de l’auto neuve, où ils sont un des plus gros joueurs au monde avec des ventes de plus de 30 milliards de dollars canadiens.  Dans le domaine des fournisseurs de pièces d’auto, un élément clé est d’être capable de fournir des pièces aux fabricants de véhicules de nouvelle génération, soit électrique, ou à conduite autonome.  Récemment BMO marché des capitaux ont constaté la force de Magna dans ce domaine où la croissance est notable.  En effet, la capacité de Magna à être un fournisseur important dans ce domaine est certainement un vecteur de croissance que peu de ses compétiteurs sont capables d’égaler.  Ceci vaut à Magna une évaluation supérieure à ses pairs.  En effet, alors que le titre se transige à 85$, Peter Skrlar de BMO marché des capitaux lui attribue maintenant la mention de « outperform » avec une cible de 76$ US ou approximativement 99$ Canadiens.  N’hésitez pas à me contacter afin de valider si ce titre pourrait vous convenir.