revue boursière de la semaine terminée le 10 janvier

Un bon début d’année en bourse n’annonce que du bon!


Ma mère disait que le 3 fait le mois et le 5 le défait… C’était une façon comme une autre de prédire la météo.

En bourse on avance que le mois de janvier fait l’année…

Conçu par Yale Hirsh en 1972, le baromètre de janvier prédit que si le S&P 500 se porte bien pendant le mois de janvier, il sera de même pour l’année à vernir, l’inverse étant aussi vrai. L’indicateur a eu raison 60 fois dans les 70 dernières années, ce qui représente un ratio de réussite de 85%. Pour arriver à ce taux de réussite, le Stock Traders Almanach a identifié 8 années neutres pour lesquelles la variation de l’année était plus près du point neutre.

Parmi les années où le baromètre n’a pas fonctionné, il y a souvent eu des évènements extraordinaires venant chambouler les cours boursiers, par exemple, le 11 septembre 2001 qui a affecté grandement le S&P 500. En 2001, le mois de janvier avait enregistré un gain de 3,5%, mais l’indice boursier a fini l’année en affichant un rendement de -13%.  En 2003, l’anticipation d’une action militaire en Irak a freiné le marché en janvier, mais le S&P 500 a clôturé l’année avec un gain de 26,4%. Plus récemment, les craintes de croissance mondiale ont également fait en sorte que le baromètre s’est trompé en 2018.

Dans la même ligne d’idée, un autre indicateur utilisé par les investisseurs est le rendement 5 premiers jours de transaction de janvier. Lors des 44 dernières années où le rendement de ces jours a été positif, ils ont été suivis de gains annuels 36 fois, ce qui représente un taux de réussite de 81,8% et un gain moyen de 13,3% pour le S&P 500 au cours de ces 44 années.

En 2020, les 5 premières journées de transactions du S&P500 ont terminé en territoire positif, cela augure donc bien pour l’année à venir…

Les tensions géopolitiques ont presque toujours expliqué les fois où les baromètres de janvier n’ont pas fonctionné. Les 5 premiers jours de janvier ayant démontré une performance positive, on peut dire qu’on a notre 3 dans l’expression le 3 fait le mois… Voyons voir si les résultats de janvier confirment cette tendance nous annonçant une bonne année. Espérons enfin que nous ne connaîtrons pas de guerre ou d’autres attentats terroristes qui pourraient faire dérailler les marchés comme les années ou les baromètres n’ont pas fonctionné.

Revue de la semaine terminée le 10 janvier 2020

La vigueur du secteur de l’énergie a surmonté la faiblesse du secteur des soins de santé et le TSX a clôturé de façon positive lundi. La dynamique à la hausse s’est poursuivie mardi, appuyée par les gains dans le secteur minier et les actions technologiques. Cependant, les actions canadiennes ont clôturé légèrement dans le rouge en milieu de semaine, car les gains en actions technologiques n’ont pas pu compenser les pertes des actions aurifères. La tendance haussière a repris jeudi alors que l’excitation entourant la signature de l’accord commercial « de phase un » entre les États-Unis et la Chine ont propulsé les principaux indices à de nouveaux records de clôture. Le Dow et le S&P 500 ont augmenté de 0,7% et le Nasdaq a bondi de 0,8%. Les investisseurs ont été déçus vendredi après la publication de données sur l’emploi ainsi que sur la croissance des salaires moins bonne que prévu et Wall Street a clôturé dans le rouge.

Valeur au 10 janvier Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 17234,49 168,37 0,99%
Dow Jones 28823,77 188,89 0,66%
Pétrole 59,4 -3,64 -5,77%
Or 1560,1 4,90 0,32%
CAD/USD 0,766 0,0013 0,17%

Source : Bloomberg

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse

Source : VectorVest

 

Ce que nous réserve la semaine du 13 au 17 janvier 2020

 

Nouvelles économiques

Lundi : États-Unis, Solde du budget fédéral

Mardi : États-Unis, Indice des prix à la consommation (IPC)

Mercredi : États-Unis, Les stocks de pétrole brut

Jeudi : Canada, Changement de l’emploi non agricole

Vendredi :  Canada, Permis de construire et mises en chantier

Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi: Shaw Communications Inc

Mardi : Citigroup, Delta Air Lines, JPMorgan Chase & Co.

Mercredi : Blackrock Inc, Goldman Sachs Group Inc, UnitedHealth, Cogeco Inc

Jeudi: Morgan Stanley, Taiwan Semi ADS

Sur notre radar cette semaine          

Cette semaine nous vous proposons comme titre CGI. Fondée en 1976, CGI figure parmi les plus importantes entreprises indépendantes de services-conseils en technologie de l’information (TI) et en management au monde. L’entreprise compte environ 77 500 conseillers et professionnels établis partout dans le monde grâce auxquels l’entreprise offre un portefeuille complet de services et de solutions : des services-conseils stratégiques en TI et en management, de l’intégration de systèmes, des services en TI et en gestion des processus d’affaires en mode délégué ainsi que des solutions de propriété intellectuelle. Au cours de l’exercice financier 2019, CGI a généré des revenus de 12,1 milliards de dollars canadiens.

N’hésitez pas à nous contacter si vous pensez que ce titre pourrait vous intéresser.

Salutations

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *