L’inflation, un problème temporaire?

Les chiffres américains d’inflation publiés la semaine dernière faisaient état d’une croissance de 5,4% des prix depuis un an. Un tel taux est un record des 13 dernières années. La grande question pour les marchés financiers est de savoir si cette inflation est un phénomène temporaire.

La Réserve fédérale américaine s’attend à ce que l’inflation se résorbe sans qu’elle ait à hausser les taux d’intérêt. Une analyse détaillée du taux de 5,4% montre que 2 composantes du calcul ont particulièrement affecté ce dernier: la hausse du prix de l’énergie et la hausse du prix des véhicules usagés.

Le confinement avait considérablement réduit la demande pour le pétrole en 2020, les prix étaient alors déprimés. Avec la reprise économique, le prix du pétrole est en hausse de 45% sur un an. Vu les extrêmes de 2020, il est logique de penser que la grande croissance du prix du pétrole est derrière nous et que la Banque centrale américaine a raison de ne pas trop s’en inquiéter.

La hausse des prix des automobiles usagées est aussi de 45% sur un an. Un tiers du taux de 5,4% d’inflation vient de la hausse du prix des autos usagées. Les autos usagées sont très en demande car il y a une pénurie de voitures neuves. Les grands fabricants automobiles manquent de puces électroniques qui entrent dans la production de nouveaux modèles et cette pénurie devrait s’effacer au cours de la prochaine année. À mesure que la production de voitures neuves reviendra à la normale, on devrait voir le prix des autos usagées redescendre. 

Ceux qui croient que l’inflation est une menace pointent du doigt la pénurie de main-d’œuvre qui pourrait pousser les salaires fortement en hausse et rendre l’inflation insoutenable sans intervention. Pour l’instant les hausses de salaire semblent contenues et laissent croire que les banques centrales peuvent encore se montrer patientes avant de hausser les taux d’intérêt. 

L’incertitude entourant les taux d’intérêt alimentera la volatilité sur les marchés financiers au cours des prochains mois. La bourse américaine semble entamer une tendance à la baisse pendant qu’elle digère les dernières nouvelles. La bourse canadienne pourrait aussi basculer en tendance baissière si les inquiétudes persistent. 

Revue de la semaine terminée le 16 juillet 2021

Lundi, l’anticipation entourant la prochaine saison des résultats a poussé Wall Street à terminer la journée en hausse. La chute des actions aurifères a poussé le TSX à une clôture plus basse. Les données d’inflation des prix à la consommation plus élevés que prévu ont pesé sur le marché et Wall Street a clôturé à la baisse mardi. La hausse des actions aurifères et technologiques a poussé le TSX à une clôture plus élevée. L’apaisement des craintes inflationnistes mercredi a provoqué une fin de journée mitigée sur les marchés boursiers américains. La chute des actions de cannabis, d’énergie et de technologie a fait clôturer le TSX à la baisse. Jeudi, un lot mixte de gains a provoqué une fin de journée mitigée sur les marchés boursiers américains. La hausse des actions de consommation et de ressources a poussé le TSX à une clôture plus élevée. Vendredi, les craintes d’inflation ramenaient les marchés en baisse.

 Valeur au 16
juillet 2021
Variation de la semaineVariation de la semaine %
TSX19 985,54-272,41-1,34%
Dow Jones34 687,85-182,61-0,52%
Pétrole71,81-2,75-3,19%
Or1 815,004,400,24%
CAD/USD0,7933-0,0102-1,27%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadiennePerspectives à court termeEn hausse
 Croissance des profitsEn hausse
   
Bourse américainePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 19 au 23 juillet 2021


Nouvelles économiques:     

Mercredi:      États-Unis: Stocks de pétrole brut

Jeudi:           États-Unis: Demandes de chômage                   

Vendredi:     Canada: Ventes au détail
                      États-Unis Indice PMI manufacturier américain



Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi:         
International Business Machines Corp, Tractor Supply Co, Teradyne Inc

Mardi:        Canadian National Railway Co, Sleep Number Corp, Netflix Inc

Mercredi:   Anthem Inc, Coca-Cola Inc, Whirlpool Corp, Rogers Communications Inc, Verizon Communications Inc, Harley-Davidson Inc, Equifax Inc, Nasdaq Inc, 
                  Texas Instruments Inc, Tootsie Roll Industries Inc, Johnson & Johnson
Jeudi:         American Airlines Group Inc, AT&T Inc, Biogen Inc, Marsh & McLennan Companies Inc, Intel Corp, Domino’s Pizza Inc, D. R. Horton Inc, Twitter Inc, 
                  Snap-On Inc  

Vendredi:   AIR Canada, American Express Co, Honeywell International Inc


Sur notre radar cette semaine

L’encaisse est roi…

— Salutations