Diversifier à l’international en 2021?



Les gestionnaires de portefeuille commencent l’année en nous dévoilant leurs attentes de rendement pour les 12 prochains mois. L’optimisme est au rendez-vous en ce début d’année et se justifie par des attentes de stimulations gouvernementales de l’économie.

La bourse a pu compter sur les dépenses du gouvernement américain pour sa reprise en 2020. Le gouvernement américain avait annoncé un plan de relance économique de 2000$ milliards au printemps dernier qui a renversé la tendance baissière du Covid-19. En décembre un nouveau plan de 900$ milliards était annoncé et poussait la bourse à de nouveaux sommets. La semaine dernière, Joe Biden annonçait qu’un nouveau plan de relance de 1 900$ milliards marquerait son début de mandat. Lors de la crise financière de 2008, les mesures gouvernementales américaines avaient totalisé 787$ milliards. Ces mesures exceptionnelles font dire à plusieurs gestionnaires que 2021 devrait poursuivre sa tendance à la hausse.

L’évaluation relative des actions internationales par rapport aux actions américaines fait dire à plusieurs gestionnaires qu’on devrait regarder ailleurs qu’aux États-Unis pour trouver des titres qui ont un bon potentiel en hausse. Au 31 décembre 2020, les actions américaines se vendaient à 22.3 fois les bénéfices prévus pour les 12 prochains mois  alors que les actions des autres pays se vendaient en moyenne à 16.7 fois les profits prévus. Le graphique ci-dessous montre l’évolution des marchés américains en comparaison avec les actions internationales:



De 1997 à 2011, les marchés américains et internationaux ont évolué de façon synchronisée. Depuis 2011, on assiste à une surperformance du S&P 500. Un rattrapage est attendu du côté des actions internationales par plusieurs.

Revue de la semaine terminée le 15 janvier 2021

 

La chute des actions technologiques a conduit les marchés boursiers américains à une clôture plus basse lundi, au Canada, les pertes dans les actions des ressources et de l’industrie ont entraîné une clôture plus basse de la TSX. Les gains en énergie et en actions financières mardi ont fait monter les marchés canadiens et américains. La hausse des actions immobilières et des services publics a compensé les craintes de destitution et les marchés boursiers américains ont terminé la journée de mercredi mitigée. La faiblesse des stocks de consommation et des ressources a entraîné une clôture plus basse du TSX. Jeudi, les marchés boursiers américains ont terminé la journée à la baisse, les inscriptions au chômage décevantes ayant affecté les investisseurs pendant que la hausse des actions en soins de santé a conduit la TSX à une clôture plus élevée. La baisse des titres de ressources entraînait avec elle les marchés boursiers vendredi.

 

 

 

Valeur au 15
janvier 2021
Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 17 909,03 -133,04 -0,74%
Dow Jones 30 814,26 -283,71 -0,91%
Pétrole 52,36 -0,37 -0,70%
Or 1 829,90 -20,00 -1,08%
CAD/USD 0,7854 -0,0032 -0,41%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 18 au 22 janvier

 

Nouvelles économiques:

Mercredi:  Canada: Énoncé de politique monétaire Banque du Canada
États-Unis: Président élu Biden prend la parole

Jeudi:        États-Unis: Demandes de chômage
États-Unis: CB Leading Index m/m

Vendredi:   Canada: Ventes au détail
États-Unis: Indice PMI manufacturier américain
Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi:
 People Corp, Charles Shwab Corp

Mardi:
 Netflix Inc

Mercredi: Titan Logix Corp, United Airlines Holdings Inc, Procter & Gamble Co, Teradyne Inc

Jeudi: Blumetric Environmental Inc, American Airlines Group Inc, International Business Machines Corp, Citrix Systems Inc, Skyworks Solutions Inc

Vendredi: Summit Financial Group Inc

Sur notre radar cette semaine

Le fonds Trimark International des sociétés s’est démarqué de ses pairs au cours de la dernière année en investissant ailleurs qu’aux États-Unis. Ce fonds cherche des entreprises en croissance à prix raisonnables qui ont de fortes barrières à l’entrée. Le fonds a généré un rendement de 25.57% en 2020 et un rendement moyen de 13.11% au cours des 10 dernières années. Ce fonds est concentré avec seulement 32 titres en portefeuille et surpondère les investissements dans les marchés émergents et plus particulièrement en Chine. N’hésitez pas à me contacter pour voir si ce titre pourrait vous convenir.

 

Salutations,

revue boursière de la semaine terminée le 8 janvier 2021

Bon début d’année en bourse!


La bourse de Toronto a poursuivi son élan haussier de fin d’année pour finalement récupérer toutes les pertes subies en 2020 dues à la Covid-19. À son dernier sommet en février dernier, l’indice TSX avait touché 17 970 points. Ce même indice a dépassé les 18 000 points cette semaine. Le graphique ci-dessous montre l’évolution du marché canadien au cours de la dernière année:

Lors de ma dernière lettre financière, je vous racontais qu’il était habituellement payant d’acheter les titres ayant le plus baissé pendant une année le 15 décembre pour les revendre le 6 janvier de l’année suivante. Cette stratégie n’a pas été très payante en 2020. Si on avait acheté les 10 titres ayant le plus baissé pendant l’année et qu’on les a revendus le 6 janvier, le rendement aurait été de 0.39%, l’indice TSX a progressé de 1.29% pour la même période. Voici un résumé des résultats des 10 pires titres de 2020 au cours des 3 dernières semaines:


 

Ce qui a surtout nui à la stratégie de fin d’année a été la chute des actions d’Air Canada après que la compagnie ait annoncé l’émission pour 1 milliard de dollars après la fermeture des marchés le 15 décembre dernier qui faisait chuter l’action de plus de 10%…

Quand on compare la hausse de 0.39% de 2020 avec la performance des 17 dernières années, on constate que 2020 aura été décevante à un point de vue de plus:

2020 0.39%
2019 -0.58%
2018 8.44%
2017 7.28%
2016 4.57%
2015 6.44%
2014 12,03%
2013 9,47%
2012 5,57%
2011 13,44%
2010 1,42%
2009 11,79%
2008 50,7%
2007 17,12%
2006 -7,37%
2005 6,61%
2004 1,8%


Revue de la semaine terminée le 8 janvier 2021

 

La hausse des cas de coronavirus lundi a pesé sur le marché et Wall Street a clôturé en forte baisse. Les gains dans les actions des ressources et des soins de santé ont propulsé la TSX à la hausse. Wall Street a réussi à terminer plus haut mardi alors que les investisseurs attendaient les résultats des élections en Géorgie. La hausse des valeurs des soins de santé et de l’énergie a fait monter le TSX. Les marchés boursiers américains ont terminé la journée de mercredi de manière mitigée, les gains des actions financières et industrielles ayant compensé les inquiétudes des protestations à Washington. La hausse des valeurs des soins de santé, de la consommation et de la finance a conduit la TSX à une clôture plus élevée. Jeudi, la nouvelle que le Congrès a certifié la victoire du président élu Joe Biden a propulsé Wall Street nettement plus haut. Les gains des valeurs technologiques et industrielles ont conduit la TSX à une clôture plus élevée. Vendredi, une remarque de Joe Biden laissait croire qu’un plan de stimulation budgétaire d’envergure était en préparation et la bourse s’emballait à nouveau.

 

 

Valeur au 8 Janvier 2021 Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 18 042.07 608,71 3,49%
Dow Jones 31 097.97 491,49 1,61%
Pétrole 52,73 4,30 8,87%
Or 1 849,90 -65,70 -3,43%
CAD/USD 0,7886 0,0027 0,36%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 11 au 15 janvier

 

Nouvelles économiques:

Mercredi:  États-Unis: Indice des prix à la consommation

Jeudi:        États-Unis: Demandes de chômage

Vendredi:   États-Unis: Ventes au détail
Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi:
 Magna, Gold Corp, VOXX International Corp

Mardi:
 Delta Air Lines Inc,

Mercredi: Goodfood Market Corp, Eagle Bancorp Inc, 

Jeudi: COGECO Inc, BlackRock Inc

Vendredi: Citigroup Inc, JPMorgan Chase & Co

Sur notre radar cette semaine

Intact Assurance est la plus importante compagnie d’assurance de dommages au Canada. Elle a complété en fin d’année 2020 l’acquisition de RSA assurance du Royaume-Uni pour 1,25 milliards de dollars. Le titre se transige à un peu moins de 145$ et l’analyste Jaeme Gloyn de la Financière Banque Nationale s’attend à ce que le titre grimpe à 192$ d’ici un an. Intact paie un dividende de 2,30%. Si l’analyste a raison, on pourrait espérer un rendement total de près de 35% avec un titre assez conservateur.  N’hésitez pas à me contacter pour voir si ce titre pourrait vous convenir.

Salutations

revue boursière de la semaine terminée le 11 décembre 2020

Aurons-nous un joyeux Noël?

L’histoire des rendements boursiers nous enseigne que les deux meilleurs mois de l’année sont novembre et décembre. Depuis 1950 on observe souvent un gain en bourse pendant les jours qui entourent Noël. La fin décembre est surnommée le « rallye du père Noël » par bien des investisseurs boursiers.

Le père Noël a tendance à être généreux du 15 décembre au 6 janvier pour les investisseurs qui ont été sages… Une des explications du phénomène du rallye de fin d’année est que les gens qui ont des titres à vendre pour réaliser leurs pertes fiscales le font habituellement avant le 15 décembre. Le manque de vendeurs pendant les derniers jours de l’année expliquerait en partie le regain boursier de fin d’année.

De nombreux titres du secteur pétrolier ont fortement chuté en 2020, mais connaissent une forte progression depuis le début de novembre. Il sera intéressant de voir si la tendance des années passées se répétera cette année compte tenu de la hausse récente des marchés.

Les 10 titres ayant le plus baissé en 2020 au Canada et qui auraient dû connaître une pression à la baisse pour profiter des pertes fiscales sont les suivants avec la baisse connue en date de vendredi:

 

Revue de la semaine terminée le 11 décembre 2020

Les restrictions supplémentaires du COVID-19 ont ébranlé les investisseurs et Wall Street a terminé la journée de lundi mitigée. La vigueur du secteur des ressources a conduit la TSX à une clôture plus élevée. Les nouvelles positives sur les vaccins et les gains dans le secteur de la santé ont fait monter les marchés boursiers américains mardi. La hausse des valeurs des soins de santé et de l’énergie a conduit la TSX à une clôture plus élevée. L’incertitude entourant une relance supplémentaire mercredi a fait baisser Wall Street en milieu de semaine. La faiblesse des actions des soins de santé et de l’or a conduit le TSX à une clôture plus basse. Jeudi, les espoirs de nouvelles mesures de relance ont compensé un rapport décevant sur les demandes de chômage et les marchés boursiers américains ont terminé la journée mitigée. La hausse des actions énergétiques a conduit la TSX à une clôture plus élevée.Les marchés reculaient légèrement vendredi suite à la faiblesse dans les secteurs de la santé et de la consommation.

 

 

 

Valeur au 11
décembre
Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 17 548,92 27,92 0,16%
Dow Jones 30 046,37 -171,89 -0,57%
Pétrole 46,57 0,31 0,67%
Or 1 843,60 3,60 0,20%
CAD/USD 0,7830 0,0005 0,06%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 14 au 18 décembre

 

Nouvelles économiques:

Mercredi:  États-Unis: Ventes au détail
États-Unis: Indice PMI manufacturier américain
États- Unis: Réunion du FOMC

Jeudi:        États-Unis: Demandes de chômage

Vendredi:   Canada: Ventes au détail
Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi:
 Hexo Corp,

Mardi:
 Aspen Group Inc

Jeudi: General Mills Inc

Sur notre radar cette semaine

Air Canada fait partie des grands perdants de 2020 à cause de la pandémie. Le 18 mars dernier, le titre se négociait à 9.26$, il est remonté à 26.16$ vendredi dernier, la hausse s’étant accélérée depuis le début novembre. L’analyste Cameron Doerksen de la Financière Banque Nationale croit que le titre d’Air Canada devrait mieux performer que le marché au cours de la prochaine année et lui donne un cours cible de 32$ ce qui présente un potentiel de croissance de 22%. N’hésitez pas à me contacter pour voir si ce titre pourrait vous convenir.

Salutations

revue boursière de la semaine terminée le 4 décembre 2020

Banques canadiennes, acheter sur la rumeur vendre sur la nouvelle…

Les grandes banques canadiennes ont publié leurs résultats financiers pour le trimestre terminé le 31 octobre au cours de la dernière semaine. Les résultats ont été meilleurs qu’attendu notamment parce que les provisions pour pertes sur prêts ont été revues en baisse.

On s’attendait au début de la pandémie que la récession ferait monter le chômage au Canada et que l’immobilier allait faire l’objet de reprises bancaires importantes. Contrairement à ces attentes, l’immobilier s’est apprécié en valeur de sorte que les pertes sur prêts des banques ne se matérialisent pas.

Depuis l’annonce d’un vaccin contre la Covid-19 a été l’élément déclencheur qui a poussé les investisseurs à se réintéresser aux banques. Le tableau ci-dessous présente la performance des titres bancaires depuis la fin octobre.

performance
du 30 octobre
au 4 décembre
BMO 23.60%
Banque Scotia 21.95%
Banque CIBC 11.48%
Banque Nationale 12.36%
Banque Royale 12.87%
Banque TD 20.62%


Les bons résultats financiers ont également rassuré les investisseurs sur le fait que les dividendes des banques devraient continuer à être payés. Voici les taux de dividendes des grandes banques:

Taux de
dividendes
au 7 décembre
BMO 4.32%
Banque Scotia 5.33%
Banque CIBC 5.27%
Banque Nationale 3.95%
Banque Royale 4.11%
Banque TD 4.46%

Pour la semaine dernière seulement la Banque Scotia et la BMO ont vu leurs titres progresser quelques jours après les publications de résultats. Les investisseurs auraient acheté les titres des banques quand les rumeurs d’amélioration des résultats circulaient et ont vendu quand les nouvelles sont sorties…

Revue de la semaine terminée le 4 décembre 2020

Les marchés boursiers américains ont fermé à la baisse lundi, la baisse des prix du brut ayant pesé sur les actions des pétrolières. Les pertes dans les actions énergétiques, financières et immobilières ont conduit le TSX à une clôture plus basse. L’optimisme des vaccins a inspiré les achats et Wall Street a clôturé plus haut mardi. La hausse des actions d’or et d’argent a conduit le TSX à une clôture plus élevée. Les gains en énergie compensent les pertes dans les biens de consommation de base, Wall Street a terminé la journée de mercredi de façon mitigée. Les gains des actions de la santé ont conduit la TSX à une clôture plus élevée. Jeudi, les inquiétudes liées à la chaîne d’approvisionnement entourant le vaccin COVID-19 de Pfizer ont compensé les gains des marchés de l’énergie et des marchés boursiers américains ont terminé la journée mitigée. Les gains des actions des communications et des soins de santé ont conduit la TSX à une clôture plus élevée jeudi. Vendredi, c’est à nouveau l’énergie qui prenait la vedette et tirait les indices en hausse.

Valeur au 4
décembre
Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 17 520,97 124,41 0,72%
Dow Jones 30 218,26 307,89 1,03%
Pétrole 46,26 0,73 1,60%
Or 1 840,00 51,90 2,90%
CAD/USD 0,7825 0,0125 1,62%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 7 au 11 décembre

 

Nouvelles économiques:


Mercredi: 
 Canada: politique monétaire de la Banque du Canada

Jeudi:        États-Unis: Indice des prix à la consommation
États-Unis: Demandes de chômage

Vendredi:   États-Unis: indice des prix à la production

Compagnies publiant leurs résultats :

 


Mardi:
 Autozone Inc, H & R Block Inc

Mercredi:
 North West Company Inc, Roots Corp, Dollarama Inc, Adobe Inc, Campbell Soup Co

Jeudi: Lululemon Athletica Inc, Broadcom Inc, Costco Wholesale Corp

Vendredi: Value Line Inc

Sur notre radar cette semaine

Les banques canadiennes ont pris la vedette cette semaine. L’analyste Gabriel Dechaine de la Banque Nationale s’attend à ce que les banques performent mieux que la moyenne des actions. Les deux banques qui devraient faire mieux que la moyenne sont la CIBC et la Banque Royale selon l’analyste. N’hésitez pas à me contacter pour voir si ces titres pourraient vous convenir.

Salutations

revue boursière de la semaine terminée le 27 novembre 2020

Un vendredi fou différent cette année, les analystes demeurent optimistes

On raconte que le black Friday tire son nom du fait que les détaillants américains commencent à faire des profits entre le vendredi qui suit l’Action de grâce américaine et Noël. On écrit donc les chiffres des résultats à l’encre noire plutôt qu’à l’encre rouge. Les chiffres des ventes de cette journée sont étudiés avec attention, car ils démontrent la santé du consommateur américain.

Les visites dans les centres d’achat ont chuté de 52% aux États-Unis comparativement à la même journée l’an dernier selon un rapport de Sensormatic Solutions. La Covid-19 aura eu son effet cette année et les consommateurs se sont plutôt rués sur les ventes en ligne. Les ventes en ligne se seraient chiffrées à plus de $9 milliards, soit une hausse de 21.6% par rapport au niveau de $7.4 milliards selon Adobe Analytics. Ce fut la deuxième plus grosse journée de ventes en ligne de l’histoire après le cyber lundi de l’an dernier.

On s’attend à un nouveau record de vente en ligne ce cyber lundi 30 novembre alors que des ventes de plus de 10,8$ milliards sont attendues. Les experts d’Adobe s’attendent à ce que 1$ sur 4$ des achats de Noël soit fait en ligne cette année contre 1$ sur 5$ l’an dernier.

Les dépenses de consommation représentent 70% de l’économie américaine et les consommateurs semblent résilients à la pandémie. Si la tendance se maintient, cela sera de bon augure pour la rentabilité des entreprises et pour la bourse!

Revue de la semaine terminée le 27 novembre 2020

 Le raffermissement des actions énergétiques et industrielles a conduit Wall Street à une clôture plus élevée lundi. La hausse des actions énergétiques a conduit la TSX à une clôture plus élevée. Mardi, les progrès du vaccin contre le coronavirus et les espoirs d’une reprise économique rapide ont fait grimper les marchés boursiers américains. Les gains des producteurs de marijuana et d’énergie ont conduit le TSX à une clôture plus élevée. La hausse des cas de coronavirus a compensé les gains technologiques et Wall Street a terminé la journée de mercredi mitigée. Après une journée de hausse et de baisse, les actions canadiennes ont terminé en hausse grâce à la vigueur des actions de consommation et d’énergie. La bourse américaine était fermée jeudi pour l’Action de grâce. Les gains dans les actions de soins de santé et de technologie ont dépassé les pertes d’énergie et le TSX a clôturé en hausse jeudi, la hausse s’est poursuivie vendredi.

Valeur au 27
novembre
Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 17 396,56 377,46 2,22%
Dow Jones 29 910,37 646,89 2,21%
Pétrole 45,53 3,11 7,33%
Or 1 788,10 -84,30 -4,50%
CAD/USD 0,77 0,0041 0,54%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 30 novembre au 4 décembre

 

Nouvelles économiques:

Mardi:       États-Unis: Indice ISM Manufacturier

Vendredi:  Canada: Statistiques sur l’emploi
                       États-Unis: Rapport sur l’emploi

 

Compagnies publiant leurs résultats :

 

Lundi: Zoom Video Communications Inc, Guess? Inc

Mardi:
 Banque de Nouvelle-Écosse, Banque de Montréal, Hewlett Packard Enterprise Co, Citi Trends Inc

Mercredi:
 Banque Nationale, Banque Royale

Jeudi: Banque CIBC, Banque Toronto-Dominion, Cracker Barrel Old Country Store Inc, Dollar General Corp, DocuSign Inc

Vendredi: Banque Laurentienne, Canadian  Western Bank


Sur notre radar cette semaine

Open Text Corp.: fondée en 1991, Open Text est la plus grande entreprise de logiciels au Canada. L’entreprise développe des applications pour faciliter la collaboration, le partage, l’entreposage et l’accès aux informations (documents, courriels, tâches) entre individus, équipes et organisations. La firme peut compter sur une base de revenus récurrents qui représentent 83% de son chiffre d’affaires. Le titre s’échangeait à 58.39$ à la bourse de Toronto vendredi et Richard Tse de la Financière Banque Nationale croit que le titre pourrait monter à 71.50$ d’ici un an pour un rendement de plus de 24% quand ont tient compte du dividende de 2%. N’hésitez pas à me contacter pour voir si ce titre pourrait vous convenir.

Salutations

revue boursière de la semaine terminée le 20 novembre 2020

La bourse va monter de 20% d’ici la fin de 2021 selon Goldman Sachs

La bourse américaine va poursuivre sa chevauchée à la hausse en 2021 indiquait la firme Goldman Sachs dans une lettre à ses clients.

Goldman s’attend à ce que le S&P 500 atteigne le niveau de 4300 points à la fin de 2021 ce qui représente une hausse de 20% par rapport à son niveau de vendredi. La hausse devrait se poursuivre en 2022 et le S&P 500 pourrait croître d’un autre 7% pour atteindre 4600 points.

La hausse attendue s’expliquera par une croissance des profits des titres composant le S&P500 qui devrait atteindre 175$, soit une hausse de près de 30% par rapport au niveau actuel. Les hausses de profits proviendront des compagnies des secteurs de la technologie, des métaux et de la consommation discrétionnaire. Les très grandes entreprises de technologie que sont Facebook, Apple, Amazon, Microsoft et Google (FAAMG) ont peut-être des évaluations très hautes, mais Goldman insiste pour dire qu’il y a encore du potentiel à la hausse. Les titres FAAMG profitent d’un environnement de faibles taux d’intérêt, d’une forte croissance à court terme et d’un faible niveau d’endettement.

Goldman Sachs entrevoit une croissance économique de 5,3% aux États-Unis ce qui est supérieur aux attentes moyennes des économistes qui visent plutôt une croissance de 3.8%. Au niveau mondial, une croissance de 6% est attendue.

Un des facteurs qui pourrait aider à faire progresser la bourse est le fait qu’il y aura probablement un gouvernement divisé si les deux postes du sénat de la Georgie sont occupés par des républicains suite au deuxième tour des élections prévu pour janvier. Historiquement quand on a un gouvernement divisé, le S&P500 génère un rendement moyen de 10% performant mieux que lorsque le gouvernement est contrôlé par un seul parti.

Revue de la semaine terminée le 20 novembre 2020

Les résultats positifs des essais du vaccin Moderna contre le COVID-19 ont inspiré les achats et Wall Street a clôturé nettement plus haut lundi. Les gains en actions énergétiques et financières ont conduit la TSX à une clôture plus élevée. Les marchés boursiers américains ont terminé la journée en baisse mardi, la hausse des cas de coronavirus ayant affecté les marchés. Les gains en actions énergétiques, immobilières et financières ont conduit la TSX à une clôture plus élevée. L’augmentation des cas de COVID et les nouvelles restrictions de confinement mercredi ont conduit Wall Street à une clôture plus basse. Les inquiétudes liées au coronavirus ont effrayé les investisseurs et le TSX a terminé en baisse. Le regain d’espoir a stimulé le marché et Wall Street a clôturé en hausse jeudi. Les gains des valeurs technologiques et industrielles ont conduit la TSX à une clôture plus élevée jeudi. Les secteurs des ressources et de la technologie faisaient progresser Toronto vendredi pendant de légers reculs aux États-Unis.

Valeur au 20
novembre
Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 17 019,10 343,46 2,06%
Dow Jones 29 263,48 -216,33 -0,73%
Pétrole 42,42 2,31 5,76%
Or 1 872,40 -14,30 -0,76%
CAD/USD 0,7659 0,0046 0,60%

Source : CNBC


Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse

Source : VectorVest

 


Ce que nous réserve la semaine du 23 au 27 novembre

 

Nouvelles économiques:

Lundi: États-Unis: Indice PMI manufacturier

Mardi: États-Unis: Confiance des consommateurs

Mercredi: États-Unis: Procès-verbal du FOMC

 

Compagnies publiant leurs résultats :

 

Lundi: Warner Music Group Corp, Urban Outfitters Inc

Mardi: 
Analog Devices Inc, American Eagle Outfitters Inc, Cracker Barrel Old Country Store Inc, Best Buy Co Inc, Dell Technologies Inc, Dollar Tree Inc, Gap Inc, Guess? Inc, HP Inc

Mercredi:
 BRP Inc, Deere & Co


Sur notre radar cette semaine

Stantec: Firme canadienne d’ingénierie mondiale, Stantec compte 22 000 employés dans 350 bureaux. La firme oeuvre entre autres dans les domaines du bâtiment, télécommunications, eau, énergie, sciences de la terre et ressources, transport et développement urbain. La firme pourrait profiter des investissements gouvernementaux dans les infrastructures pour stimuler l’économie. Le titre s’échangeait à 39.24$ vendredi dernier et Maxim Sytchev de la Financière Banque Nationale croit que ce titre pourrait monter à 48$ d’ici un an pour une plus-value de 22% sans compter le dividende de 1.57%, il lui accorde une note de surperformance par rapport au marché. N’hésitez pas à nous contacter si vous pensez que ce titre pourrait vous intéresser.

 

Salutations

revue boursière de la semaine terminée le 13 novembre 2020

Une reprise en K bien spéciale…

Certaines entreprises ont profité du confinement pendant que pour d’autres ce fut une catastrophe.  On a parlé d’une reprise boursière qui ressemble à la lettre K. Des entreprises comme Amazon, Facebook, Microsoft ou Netflix, ont connu une croissance importante de leur valeur depuis mars dernier. Le graphique des gagnants ressemble au haut de la lettre K.  Pour d’autres comme les compagnies aériennes, les croisiéristes ou les pétrolières  leur valeur a chuté fortement cette année, leur graphique ressemblant à la partie basse de la lettre k.

L’annonce d’un vaccin efficace à 90% de la pharmaceutique Pfizer en début de semaine a causé tout un revirement en bourse. Les gagnants sont devenus les perdants et les perdants de l’année ont gagné beaucoup cette semaine. La lettre K s’est inversée…

Un des grands gagnants du confinement a été Peloton Interactive. Cette compagnie offre des vélos stationnaires connectés à l’internet pour faire des classes virtuelles. L’action de Peloton a progressé de 482% entre mars et octobre. Shopify, qui propose des sites web pour la vente en ligne a vu son action monter de 241% dans les mois de mars à septembre. Un autre grand gagnant du confinement a été Zoom qui propose des rencontres virtuelles s’est apprécié de 257%. Le tableau suivant montre l’évolution de ces titres au cours de la dernière semaine:

Titres Variation
de la semaine
Amazon -5.48%
Facebook -5.63%
Microsoft -3.22%
Netflix -6.16%
Peloton -19.30%
Shopify -12.12%
Zoom -19.32%

Une entreprise comme Air Canada a vu ton titre dégringoler de 69% entre janvier et octobre. Pour une pétrolière comme Suncor la baisse a été de 66% pour la même période. Le croisiériste Carnival Cruises a même perdu plus de 76% de sa valeur en 2020. Les perdants de la Covid ont été les gagnants de la dernière semaine le tableau ci-dessous en montre quelques exemples:

Titres Variation
de la semaine
Air Canada 22.69%
Imperial Oil 14.66%
Suncor 19.57%
Carnival Cruises 15.85%
Disney 8.55%

Revue de la semaine terminée le 13 novembre 2020

Les espoirs d’un vaccin potentiel de Pfizer contre le coronavirus ont renforcé les marchés et Wall Street a fermé en forte hausse lundi. Le TSX a également terminé en hausse.L’optimisme s’est poursuivi mardi sauf pour les titres de technologies et Wall Street a terminé la journée mitigée. La hausse des communications et des valeurs financières a conduit la TSX à une clôture plus élevée. Mercredi la tendance s’inversait et ce sont les titres technos qui montaient. Les inquiétudes entourant l’augmentation des cas de coronavirus se sont intensifiées jeudi et Wall Street a terminé en territoire négatif. Les pertes dans les valeurs des soins de santé et de l’énergie ont conduit la TSX à une clôture plus basse. L’optimisme revenait vendredi et la semaine s’est terminée en hausse.

Valeur au 13
novembre
Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 16 675,64 392,81 2,36%
Dow Jones 29 479,81 1 156,41 4,08%
Pétrole 40,11 2,72 7,27%
Or 1 886,70 -66,80 -3,42%
CAD/USD 0,7613 -0,0051 -0,66%

Source : CNBC


Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse

Source : VectorVest

 


Ce que nous réserve la semaine du 16 au 20 novembre

 

Nouvelles économiques:

Mardi:      États-Unis: Ventes au détail

Mercredi: Canada: Indice des prix à la consommation

Jeudi: Canada: Indice ADP sur l’emploi

Vendredi: Canada: ventes au détail

 

Compagnies publiant leurs résultats :

 

Lundi: Birchcliff Energy Ltd, Agora Inc, CBL & Associates Properties Inc, Madison Square Garden Entertainment Group, Tyson Foods Inc

Mardi: 
Clearwater Seafoods Inc, George Weston Ltd, La-Z-Boy Inc, Kohls Corp, Home Depot Inc, Walmart Inc,

Mercredi:
 Metro Inc, Avaya Holdings Corp, NVIDIA Corp, TJX Companies Inc, Target Corp, Lowe’s Companies Inc, Sonos Inc

Jeudi:  Macy’s Inc, Ross Stores Inc, NetEase Inc, Workday Inc

Vendredi: Real Matters Inc, Foot Locker Inc, HeadHunter Group PLC


Sur notre radar cette semaine

Le Fonds négocié en bourse iShares ESG Aware MSCI Canada: Ce portefeuille regroupe les 166 entreprises les mieux cotées au niveau ESG au Canada. On entend par ESG des entreprises qui
1) respectent l’Environnement
2) sont Socialement responsables
3) ont une bonne Gouvernance
En choisissant des entreprises qui visent une économie durable, on limite l’exposition au secteur des ressources on investit davantage dans les grandes banques, les compagnies d’assurances, des compagnies de transport comme le CN ou le CP. La performance de ce fonds est presque la même que celle de l’indice S&P TSX ce qui laisse croire qu’on peut créer de la valeur sans mettre de côté ses valeurs.

N’hésitez pas à nous contacter si vous pensez que ce titre pourrait vous intéresser.

 

Salutations

revue boursière de la semaine terminée le 6 novembre 2020

Les marchés boursiers célèbrent l’élection américaine

C’est fou comme les perspectives peuvent changer en une semaine. La semaine dernière on parlait d’une hécatombe en bourse si le résultat de l’élection présidentielle était contesté. La bourse américaine a plutôt fortement progressé, les investisseurs se réjouissant de se retrouver avec un congrès divisé.

On dit que le congrès est divisé car les démocrates contrôlent la chambre des représentants et les républicains contrôlent le sénat. Pour passer une loi, le président doit en théorie avoir l’accord des deux chambres. En 2017 quand Donald Trump a fait baisser les impôts, les républicains contrôlaient les deux chambres.

Joe Biden avait promis d’annuler les baisses d’impôts des plus riches et des corporations promulguées par Trump. Le fait de se retrouver avec un congrès divisé limitera la possibilité des démocrates de faire une réforme fiscale. On comprendra qu’une hausse des impôts fait baisser la profitabilité des entreprises et donc baisser la bourse.

L’ère Trump a été également marquée par de la déréglementation. Un retour du balancier sous une présidence de Biden aurait voulu dire plus de réglementation donc plus de coûts pour les compagnies. Avec un congrès divisé, les investisseurs pensent qu’il sera difficile de faire adopter de nouvelles règles ce qui est favorable au marché boursier.

On attend depuis des mois de nouvelles mesures de stimulation budgétaires, un congrès divisé n’aidera pas à obtenir une résolution rapide de la situation…

Revue de la semaine terminée le 6 novembre 2020

Malgré les inquiétudes à la veille des élections présidentielle, Wall Street a réussi à clôturer plus haut. Les gains dans la marijuana, l’énergie et les actions industrielles ont conduit le TSX à une clôture plus élevée lundi. Les marchés boursiers américains ont fortement augmenté mardi les investisseurs étant optimistes avant les résultats de l’élection présidentielle. Les gains des valeurs technologiques et financières ont conduit la TSX à une clôture plus élevée. Wall Street a réussi à terminer nettement plus haut mercredi alors que les investisseurs attendaient le résultat de l’élection présidentielle. Les gains dans les secteurs de la technologie, des communications et de l’immobilier ont conduit le TSX à une clôture plus élevée. Le party s’est poursuivi jeudi suite à la décision de la Réserve fédérale de maintenir les taux d’intérêt inchangés les gains des actions aurifères ont conduit la TSX à une clôture plus élevée. Les marchés étaient au neutre vendredi question de digérer les gains de la semaine.

Valeur au 6
novembre
Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 16 282,83 702,19 4,50%
Dow Jones 28 323,40 1 821,80 6,87%
Pétrole 37,39 1,67 4,68%
Or 1 953,50 74,70 3,98%
CAD/USD 0,7664 0,0154 2,05%

Source : CNBC


Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse

Source : VectorVest

 


Ce que nous réserve la semaine du 9 au 13 novembre

 

Nouvelles économiques:

Jeudi:      États-Unis: Indice des prix à la consommation
États-Unis: Demandes de chômage

Vendredi:  États-Unis: Indice des prix à la consommation
                   États-Unis: Les stocks de pétrole brut et le stockage de gaz naturel

 

Compagnies publiant leurs résultats :

 

Lundi: Air Canada, Beyond Meat Inc, McDonald’s Corp, Callaway Golf Co, Nautilus Inc, Norwegian Cruise Line Holdings Ltd

Mardi: 
CAE Inc. Linamar Corp., Leon’s Furniture Ltd., Morneau Shepell Inc.

Mercredi:
 Chorus Aviation Inc., Pizza Pizza Royalty Corp., Manulife Financial Corp., Power Corporation of Canada, NFI Group Inc.

Jeudi: Cascades Inc., Loblaw Companies Ltd, CI Financial Corp, Just Energy Group Inc., Applied Materials Inc, Cisco Systems Inc, Walt Disney Corp,

Vendredi: Fiera Capital Corp, Cineplex Inc, Emera Inc, JC Penney Company Inc.


Sur notre radar cette semaine

L’encaisse est roi…

 

Salutations,

revue boursière de la semaine terminée le 30 octobre 2020

La peur vient hanter les marchés boursiers

Des résultats financiers supérieurs aux attentes ne suffisent pas pour soutenir les marchés.  64% des compagnies du S&P 500 avaient publié leurs résultats en date de vendredi dernier. De ces entreprises, 86% ont publié des chiffres de profits supérieurs aux attentes et 81% ont battu les attentes au niveau du chiffre d’affaires selon les données recueillies par FactSet Earnings Insight. Malgré ceci, la bourse a baissé la semaine dernière.

La hausse des nouveaux cas de Covid-19 qui atteint des records tant aux États-Unis qu’en Europe fait craindre qu’on ne retombe en confinement comme au printemps et que l’économie se retrouve en récession. L’élection américaine qui vient inquiète également sans compter que les mesures de stimulation budgétaires Américaines tant attendues pourraient venir beaucoup plus tard que voulu par les marchés dans le cas de résultats d’élections contestés.

L’indice de la volatilité du S&P500 (le VIX) a dépassé le niveau de 40 au cours de la semaine. Cet indice qui est calculé par les primes payées sur les options d’achat et de vente pour l’indice S&P500 mesure la peur des investisseurs. Depuis 1986 cet indice a dépassé le chiffre de 40 qu’à 8 reprises:

150   en octobre 1987 (Krach d’octobre 1987)
60    en octobre 1998 (Crise financière russe de 1998)
58   en septembre 2001 (attentats du 11 septembre 2001)
59   entre juillet et novembre 2002 ( scandale Enron et autres scandales financiers)
59   en octobre 2008 (crise des subprimes)
50   6 février 2018 (on aurait manipulé cet indice selon une plainte à la SEC)
82  16 mars 2020 (Covid-19)
41  29 octobre 2020 (deuxième vague du Covid-19)

Revue de la semaine terminée le 30 octobre 2020

Lundi, les craintes entourant l’augmentation des cas de Covid-19 ont ébranlé les marchés et Wall Street a terminé la journée en forte baisse. Les marchés boursiers américains étaient hésitants mardi, les gains des actions technologiques ayant compensé les préoccupations en matière de stimulation. L’accélération des cas de Covid-19 a pesé sur le marché mercredi et les indices majeurs ont fortement baissé. La hausse des actions technologiques ainsi que des données économiques meilleures que prévu ont stimulé les marchés jeudi qui ont clôturé en hausse. Des déceptions sur quelques éléments des résultats d’Apple et d’autres titres technos jumelées à de nouveaux records de cas de Covid-19 aux États-Unis faisaient chuter les marchés vendredi.

Valeur au 30
octobre
Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 15 580,64 -723,44 -4,44%
Dow Jones 26 501,60 -1 833,92 -6,47%
Pétrole 35,72 -4,03 -10,14%
Or 1 878,80 -26,00 -1,36%
CAD/USD 0,7510 -0,0106 -1,39%

Source : CNBC


Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En baisse
Croissance des profits En baisse
Bourse américaine Perspectives à court terme En baisse
Croissance des profits En baisse

Source : VectorVest

 


Ce que nous réserve la semaine du 2 au 6 novembre

 

Nouvelles économiques:

Lundi:         États-Unis, Indice ISM Manufacturier

Mardi:         États-Unis, Élections présidentielles

Mercredi:    États-Unis, Indice ISM non manufacturier

Jeudi:        États-Unis, Réunion du FOMC


Vendredi: 
 Canada, Statistiques sur l’emploi
États-Unis, Rapport sur l’emploi

 

Compagnies publiant leurs résultats :

 

Lundi: Genworth Ml Canada Inc, Constellation Software Inc, AbbVie, Clorox Co, Waste Management, Skyworks,

Mardi: 
Intact Financial Corp, Parkland Fuel, Humana, Johnson Controls, Mc Kesson,

Mercredi:
  iA Financial Corporation Inc, Sun Life Financial Inc, WSP Global Inc, TMX Group Ltd, Great-West Lifeco Inc, Stantec Inc, Parex Resources Inc ,Allstate, Cameco, Marathon Oil, Eastman Kodak,

Jeudi: BCE Inc, Canadian Natural Resources Ltd, Telus Corp, Kirkland Lake Gold Ltd, Saputo Inc, Norbord Inc, AstraZeneca, Bristol-Myers Squibb, Becton Dickinson,

Vendredi: Interfor Corp, Enbridge Inc, Hydro One Ltd, Magna International Inc. ,Viacom,


Sur notre radar cette semaine

L’encaisse est roi…

 

Salutations

revue boursière de la semaine terminée le 23 octobre 2020

Début du dévoilement des résultats du troisième trimestre de 2020

Les compagnies ont commencé à publier leurs chiffres de profits pour le trimestre terminé le 30 septembre dernier. 27% des compagnies du S&P 500 avaient publié leurs résultats en date de vendredi dernier. De ces entreprises, 84% ont publié des chiffres de profits supérieurs aux attentes et 80% ont battu les attentes au niveau du chiffre d’affaires selon les données recueillies par FactSet Earnings Insight.

La semaine qui vient sera particulièrement fertile en publications. Des joueurs majeurs de la technologie qui ont porté le rallye boursier de l’été seront en vedette jeudi on pense entre autres à Apple, Amazon, Alphabet, Facebook et Shopify.

Les attentes de profits sont toujours plus basses que l’an dernier, mais on commence à voir des révisions à la hausse. En moyenne, il est prévu que les sociétés américaines voient leurs profits croître de 2%. Une croissance de 2% est moindre que la croissance historique de 7% des profits depuis les années 1950. La saison des résultats pourrait être l’occasion pour les analyste de revoir leurs estimations.

De bons résultats pourraient être le catalyseur qui propulsera la bourse en hausse.

Revue de la semaine terminée le 23 octobre 2020

La semaine a commencé sur une note négative tant au Canada qu’aux États-Unis vu les incertitudes liées à l’adoption d’un plan de stimulus budgétaire aux États-Unis. Les secteurs des ressources ont pesé sur la bourse canadienne lundi. L’espoir d’une entente entre politiciens américains renversait la situation mardi aux États-Unis pendant que la baisse se poursuivait au Canada suite à une baisse du côté des soins de santé. Le pessimisme de lundi revenait hanter les marchés mercredi qui baissaient pour les mêmes raisons qu’en début de semaine. L’optimisme revenait jeudi et les titres de communisations ont fait monter la bourse canadienne. Toujours dans l’attente d’un nouveau plan de stimulation économique du gouvernement américain, les marchés ont monté légèrement vendredi. Au net la semaine s’est terminée en baisse de moins de 1% tant au Canada qu’aux États-Unis.

Valeur au 23
octobre
Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 16 304,08 -134,67 -0,82%
Dow Jones 28 335,57 -270,74 -0,95%
Pétrole 39,75 -0,99 -2,43%
Or 1 904,80 1,60 0,08%
CAD/USD 0,7616 0,0036 0,47%

Source : CNBC


Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En baisse

Source : VectorVest

 


Ce que nous réserve la semaine du 25 au 30 octobre

 

Nouvelles économiques:

Mercredi:    Canada, Rapport sur la politique monétaire

Jeudi:        États-Unis, premières demandes d’assurance emploi
États-Unis, PIB


Vendredi: 
 Canada, PIB

 

Compagnies publiant leurs résultats :

 

Lundi: Hasbro, F5 Network,

Mardi: Cogeco Communications, Teck Resources, Restaurant Brands, Microsoft, Pfizer, Merck & Co, Novartis, Eli Lilly, 3M, AMD, Caterpillar, Sherwin-Williams, Chubb, Corning, Cummins, Harley Davidson, Xerox

Mercredi: Agnico Eagle, First Quantum Minerals,  Visa, Mastercard, Boeing, Anthem, Gilead, General Electric, Boston Scientific, Ebay, Ford, Garmin,

Jeudi: Constellation Software, Suncor, Gildan, Parkland Fuel, Domtar, Aecon, Bombardier, Fairfax, , Apple, Amazon, Alphabet, Facebook, Shopify, Starbux, Twitter,  Kellog, MGM, Molson Coors,

Vendredi:Fortis, Imperial Oil, Shaw communications, SNC Lavalin, Berkshire Hattaway

Sur notre radar cette semaine

Toujours à la recherche d’aubaines…

 

Salutations