Revue boursière de la semaine terminée le 16 novembre 2018

La fin de la correction est-elle pour bientôt?

 

Entre son sommet du 21 septembre et le bas touché le 29 octobre dernier, la bourse américaine a connu une baisse de 11,47%. La bourse canadienne qui avait atteint un sommet de 16 586 points avait reculé de 11,73% à son bas du 29 octobre. Les 2 grandes bourses nord-américaines ont ainsi reculé de plus de 10% en date du 29 octobre ce qui répond à la définition de correction dans le jargon boursier.

Certains commencent à parler que nous pourrions tomber en marché baissier au cours des prochains mois. Pour ce faire les indices doivent retraiter de plus de 20% par rapport à leur sommet. Un de ceux qui affirment que nous nous dirigeons tout droit vers un marché baissier est Dennis Gartman. M. Gartman qui est un invité régulier au réseau CNBC donnait une conférence au Traders Expo la semaine dernière dans laquelle il affirmait que la bourse pourrait très bien tomber encore de 15% à 20%. La réduction de la masse monétaire induite par les activités de la réserve fédérale expliquerait la correction que nous vivons présentement et devrait se poursuivre selon lui…

D’autres analystes croient au contraire que nous avons probablement vu la fin de la correction et que nous nous dirigeons vers un rallye boursier qui pourrait tenir jusqu’à la fin de l’année et peut-être bien au-delà… C’est le cas de Scott Connor de la firme TD Ameritrade qui expliquait au Traders Expo que le marché présentait toutes les apparences d’avoir atteint un bas et se préparerait à monter de façon importante. Son commentaire repose sur de l’analyse technique. En analysant les graphiques, les analystes techniques tentent d’évaluer l’offre et la demande d’actions.  En comparant la situation actuelle à des situations semblables du passé, ces analystes essaient d’anticiper le mouvement à venir.

Une des formations techniques qui identifie souvent un bas de marché est la formation tête-épaule inversée. En regardant le graphique ci-dessous du S&P 500, imaginez que l’on dessine un bonhomme à l’envers:

L’épaule gauche se trouverait au point A, la tête au point B et l’épaule droite au point C. Pour que la figure soit complète, il faudrait que la bourse remonte à 2813 points soit au point D du graphique. Il suffirait que la bourse monte de 2,8% pour rendre les analystes techniques très optimistes. Comme plusieurs spéculateurs observent ces formations graphiques, il ne serait pas étonnant que la bourse monte en flèche si elle dépassait le point D indiqué dans le graphique. Si on dépasse le point D et que la bourse monte en fou par la suite, on parlera de prophétie auto réalisatrice…

La remontée de vendredi a convaincu François Gagnon de réinvestir les liquidités des fonds Phoenix Prudents et opportunistes dans le but de profiter d’un rebond qui pourrait se produire dans les 6 à 12 prochains jours de bourse.

Revue de la semaine terminée le 16 novembre 2018

Quelques fournisseurs de Apple réduisaient leurs prévisions de profits lundi.  Ceci causait des craintes quant à l’économie en général et faisait chuter les marchés lourdement.  La chute des titres du secteur de l’énergie faisait en sorte que la baisse des marchés se poursuivait mardi.  Mercredi, un commentaire des démocrates (américains) à l’effet que des règles plus strictes dans le secteur bancaire américain faisaient chuter la bourse aux États-Unis.  Au Canada la fusion entre Tahoe Ressource et Pan American Silver faisait en sorte que la bourse terminait la journée au neutre.  Jeudi et vendredi, des nouvelles positives sur le front des négociations commerciales avec la Chine faisaient monter les marchés américains.  Au Canada, on avait droit à deux journées sans variations majeures.

Perspectives techniques et quantitatives des marchés :

Ce que nous réserve la semaine du 19 au 23 novembre 2018

 

Nouvelles Économiques

 

Mercredi :  Sentiments des consommateurs américains

Vendredi : Ventes au détail canadiennes, ainsi que l’indice des prix à la consommation canadiens

 

Compagnies publiant leurs résultats :

 

Lundi: Intuit, Urban Outfitters

Mardi : Best Buy, Foot Locker

Mercredi : Deere & Co., Metro inc.

Vendredi: Valener

Sur notre radar cette semaine

Cette semaine, nous préférons ne pas investir, l’encaisse est roi.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *