1.40$ le litre d’essence… Investisseurs, réjouissez-vous!

1.40$ le litre d’essence… Investisseurs, réjouissez-vous!

 

La hausse du prix du pétrole commencée en avril et qui s’est poursuivie cette semaine a servi de carburant pour soutenir tant le marché boursier canadien que le marché américain. Les investisseurs peuvent donc remercier le président Donald Trump qui a annoncé le retour des sanctions économiques contre l’Iran.  Pour empêcher les Iraniens de développer des armes nucléaires, l’administration américaine a décidé de remettre en place un embargo sur tout commerce avec ce pays du golfe persique.

Le baril de pétrole qui avait baissé à près de 26$ en 2016 est remonté au-dessus de la barre des 70$ la semaine dernière, un niveau inégalé depuis novembre 2014. Le graphique ci-dessous nous donne un aperçu de l’évolution du prix du baril au cours de la dernière année:

 

Les compagnies de pétrole ont une place importante dans l’indice boursier canadien, l’envolée du prix du pétrole a amené avec l’envolée de l’indice de la bourse de Toronto. Les tensions au Moyen-Orient ont relancé notre marché boursier. La récente hausse de la bourse vient confirmer le vieil adage qui dit: le malheur des uns faisant le bonheur des autres…

Voici comment a évolué notre bourse récemment:

 

Revue de la semaine terminée le 11 mai, 2018

La bonne performance des actions de Apple, ainsi que la hausse du prix du pétrole faisaient monter les marchés lundi.  Mardi, on partait en hausse, mais l’annonce du retrait des États-Unis de l’entente nucléaire avec l’Iran faisait en sorte que les marchés terminaient la journée au neutre.  Mercredi, le prix du pétrole partait en hausse et ceci faisait monter le secteur de l’énergie, lequel entrainait la bourse dans son sillon.  Pour les journées de jeudi et de vendredi, l’histoire est la même, la hausse des actions de Apple et du secteur de l’énergie.

 

Valeur au 11 mai Variation de la semaine Variation  de la semaine %
Bourse de Toronto 15 983 +254 +1.61%
Dow Jones 24 831 +569 +2.35%
Pétrole ($US/baril) 70.70 +0.98 +1.41%
Or 1 320.70 +6.00 +0.46%
Can$/US$ 78.16 +0.31 +0.40%

Source : Bloomberg

 

Perspectives techniques et quantitatives des marchés selon Jean-Martin Fortier :

Bourse Canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse

Source : Vector Vest

 

Ce que nous réserve la semaine du 30 avril au 4 mai, 2018

Mardi : Ventes au détail aux États-Unis

Mercredi : Ventes du secteur manufacturier canadien et mises en chantier aux États-Unis

Jeudi : Données sur la balance commerciale au Canada

Vendredi: Indice des prix à la consommation et ventes au détail canadiennes

 

Voici quelques compagnies qui publieront leurs résultats :

Mardi: Home Depot, Premium Brands

Mercredi: Cisco Systems

Jeudi:  Computer Modeling Group, Groupe Jean-Coutu

Vendredi: Campbell Soup, Deere et Co.

 

Sur notre radar cette semaine

Cette semaine nous discutons de Suncor (SU).  Suncor est une compagnie intégrée qui œuvre dans le secteur de l’énergie, plus particulièrement dans le secteur pétrolier.   Suncor est intégrée du fait que la compagnie est présente tant dans le forage du pétrole, le raffinage et la distribution à la pompe, plus particulièrement suite à l’acquisition de Pétro Canada.  L’avantage que Suncor possède est possède plusieurs vieux gisements, lesquels ne nécessitent pas les investissements qu’un nouveau puits de pétrole aurait besoin, ce qui réduit considérablement ses coûts de production par rapport à ses pairs et lui permet de générer des flux de trésorerie (de l’encaisse) imposants.  De plus, l’augmentation du prix du pétrole devrait aider les résultats de la corporation. À noter que la moyenne des analystes prévoit que Suncor augmentera ses profits de 27% d’ici un an.  Le titre s’échange aux alentours de 51$ et Randy Ollenburger de BMO marché des Capitaux lui donne une cible de 56$ d’ici un an.  À noter que Suncor nous donne aussi un dividende de 2.5%.  N’hésitez pas à me contacter afin de valider si ce titre pourrait vous convenir.