Pas de vacances pour les comptables!

Les comptables ont travaillé fort au cours des 2 dernières semaines pour permettre la publication des résultats des entreprises pour le trimestre terminé le 30 juin.
Vu le confinement causé par la pandémie de Covid-19, les analystes s’attendaient à une baisse des profits de 45% par rapport au même trimestre de l’an dernier. Une compilation des résultats faite par Bloomberg démontrait vendredi que la baisse des profits s’élève plutôt à 33% pour les compagnies qui ont annoncé leurs chiffres du deuxième trimestre.

La dernière semaine a connu son déluge d’annonces de résultats. 63% des compagnies du S&P 500 ont dévoilé leurs chiffres du 30 juin selon Factset et 84% d’entre elles ont eu des chiffres de profits supérieurs aux attentes. Au niveau des chiffres d’affaires, c’est 69% des entreprises qui ont fait mieux que prévu.

Dans un marché haussier habituel, on voit les attentes de profits être revues en hausse. À cause de la pandémie, plusieurs entreprises refusent de donner des indications sur leurs attentes de bénéfices ou de chiffre d’affaires. Malgré l’incertitude entourant la suite des choses en ce qui concerne l’épidémie de Covid-19, les analystes financiers continuent de revoir leurs cibles de profits et ces cibles sont en général à la baisse depuis la mi-février.  Il est difficile de comprendre qu’à long terme les marchés puissent poursuivre une chevauchée à la hausse pendant que les profits chutent. Le graphique ci-dessous montre l’évolution du S&P 500 au cours de la dernière année avec la valeur moyenne par action des profits attendus:



Revue de la semaine terminée le 31 juillet
 2020

La semaine a commencé sur une note positive, le secteur des ressources tirant l’indice canadien en hausse . Des résultats décevants de 3M et Mc Donald’s et un secteur de l’énergie en baisse faisaient fléchir les marchés mardi. La Réserve fédérale américaine annonçait qu’elle allait continuer d’être accommodante a poussé les grands indices en hausse mercredi. Bien qu’attendue par les analystes, l’annonce de la plus grande contraction trimestrielle du PIB américain jumelée à une demande en hausse des premières demandes d’assurance-emploi aux États-Unis a jeté une douche froide aux investisseurs. Après la fermeture des marchés jeudi, Apple, Amazon, Facebook et Google annonçaient des résultats financiers supérieurs aux attentes et c’est ce qui a fait terminer la semaine en beauté du côté américain pendant qu’on s’inquiétait au Canada sur es données économiques.

Valeur au 31 juillet Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 16 169.20 172.14 1,07%
Dow Jones 26 428,32 -41,57 -0,16%
Pétrole 40,43 -0,86 -2,08%
Or 1 994,00 96,50 5,08%
CAD/USD 0,7455 0,0007 0,09%

Source : Bloomberg

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse

Source : VectorVest

 


Ce que nous réserve la semaine du 3 au 7 août

 

Nouvelles économiques

Lundi:       États-Unis, Indice PMI manufacturier

Mercredi:  États-Unis, Indice PMI non manufacturier

Jeudi:
      États-Unis, premières demandes d’assurance emploi

Vendredi:  Canada, Situation de l’emploi

 

Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi:  American International Group, Clorox, Tyson Foods

Mardi: Echelon Financial Holding, 5N Plus, Walt Disney, Twilio Inc.

Mercredi:
 Ballard Power,  Franco-Nevada, Great-West, Iamgold, Thomson Reuters, TMX group, ADT Inc.,  CVS Health, Manulife, Stantec,

Jeudi: Bombardier, BCE Inc., Constellation software, Open text corporation, Parkland Corporation, Sun Life,  Becton Dickinson, Restaurant Brand, Uber

Vendredi: Dorel Industries, Enerplus, Second Cup,  Berkshire Hathaway Inc.,

Sur notre radar cette semaine

On cherche toujours les aubaines…

 

Salutations