La cupidité était-elle trop grande?

 

Les deux principales émotions qui mènent les marchés sont la peur et la cupidité. Warren Buffet disait qu’il faut être cupide quand les autres ont peur et avoir peur quand les autres sont cupides. CNN a mis au point l’indice de la peur et de la cupidité pour mesurer quotidiennement, hebdomadairement, mensuellement et annuellement, deux des principales émotions présentes sur le marché. Cet indice reflète le montant que les investisseurs sont disposés à payer pour leurs actions.

 

En théorie, l’indice peut être utilisé pour déterminer si le prix du marché boursier est juste. Il est basé sur la logique selon laquelle une peur excessive tend à faire baisser les cours des actions et qu’une trop grande cupidité a tendance à avoir l’effet inverse.

CNN examine sept facteurs différents pour déterminer le degré de peur et de cupidité sur le marché. Ils sont:

  1. Le momentum du cours des actions: Prix de l’indice S & P 500 par rapport à sa moyenne mobile sur 125 jours. Le S & P 500 est supérieur de 12,22% à sa moyenne des 125 jours, ce qui peut être vu comme de la cupidité.
  2. Force du prix des actions : Calcul du nombre d’actions ayant atteint des sommets en 52 semaines par rapport à celles ayant atteint leur niveau le plus bas en 52 semaines à la Bourse de New York (NYSE). Il y a présentement plus d’action touchant leur sommet sur le marché.
  3. Étendue du cours des actions: Analyse des volumes de négociation des actions en hausse par rapport aux actions en baisse.
  4. Options d’achat et de vente: Au cours des cinq derniers jours, le volume des options de vente est en retard de 62,07% par rapport au volume des options

d’achat, les investisseurs faisant des paris haussiers dans leurs portefeuilles.

  1. Demande pour les obligations risquées: Analyse l’appétit du risque mesurant l’écart entre les rendements des obligations de qualité supérieure et des obligations à haut rendement.
  2. Volatilité du marché: CNN mesure l’indice de volatilité du Chicago Board Options Exchange (VIX), en se concentrant sur une durée de 50 jours. L’indice de volatilité est à 33,14. Cette lecture montre une certaine inquiétude sur les marchés..
  3. Demande de valeur refuge: Les actions ont surperformé les obligations de 1,63 point de pourcentage au cours des 20 derniers jours. Cette performance est proche de la plus faible performance des actions par rapport aux obligations au cours des deux dernières années et indique que les investisseurs se tournent vers les obligations, ce qui est signe de peur.

L’indice était à un sommet de cupidité en début d’année. Les sommets de cupidité sont généralement également des sommets pour le cours des actions. Par exemple, pour le premier rectangle, l’indice S&P 500 a baissé d’un peu plus de 10% de janvier 2018 à février 2018. Pour le deuxième rectangle, le &P 500 à baissé de 19% d’octobre 2018 à décembre 2018 et enfin une correction de 33% est survenue entre février et mars cette année. Un niveau de cupidité extrême avait aussi été atteint la semaine dernière avant la baisse des marchés jeudi et vendredi..

 

Revue de la semaine terminée le 4 septembre 2020

Malgré les hausses d’ Apple et Tesla suite à leurs fractionnements, la bourse américaine commençait en légère baisse tirée entre autres par le secteur de l’énergie qui faisait également baisser la bourse canadienne.  De bonnes nouvelles économiques et un secteur technologique en hausse tiraient les grands indices vers le haut mardi. La bourse poursuivait à la hausse mercredi grâce entre autres au secteur de la consommation de base, l’immobilier et les services publics. Des prises de profits dans le secteur de la technologie faisaient chuter brutalement les marchés jeudi. La baisse de jeudi s’est poursuivie vendredi et les bourses ont terminé leur semaine en baisse.

 

Valeur au 4
septembre
Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 16 218,01 -487,78 -2,92%
Dow Jones 28 133,31 -520,56 -1,82%
Pétrole 39,55 -3,44 -8,00%
Or 1 939,00 -32,60 -1,65%
CAD/USD 0,7657 0,002 0,26%

Source : Bloomberg


Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En baisse
Croissance des profits En baisse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse

Source : VectorVest

 


Ce que nous réserve la semaine du 7 au 11 septembre

 

Nouvelles économiques

Mercredi:   Canada, Énoncé de politique monétaire Banque du Canada

Jeudi:
       Europe, énoncé politique monétaire
États-Unis, premières demandes d’assurance emploi
États-Unis, indice des prix à la production

Vendredi:   États-Unis, Indice des prix à la consommation
 

Compagnies publiant leurs résultats :

 


Mercredi:
 Aurora Cannabis Inc.

Jeudi: Transat AT Inc.

Sur notre radar cette semaine

On cherche toujours les aubaines…

Salutations