revue boursière de la semaine terminée le 11 décembre 2020

Aurons-nous un joyeux Noël?

L’histoire des rendements boursiers nous enseigne que les deux meilleurs mois de l’année sont novembre et décembre. Depuis 1950 on observe souvent un gain en bourse pendant les jours qui entourent Noël. La fin décembre est surnommée le « rallye du père Noël » par bien des investisseurs boursiers.

Le père Noël a tendance à être généreux du 15 décembre au 6 janvier pour les investisseurs qui ont été sages… Une des explications du phénomène du rallye de fin d’année est que les gens qui ont des titres à vendre pour réaliser leurs pertes fiscales le font habituellement avant le 15 décembre. Le manque de vendeurs pendant les derniers jours de l’année expliquerait en partie le regain boursier de fin d’année.

De nombreux titres du secteur pétrolier ont fortement chuté en 2020, mais connaissent une forte progression depuis le début de novembre. Il sera intéressant de voir si la tendance des années passées se répétera cette année compte tenu de la hausse récente des marchés.

Les 10 titres ayant le plus baissé en 2020 au Canada et qui auraient dû connaître une pression à la baisse pour profiter des pertes fiscales sont les suivants avec la baisse connue en date de vendredi:

 

Revue de la semaine terminée le 11 décembre 2020

Les restrictions supplémentaires du COVID-19 ont ébranlé les investisseurs et Wall Street a terminé la journée de lundi mitigée. La vigueur du secteur des ressources a conduit la TSX à une clôture plus élevée. Les nouvelles positives sur les vaccins et les gains dans le secteur de la santé ont fait monter les marchés boursiers américains mardi. La hausse des valeurs des soins de santé et de l’énergie a conduit la TSX à une clôture plus élevée. L’incertitude entourant une relance supplémentaire mercredi a fait baisser Wall Street en milieu de semaine. La faiblesse des actions des soins de santé et de l’or a conduit le TSX à une clôture plus basse. Jeudi, les espoirs de nouvelles mesures de relance ont compensé un rapport décevant sur les demandes de chômage et les marchés boursiers américains ont terminé la journée mitigée. La hausse des actions énergétiques a conduit la TSX à une clôture plus élevée.Les marchés reculaient légèrement vendredi suite à la faiblesse dans les secteurs de la santé et de la consommation.

 

 

 

Valeur au 11
décembre
Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 17 548,92 27,92 0,16%
Dow Jones 30 046,37 -171,89 -0,57%
Pétrole 46,57 0,31 0,67%
Or 1 843,60 3,60 0,20%
CAD/USD 0,7830 0,0005 0,06%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 14 au 18 décembre

 

Nouvelles économiques:

Mercredi:  États-Unis: Ventes au détail
États-Unis: Indice PMI manufacturier américain
États- Unis: Réunion du FOMC

Jeudi:        États-Unis: Demandes de chômage

Vendredi:   Canada: Ventes au détail
Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi:
 Hexo Corp,

Mardi:
 Aspen Group Inc

Jeudi: General Mills Inc

Sur notre radar cette semaine

Air Canada fait partie des grands perdants de 2020 à cause de la pandémie. Le 18 mars dernier, le titre se négociait à 9.26$, il est remonté à 26.16$ vendredi dernier, la hausse s’étant accélérée depuis le début novembre. L’analyste Cameron Doerksen de la Financière Banque Nationale croit que le titre d’Air Canada devrait mieux performer que le marché au cours de la prochaine année et lui donne un cours cible de 32$ ce qui présente un potentiel de croissance de 22%. N’hésitez pas à me contacter pour voir si ce titre pourrait vous convenir.

Salutations