Le dollar canadien trop fort à 76 cents?

Un économiste, David Rosenberg, a publié un article dans le Globe and Mail dénonçant la vigueur du dollar canadien à son niveau actuel de près de 76 cents américains. La faiblesse relative du dollar américain par rapport aux autres grandes devises explique en partie le redressement de notre dollar. La hausse des prix des ressources peut aussi être invoquée quoique cette hausse s’explique plus par une baisse de l’offre que par une reprise durable de la demande.

La force relative de l’économie canadienne par rapport à l’économie américaine devrait s’améliorer pour justifier la hausse du dollar et ce n’est pas ce que constate M. Rosenberg. Les investisseurs étrangers ont retiré près de 37 milliards de dollars de leurs investissements boursiers au Canada au cours de 9 derniers mois; une telle situation ne s’était pas produite depuis la grande récession de 2008-2009.

Les investissements étrangers dans l’immobilier canadien ont chuté de plus de 10% au cours de la dernière année et sont à leur niveau le plus bas en cinq ans.

Le niveau de la dette du gouvernement fédéral est passé de 30% à 50% du PIB et le gouvernement envisage des investissements massifs pour combattre les changements climatiques et pour un revenu de base universel. Quand un pays connaît un important déficit commercial et un déficit budgétaire, cela n’augure rien de bon pour la valeur de sa devise.

Le Canada est entré dans la présente récession avec une croissance annuelle moyenne de 1,2% par année au cours des 5 dernières années. Le faible taux de croissance aurait été négatif, n’eût été l’immigration qui a vu la population croître de 1,25% par année. La croissance passée a été attribuable à la production de cannabis qui haussait de 10% par année, la construction de condos qui montait de 3% et les dépenses gouvernementales de 2%. Le reste de l’économie comme la production industrielle s’est à peine appréciée.

Le niveau d’endettement des Canadiens inquiète également l’économiste.

À écouter cet économiste, si vous prévoyez un voyage aux États-Unis, le temps serait parfait pour convertir vos dollars canadiens en Américains…

Revue de la semaine terminée le 21 août 2020

La semaine a commencé sur une note positive en bourse qui progressait grâce au secteur aurifère au Canada pendant que la technologie soutenait le marché américain. De bons résultats de Home Depot et Wal-Mart faisaient oublier les craintes entourant l’économie mondiale mardi. Après avoir touché un niveau record mercredi, la bourse reculait après que la Réserve fédérale américaine ait exprimé des inquiétudes sur la force de la reprise économique. Malgré une hausse des premières demandes d’assurance emploi aux États-Unis, le secteur technologique poussait les indices américains en hausse pendant que les ressources tiraient la bourse canadienne en baisse. Les titres de technologie poursuivaient à la hausse vendredi pendant que les titres de ressources allaient en sens inverse…

Valeur au 21 août Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 16 517,85 3,24 0,02%
Dow Jones 27 930,33 -0,69 0,00%
Pétrole 42,34 0,33 0,78%
Or 1 947,00 -2,80 -0,14%
CAD/USD 0,7590 0,0046 0,61%

Source : Bloomberg

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse

Source : VectorVest

 


Ce que nous réserve la semaine du 24 au 28 août

 

Nouvelles économiques

Mardi:        États-Unis, Indice de confiance des consommateurs

Mercredi:  États-Unis, commandes de biens durables

Jeudi:
      Canada, données du compte courant
États-Unis, premières demandes d’assurance emploi
États-Unis, PIB 2e trimestre
Monde, Symposium de Jackson Hole jour 1

Vendredi:   Canada, PIB
États-Unis dépenses de consommation
Monde, Symposium de Jackson Hole jour 2

 

Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi:  Just Energy

Mardi: Bmo,Banque Scotia,

Mercredi:
 Banque Royale, Tiffany & Co

Jeudi: Banque CIBC, Banque TD, Abercombie & Fitch, Dell Technologies

Sur notre radar cette semaine

On cherche toujours les aubaines…

 

Salutations