Les banques canadiennes font mieux qu’attendu



Les mesures d’aide gouvernementales ont aidé les grandes banques à limiter leurs pertes sur prêts. Cinq des six grandes banques ont présenté des chiffres de profits meilleurs qu’attendu grâce entre autres à la force des marchés des capitaux et à leurs activités de négociation.

Les banques ont toutefois mis en garde les investisseurs que les risques de défaut de paiement pourraient monter à mesure que le gouvernement fédéral se retirera de ses programmes d’aide sans compter que les reports de paiements de prêts prendront fin bientôt.

Les dirigeants de grandes banques s’attendent à ce que la reprise économique prenne du temps. Le président de la Banque Royale, Dave Mc Kay s’attend à ce que cela prenne d’un à deux ans pour revenir où ils étaient en 2019.

Les 6 grandes banques ont déclaré que 13.5% de leur clientèle hypothécaire avaient bénéficié de reports de paiements pendant le trimestre se terminant le 31 juillet. La situation s’est donc améliorée comparativement à la fin avril où 16% du portefeuille hypothécaire des banques bénéficiait de mesures de reports de paiements. La Banque de Montréal estimait que de 1% à 5% de leurs prêts pourraient tomber en déchéance. Les 6 grandes banques ont mis 17 milliards de côté au cours des deux derniers trimestres pour faire face aux pertes sur prêts.

Un analyste de la firme Edward Jones s’attend à ce que les profits des banques en 2021 soient inférieurs de 15% à ce qu’ils étaient en 2019. L’analyste invoque des provisions pour pertes plus élevées que par le passé de même qu’une croissance du volume de prêts plus faible avec de plus petites marges qu’en 2019 pour justifier son point de vue.   


Revue de la semaine terminée le 28 août
 2020

La semaine a commencé sur une note positive en bourse stimulée par des espoirs de vaccins contre la Covid-19 aux États-Unis et un secteur de l’énergie en hausse au Canada. La relance de négociations entre la Chine et les États-Unis sur le commerce soutenaient la bourse mardi au sud de la frontière pendant que le secteur de l’énergie ramenait la bourse canadienne en baisse. De bons résultats d’entreprises soutenaient la bourse mercredi. Les inquiétudes économiques venaient hanter le marché jeudi les ressources étant plus touchées au Canada. De bonnes statistiques sur la reprise de la consommation aux États-Unis poussaient les indices américains en hausse vendredi.

Valeur au 28
août
Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 16 705.79 190,61 1,14%
Dow Jones 28 653,87 722,30 2,59%
Pétrole 42,99 0,65 1,54%
Or 1 971,60 24,60 1,26%
CAD/USD 0,7637 0,0047 0,62%

Source : Bloomberg

 

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse

Source : VectorVest

 


Ce que nous réserve la semaine du 31 août au 4 septembre

 

Nouvelles économiques

Lundi:        Chine, Indice PMI manufacturier

Mardi:        États-Unis, Indice PMI manufacturier

Mercredi:  États-Unis, Rapport ADP sur l’emploi

Jeudi:
      Canada, Balance commerciale
États-Unis, premières demandes d’assurance emploi
États-Unis, Indice PMI non manufacturier

Vendredi:   Canada, Statistiques sur l’emploi
États-Unis, Rapport sur l’emploi
 

Compagnies publiant leurs résultats :

 

Mardi: H&R Block

Mercredi:
 Aimia Inc. Alimentation Couche-Tard, Macy’s

Jeudi: Groupe BMTC, Banque Laurentienne,Transcontinental,

Sur notre radar cette semaine

On cherche toujours les aubaines…

 

Salutations