Revue boursière de la semaine terminée le 13 janvier, 2017

L’effet Trump

 

En cette semaine de l’investiture de Donald Trump il est plus que temps de parler des vraies affaires. Quel sera l’effet Trump sur les marchés boursiers en 2017.

Pour répondre à cette question, il faut savoir qui de Ivanka ou de Melania aura le plus d’influence sur la mode féminine cette année.

On dit depuis longtemps que plus la jupe se porte courte, plus la bourse monte et à l’inverse plus l’ourlet est long, plus la bourse connaît des périodes de baisse. L’indice de l’ourlet a été publié pour la première fois en 1926 par l’économiste Georges Taylor. Bien qu’il n’y ait aucune corrélation, il est amusant de constater que ça semble fonctionner. Dans les années folles (années 20) et les années 1960 la jupe se portait courte et la bourse montait en flèche. Dans les années 1930, c’était la dépression et les jupes touchaient par terre…

 

Le 8 novembre dernier Ivanka Trump portait une robe courte nous laissant croire à des jours meilleurs alors que Melania en portait une longue qui pourrait laisser croire le contraire. Les Trump semblent nous dire que ça pourrait aller d’un bord comme de l’autre comme plusieurs analystes s’attendent à de la volatilité en 2017!


Revue de la semaine terminée le 13 janvier, 2017

Faute de grandes nouvelles économiques, les marchés variaient en fonction du baril de pétrole en ce début de semaine. Ainsi la bourse américaine tombait lundi et mardi de concert avec la chute du baril de pétrole. Au Canada, on voyait une baisse lundi, mais mardi, l’augmentation du prix des matériaux compensait pour la baisse du pétrole et ma bourse terminait la journée avec un petit gain. Mercredi, un rebond du secteur pétrolier faisait monter les marchés. Jeudi on sentait une déception face au discours de Donald Trump prononcé la veille, lequel semblait mettre des doutes dans l’esprit des investisseurs sur ses politiques et sur la capacité des réaliser. Vendredi, de bons résultats des banques américaines faisaient contrepoids à des ventes au détail décevantes. La bourse américaine terminait la journée pratiquement inchangée, alors qu’au Canada, les banques faisaient monter la bourse, car elles ont un poids plus important sur l’indice boursier canadien.

Perspectives techniques et quantitatives des marchés :


Ce que nous réserve la semaine du 16 au 20 janvier, 2017

Notons que lundi, la bourse américaine est fermée en raison du jour de Martin Luther King. Mercredi, la Banque du Canada fera une mise à jour sur sa politique monétaire, laquelle inclue les taux d’intérêt. Aux États-Unis, l’indice des prix à la consommation sera émis. Jeudi, les ventes du secteur manufacturier canadien seront émises, de même que les mises en chantier américaines. Vendredi, l’indice des prix à la consommation canadiens sera publié.

Du côté des résultats corporatifs, on débute la publication des résultats du quatrième trimestre. Voici quelques corporations qui publient leurs résultats :

Mardi : Les chemins de fer CSX, Morgan Stanley et United Health

Mercredi : Les chemins de fer Canadien Pacific, Citigroup, Goldman Sachs

Jeudi : Skyworks

Vendredi : General Electric

Sur notre radar cette semaine

La compagnie Equifax retient notre attention cette semaine. Basée à Atlanta, membre du S&P500 (parmi les 500 plus grandes compagnies au monde) Equifax emploie plus de 9,000 employés et analyse les données de plus de 800 millions de consommateurs et plus de 88 millions d’entreprises. La demande pour les solutions de crédit d’Equifax est en croissance constante de sorte que la compagnie prévoit augmenter ses ventes de 20% et ses profits de l’ordre de 15% (source Vectorvest). Une compagnie qui augmente ses profits se verra toujours récompensée au niveau boursier. Le titre se transige présentement à 120$ et la moyenne des analystes sondés par Thompson Reuters lui donne une cible de 134$ sur un an. N’hésitez pas à nous contacter afin de valider si cet investissement peut vous convenir et le niveau de risque impliqué.