Que pensent les zinzins?



L’expression zinzin a parfois été utilisée pour désigner les investisseurs institutionnels. Sonder ce que pensent les grandes institutions peut aider le petit investisseur à se faire une tête sur ce qu’il est raisonnable de s’attendre des marchés financiers.

L’un des plus grands investisseurs au monde est maintenant la Réserve fédérale américaine. Son bilan financier est passé au cours des dernières semaines de 4 à plus de 6 trillions de dollars. La banque centrale américaine joue le rôle d’investisseur que dans des situations de dernier recours pour soutenir l’économie pendant une récession. La Fed estime la probabilité de récession à 100%… Les économistes reconnaissent une récession après 2 trimestres consécutifs de baisse du produit intérieur brut. Le premier trimestre de 2020 ayant démontré une baisse, il ne reste plus à attendre que les résultats du trimestre de juin qui ne sera connu qu’en juillet.

Récession et marché baissier vont de pair. La bourse étant un jeu d’anticipation commencera à monter quelques mois avant la fin de la récession. Suite à la crise financière de 2008-2009, la bourse a recommencé à monter au début de mars 2009 alors que la récession s’est officiellement terminée le 30 juin suivant.

Ce sont les investisseurs institutionnels qui font bouger les marchés.  La firme Brendan Woods International sonde régulièrement ces grands investisseurs pour prendre le pouls du marché. Un groupe sélect surnommé Top Gun formé de 2000 investisseurs qui gèrent plus de 40 trillions de dollars est au centre de ces sondages. 35% des investisseurs Top Gun ont réduit leurs positions en actions pendant les mois de février et mars.

Sondés pendant la première semaine de mai 2020, plus de 85% des analystes interviewés par la prestigieuse firme Brendan Wood International voient les marchés revenir à leurs niveaux de janvier. Les catalyseurs de redressement actuellement perçus comprennent une réduction de la propagation du virus et l’impact des interventions gouvernementales. Voici les réponses des investisseurs au sondage :

1) Envisagez-vous d’être un acheteur net à court terme dans les 3 prochains mois? (acheteur net signifie posséder plus d’actions que vous ne le faites aujourd’hui.)

Oui = 92%

Non = 8%

2) Achèterez-vous en utilisant vos liquidités ou en changeant des positions existantes en titres de meilleures qualités qui étaient trop chers mais qui sont devenus moins chers?

Liquidités = 29%

Changement de titres existants en titres de meilleure qualité =63%

Autre= 8%

3) Combien de temps pensez-vous que la diminution des dépenses réelles, la baisse des revenus et les problèmes de chaîne d’approvisionnement directement causés par le coronavirus auront un effet dissuasif sur l’économie?

1 mois = 0%

3 mois =25%

6 mois = 68%

1 an = 7%

4) Les marchés / prix reviendront-ils au niveau de janvier 2020? 0-100%

Oui = 93%

Non = 7%

5) Combien de temps prendra cette récupération?

1 mois = 0%

3 mois = 19%

6 mois = 44%

12 mois = 23%

12-18 mois=14%

 

Plus de 6 ans ont été nécessaires pour récupérer les sommets de 2008 lors de la crise financière de 2008-2009. Si les investisseurs Top Gun ont raison, notre patience sera beaucoup moins éprouvée pendant la présente crise.

Revue de la semaine terminée le 8 mai 2020

La Bourse de Toronto a débuté la semaine sur une note positive soutenue par le secteur des ressources et de la technologie.La hausse des prix du pétrole a soutenu la bourse mardi. Mercredi et jeudi, la technologie poussait de nouveau les marchés en hausse.  Malgré des rapports dévastateurs sur l’emploi en avril, les marchés boursiers se sont concentrés sur la reprise des activités économiques et un assouplissement des tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis pour monter de belle façon vendredi.

Valeur au 8 mai Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 14 966,56 346,22 2,36%
Dow Jones 24 331,32 607,63 2,56%
Pétrole 24,63 4,85  24,52%
Or 1 704,80 3,90 0,23%
CAD/USD 0,7181 0,0077 1,08%

Source : Bloomberg

 

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En baisse
Croissance des profits En hausse
Bourse américaine Perspectives à court terme En baisse
Croissance des profits En hausse

Source : VectorVest

 


Ce que nous réserve la semaine du 4 mai au 8 mai 2020

 

Nouvelles économiques

Mardi : États-Unis, indice des prix à la consommation

Jeudi :  États-Unis, Demandes de chômage

Vendredi : États-Unis,ventes au détail

 

Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi: Aimune Therapeutics

Mardi : Aimia Inc., Groupon Inc., Osisko Gold, Semafo Inc.,

Mercredi : Calfrac Well Services. Chesapeake Energy, Paramount Resource, Royal Caribbean Cruises, Toyota Motors,

Jeudi: Groupe TMX, Extendicare,

Vendredi:
  Onex,V.F. Corporation

 

 

Sur notre radar cette semaine

Cette semaine nous vous proposons comme titre Le FNB neutre au marché Anti-bêta É-U AGFIQ qui a pour objectif de procurer des rendements positifs dans un marché en baisse. Le portefeuille est bâti de 200 positions acheteurs contrebalancées par 200 positions vendeurs. Les positions vendeurs sont concentrées dans les entreprises à bêta élevé (entreprises qui fluctuent beaucoup en relation avec le marché) et les positions acheteurs font l’inverse, L’univers d’investissement est les 1000 plus grandes entreprises de la bourse américaine. La bourse a connu un fort rebond depuis la fin mars laissant croire qu’elle est peut-être déconnectée de la réalité économique de la pandémie. Ce genre de FNB profiterait d’un recul de la bourse. N’hésitez pas à nous contacter si vous pensez que ce titre pourrait vous intéresser.

Salutations

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *