revue boursière de la semaine terminée le 14 janvier 2022

Grands thèmes d’investissement 2022…

Que nous réserve 2022 comme perspectives de placements?

Les grands gestionnaires de portefeuille canadiens comme Fidelity, Fiera Capital, RBC Gestion d’actifs, Fonds Dynamique, AGF et Mackenzie ont présenté au cours des derniers jours des conférences aux conseillers financiers afin de les aider à mieux orienter leurs clients.

Personne ne prévoit que des rendements boursiers de plus de 20% se répète cette année. Les attentes sont que la bourse devrait générer un rendement quelque part entre 7% et 10% et donc que le marché des actions devrait faire mieux que le marché obligataire. Des hausses de taux d’intérêt sont à prévoir, on parle de 3 hausses de 0,25% aux États-Unis et cela pourrait aller jusqu’à 5 hausses au Canada. On s’attend à ce que les profits des entreprises soutiennent les marchés boursiers à la hausse mais que cela se fera dans une plus grande volatilité que ce que l’on a vu en 2021. Voici les grands thèmes qui ont retenu mon attention:

Inflation: Les taux d’inflation élevés devraient se poursuivre et pourraient être amplifié par la pénurie de main-d’œuvre. La thèse voulant que l’inflation soit temporaire est remise en question, des hausses de salaire importantes pourraient faire en sorte que l’on se retrouve en spirale inflationniste. L’inflation est le moteur principal qui poussera les taux d’intérêt en hausse.

La Chine: Contrairement au reste du monde, la Chine pourrait tenter de faire plus d’assouplissements quantitatifs pour stimuler son économie. Le secteur immobilier continue d’inquiéter les marchés financiers. La bourse chinoise qui a sous-performé en 2021 pourrait bénéficier des facilités de crédit.

Les taux d’intérêt:  On s’attend à ce que les taux à court terme augmentent partout sauf en Chine. Plusieurs voient un aplatissement de la courbe de taux, les taux d’intérêt à long terme étant peut-être moins sujets à augmenter beaucoup.

La pandémie: Un des grands inconnus est la pandémie, on pense que l’économie pourrait être au ralenti pendant le premier trimestre de 2022 avant de revenir en force. 

Rotation des titres de croissance vers les titres de valeur:  En bourse les entreprises qui présentent de bons ratios de profits et de faibles niveaux d’endettement devraient mieux faire que les titres qui ont un profil de croissance comme ceux du secteur de la technologie.


Revue de la semaine terminée le 14 janvier 2022

La hausse des rendements obligataires lundi a affecté les marchés et Wall Street a terminé la journée mitigée.  La bourse de Toronto a clôturé légèrement à la baisse, les inquiétudes liées à la possibilité d’une hausse de taux d’intérêt aux États-Unis ayant incité les investisseurs à se débarrasser des titres sensibles aux taux, tandis que les gains enregistrés dans les secteurs des mines et des soins de santé ont atténué les pertes. L’apaisement des craintes d’inflation mardi a inspiré les achats et la bourse américaine a clôturé à la hausse. Bien que les investisseurs soient restés prudents avant l’audition de nomination du président de la Fed américaine J. Powell, le principal indice canadien a réussi à terminer fermement en territoire positif, les secteurs de l’énergie et de la technologie ayant apporté leur soutien. Wall Street a réussi à clôturer en hausse mercredi, les investisseurs ayant fait abstraction des données plus élevées que prévu sur l’inflation des prix à la consommation. Les gains des titres du secteur des ressources ont permis au TSX de clôturer en hausse. Jeudi, des données économiques décevantes ont pesé sur le marché et Wall Street a clôturé à la baisse. Au Canada, la chute des valeurs énergétiques et minières a eu le même effet. De mauvaises statistiques sur les ventes au détail aux États-Unis ont tiré les marchés en forte baisse en début de journée vendredi avant que les chasseurs d’aubaines les fassent remonter…  

 Valeur au 14 janvier 2022 Variation de la semaineVariation de la semaine %
TSX21 357,56273,111,30%
Dow Jones35 911,81-319,85-0,88%
Pétrole84,285,386,82%
Or1 816,0020,801,16%
CAD/USD0,79620,00580,73%

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadiennePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse
   
Bourse américainePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 17 au 21 janvier 2022


Nouvelles économiques:   

Lundi:         
Canada: Enquête sur les perspectives des entreprises Banque du Canada

Mardi:        États-Unis: Indice manufacturier de l’Empire State
Mercredi:   Canada: Indice des prix à la consommation
                   
Jeudi:          États-Unis: Philly Fed Indice Manufacturier
                     États-Unis: Demandes de chômage
                     État-Unis: Ventes des maisons existantes
                     États-Unis: Stocks de pétrole brut
Vendredi:    Canada: Ventes au détail

          

Compagnies publiant leurs résultats :


Mardi:      Goodfood Market Corp, Charles Schwab Corp

Mercredi: Richelieu Hardware Ltd,  Procter & Gamble Co, Intel Corp, UnitedHealth Group Inc

Jeudi:       American Airlines Group Inc,  Netflix Inc





Sur notre radar cette semaine

En attendant une nouvelle tendance à la hausse, l’encaisse est roi…

— Salutations

revue boursière de la semaine terminée le 7 janvier 2022

Mauvais début d’année en bourse…

Une bonne partie des gains réalisés en décembre ont été effacés pendant la dernière semaine. Les craintes entourant les hausses de taux d’intérêt et l’inflation auront eu raison de l’optimisme que l’on constate habituellement pendant la période des fêtes. Mes indicateurs de tendance ont indiqué en fin d’année qu’une nouvelle tendance haussière se dessinait, mais l’activité des derniers jours nous a ramenés à la baisse.

Lors de ma dernière lettre financière, je vous racontais qu’il était habituellement payant d’acheter les titres ayant le plus baissé pendant une année le 15 décembre pour les revendre le 6 janvier de l’année suivante. Cette stratégie n’a pas été très payante en 2021 au Canada alors que ce fut un grand succès aux États-Unis. Si on avait acheté les 10 titres ayant le plus baissé pendant l’année et qu’on les a revendus le 6 janvier, le rendement aurait été de 1,28%, l’indice TSX a progressé de 1.09% pour la même période. Voici un résumé des résultats des 10 pires titres de 2021 au cours des 3 dernières semaines:


 L’indice S&P 500 de la bourse américaine a baissé de 0,29% entre le 15 décembre 2021 et le 6 janvier 2022. Selon le Stock Trader’s almanach, quand la bourse ne progresse pas pendant la période des fêtes, c’est mauvais signe pour l’année à venir… Les titres ayant le plus baissé en 2021 ont donné un rendement de 7,66% au cours des 3 dernières semaines comme le démontre le tableau suivant:



Revue de la semaine terminée le 7 janvier 2022

Lundi, les gains des actions bancaires et technologiques ont permis aux marchés boursiers américains de clôturer à la hausse. Wall Street a fermé de façon mitigée mardi, les données économiques meilleures que prévu ayant compensé pour les pertes dans le secteur technologique. La hausse des actions de cannabis a eu un impact positif sur la bourse de Toronto. Mercredi, les craintes d’inflation ont affecté les valeurs technologiques et la bourse américaine a clôturé en forte baisse. La chute des actions technologiques a également fait baisser le TSX. Jeudi, les inquiétudes liées à l’inflation ont continué d’avoir un impact sur Wall Street tandis que, la hausse des valeurs énergétiques fait grimper le TSX. Un rapport sur l’emploi décevant vendredi faisait chuter le marché américain pendant que Toronto finissait au neutre.

 Valeur au 7 janvier 2022 Variation de la semaineVariation de la semaine %
TSX21 084,45-138,39-0,65%
Dow Jones36 231,66-106,64-0,29%
Pétrole78,903,694,91%
Or1 795,20-33,40-1,83%
CAD/USD0,7909-0,0007-0,09%

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadiennePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse
   
Bourse américainePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 10 au 14 janvier 2022


Nouvelles économiques:   

Mercredi:    États-Unis: Indice des prix à la consommation
                     
Jeudi:          États-Unis: Les stocks de pétrole brut et stockage de gaz naturel
Vendredi:    États-Unis: Ventes au détail

          

Compagnies publiant leurs résultats :


Lundi:      VOXX International Corp, 

Mardi:      Goodfood Market Corp, 

Mercredi: Shaw Communications Inc, 

Jeudi:        Cogeco Inc., Delta Air Lines Inc, Corus Entertainment Inc

Vendredi:  BlackRock Inc, JPMorgan Chase & Co, Citigroup Inc, Wells Fargo & Co




Sur notre radar cette semaine

En attendant une nouvelle tendance à la hausse, l’encaisse est roi…

— Salutations

revue boursière de la semaine terminée le 17 décembre 2021

La fête est-elle annulée ou reportée?

On assiste historiquement à une embellie boursière durant les jours qui entourent Noël. En effet, la période du 15 décembre au 6 janvier a même son propre surnom dans le monde de l’investissement: le rallye du père Noël. On raconte même que si la période de Noël est mauvaise, ça regarde mal pour la prochaine année…

Une des façons de s’enrichir pendant la période des fêtes est de profiter du malheur des autres. Les investisseurs qui ont perdu de l’argent avec un titre en bourse auront tendance à vendre leurs positions avant la période des fêtes pour pouvoir déduire d’impôts leurs pertes en capital. Ces ventes à perte pousseront artificiellement le cours de ces actions à la baisse et souvent à un prix inférieur à leur vraie valeur. Il suffit d’acheter ces titres à prix d’aubaine et à les revendre au début de 2020…

Parmi les titres inclus dans l’indice S&P TSX, voici quels sont les 10 titres qui ont le plus baissé en 2021:

Fortuna Silver Mines -62,43%
Real Matters Inc. -62,26%
Canopy Growth -61,82%
Wesport Fuel Systems -58,05%
Silvercorp Metals Inc. -47,71%
Sunopta Inc. -46,13%
Ballard Power Systems -45,16%
Centera Gold -40,37%
Cronos Group -40,16%
Lightspeed Commerce -39,39%

Un titre comme Canopy Growth, qui a perdu 61,82% de sa valeur durant la dernière année, est probablement le genre de titres que les investisseurs veulent se débarrasser et larguent ce titre pour profiter de pertes fiscales.

On assiste au même phénomène aux États-Unis, voici les 10 titres du S&P 500 qui ont le plus baissé en 2021:

Penn National Gaming -46,16%
Global Payments Inc. -40,55%
Las Vegas Sands Corp -39,58%
Citrix Systems Inc. -35,64%
Activizion Blizzard Inc. -35,10%
MarketAxess Holding -27,40%
Lamb Weston Holding Inc. -27,37%
Wynn Resorts -26,70%
Discovery Inc. -24,99%
Fidelity National Information -24,49%

Penn National Gaming est une entreprise qui exploite des casinos aux États-Unis… Voilà un autre exemple de titre qui aurait pu être vendu récemment pour profiter de pertes fiscales.

Nous vous reviendrons en début janvier avec les résultats de notre stratégie alors que nous saurons si le rallye de Noël est venu égayer le temps des fêtes des investisseurs


Revue de la semaine terminée le 17 décembre 2021

La crainte du variant Omicron est revenue hanter les marchés en début de semaine et les bourses canadiennes et américaines chutaient fortement lundi et mardi. Mercredi, l’annonce de la réduction des assouplissements quantitatifs de la Réserve fédérale américaine conforme à ce qu’attendaient les marchés a rassuré les investisseurs et les bourses ont connu un fort rebond en fin de journée. La célébration fut de courte durée: les marchés ont repris la tendance baissière jeudi et vendredi pour terminer la semaine en baisse. 

 Valeur au 17 décembre 2021 Variation de la semaineVariation de la semaine %
TSX20 739,19-151.43-0,72%
Dow Jones35 365,44-394,45-1,09%
Pétrole70,86-0,81-1,13%
Or1 804,9020,101,13%
CAD/USD0,7760-0,0097-1,23%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadiennePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse
   
Bourse américainePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 20 au 24 
décembre 2021


Nouvelles économiques:   

Mardi:         
Canada: Ventes au détail

Mercredi:
    États-Unis: Indice PIB final
                    États-Unis: Confiance des consommateurs
                    États-Unis:  Ventes des maisons existantes
                     
Jeudi:          Canada: Indice PIB
                    Canada: Indice des prix PCE de base


           

Compagnies publiant leurs résultats :


Lundi:      Nike Inc, Micron Technology Inc

Mardi:      BlackBerry Ltd, General Mills Inc


Sur notre radar cette semaine

En attendant une nouvelle tendance à la hausse, l’encaisse est roi…

— Salutations

revue boursière de la semaine terminée le 10 décembre 2021

Super rebond en bourse la semaine dernière!

La tendance baissière qui s’était amorcée en novembre pourrait bien s’être renversée au cours de la dernière semaine. Entre son sommet de novembre et le bas du marché touché dans les premiers jours de décembre, le S&P TSX et le Dow Jones avaient reculé de plus de 6%. Les petites capitalisations américaines ont baissé pendant la même période de 12.65%. On craignait une correction de marché de 10% à 15% en novembre, il semble que cette prophétie n’ait été juste que pour l’indice Russel 2000 des petites capitalisations américaines.

La baisse de novembre a été accentuée par la crainte du variant Omicron. La hausse de la semaine dernière s’explique par des propos rassurants des autorités sanitaires qui révélaient que le nouveau variant soit moins virulent que le variant Delta ou que la souche originelle du virus. L’indice phare de la bourse américaine a touché un nouveau record vendredi. Le rebond a été particulièrement fort pour les grandes capitalisations. Le tableau suivant illustre la variation des grands indices au cours des 5 derniers jours de négociation:

Variation de la semaine: 
  
Dow Jones4,02%
S&P 5003,82%
Nasdaq3,61%
Russel 20002,43%
  
TSX de croissance1,32%
S&P TSX1,25%

Bien que les grandes capitalisations américaines semblent avoir repris leur ascension, ce n’est pas encore le cas pour la bourse canadienne et les petites capitalisations qui se transigent encore sous leur moyenne mobile de 50 jours. Mes indicateurs de tendance me disent de me méfier du rebond des derniers jours et d’attendre une confirmation avant de prendre des risques importants.

Habituellement, la bourse est généreuse pour les investisseurs du 15 décembre au 6 janvier. Le surnom de la hausse boursière de fin d’année est le rallye du père Noël. Les optimistes pensent que ce rallye a commencé plus tôt cette année. Les pessimistes disent que la réunion de la Réserve fédérale américaine qui aura lieu mercredi pourrait être un catalyseur qui ramènera la bourse en baisse. Espérons que Jérôme Powell ne sera pas le grincheux qui gâchera Noël.

Revue de la semaine terminée le 10 décembre 2021

Lundi, l’apaisement des craintes liées au variant Omicron a inspiré des achats et Wall Street a clôturé à la hausse, les gains des valeurs énergétiques ont permis au TSX de faire de même. Les marchés boursiers américains ont clôturé en forte hausse mardi, les craintes liées au variant Omicron s’étant apaisées, les hausses des actions énergétiques et de soins de santé ont eu un bel impact sur la bourse de Toronto. Mercredi, l’annonce que trois doses du vaccin COVID-19 de Pfizer et BioNTech ont donné des résultats positifs sur le variant Omicron a inspiré les investisseurs et Wall Street a réussi à terminer la journée en hausse. La chute des actions technologiques a fait baisser le TSX. Les craintes d’inflation jeudi ont pris le dessus sur les données d’emploi meilleures que prévu et Wall Street a clôturé à la baisse. La chute des actions de santé et d’or a fait baisser le TSX. Vendredi, les grandes capitalisations américaines ont tiré les grands indices en hausse malgré l’annonce en début de journée du pire rapport sur l’inflation américaine depuis 1982, au Canada le marché reculait légèrement.

 Valeur au 10 décembre 2021 Variation de la semaineVariation de la semaine %
TSX20 890,62257,35 1,25%
Dow Jones35 970,991 390.914,02%
Pétrole71,675,277,94%
Or1 784,801,000,06%
CAD/USD0,78570,00680,88%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadiennePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse
   
Bourse américainePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 13 au 17 
décembre 2021


Nouvelles économiques:   

Mardi:         États-Unis: Les stocks de pétrole brut et stockage de gaz naturel

Mercredi:
    Canada: Indice des prix à la consommation
                     États-Unis: Ventes au détail
                     Canada: Gouverneur Macklem de la Banque du Canada prend parole
                     États-Unis: Réunion du FOMC
                     États-Unis: Taux des fonds fédéraux

Jeudi:          États-Unis: Demandes de chômage
                     États-Unis: Philly Fed Indice Manufacturier
                     États-Unis: Production industrielle



           

Compagnies publiant leurs résultats :


Mardi:      Roots Corp 
Mercredi: Progressive Corp

Jeudi:       Adobe Inc, Scholastic Corp, FedEx Corp
Vendredi: Winnebago Industries Inc


Sur notre radar cette semaine

En attendant une nouvelle tendance à la hausse, l’encaisse est roi…

— Salutations,

revue boursière de la semaine terminée le 3 décembre 2021

RBC Gestion d’actifs annonce ses prévisions 2022

La fin de l’année rime souvent avec bilan de l’année passée et revue des attentes pour la prochaine année. RBC Gestion d’actifs est un des premiers gestionnaires qui a fait connaître ses attentes pour 2022 à l’intention des conseillers financiers.

Vous trouverez ci-dessous les grandes lignes des attentes de RBC:

3 risques à l’horizon

  1. Le variant Omicron présente une nouvelle menace, et la mesure dans laquelle la propagation peut être contenue et/ou la vitesse à laquelle les populations sont vaccinées seront essentielles pour que les économies fonctionnent à leur plein potentiel.
  2. La Chine présente une autre source majeure d’incertitude où des réglementations plus strictes, un ralentissement de la croissance et un secteur immobilier très endetté posent des défis à la deuxième économie mondiale.
  3. L’inflation monte en flèche dans un contexte de forte demande, de pénurie de main-d’œuvre et de contraintes de la chaîne d’approvisionnement. Cela dit, les pressions inflationnistes pourraient bientôt commencer à se calmer étant donné que les coûts d’expédition et les prix de certains produits de base sont en deçà de leurs récents sommets.
  • Appréciation du dollar canadien par rapport au dollar canadien
  • Bonnes perspectives pour les actions canadiennes, internationales et pays émergents… Le marché des États-Unis (S&P500) est cher en ce moment.
Marchés d’actions2021-11-30Prévision     2022Estimé  Rendement total
1 an
S&P 5004 5674 7254.9%
Composite S&P / TSX20 66021 7007.7%
MSCI Europe1531628.8%
FTSE 1007 0597 3508.7%
Nikkei27 82229 8009.0%
MSCI Marchés émergents1 2121 30010.2%
  • 2 2 hausses de taux prévues au Canada dans les 12 prochains mois…seulement 1 hausse aux États-Unis 
Taux directeurs Banque Centrale2021-11-30Prévision 2022Variation
États-Unis0.130.380.25
Canada0.250.750.50
Europe-0.50-0.50N/C
Royaume-Uni0.100.350.25
Japon-0.05-0.10N/C
  • L’inflation devrait ralentir en 2022 vs 2021
CPIActuel 2020Prévision 2021Prévision 2022
États-Unis1.25%4.60%3.80%
Canada0.75%3.30%3.00%
Europe0.25%2.60%2.50%
Royaume-Uni0.85%2.50%3.50%
Japon-0.02%-0.10%0.90%
Marchés émergents3.37%3.36%3.56%

Revue de la semaine terminée le 3 décembre 2021

L’apaisement des craintes liées au variant du coronavirus lundi a permis à Wall Street de clôturer en hausse, le TSX a fait de même grâce au secteur des ressources. Mardi, les craintes d’inflation et les inquiétudes liées au variant Omicron se sont combinées pour faire baisser fortement les marchés boursiers américains, les pertes du secteur immobilier ont fait baisser le TSX. Les commentaires de la Réserve fédérale mercredi laissant croire à la diminution des mesures quantitatives ont miné le marché et Wall Street a clôturé à la baisse, la chute des valeurs technologiques et aurifères a affecté négativement la bourse de Toronto. Jeudi, malgré les inquiétudes persistantes concernant le variant Omicron, les actions ont rebondi après le repli de la veille et les marchés américains ont clôturé en forte hausse. Le TSX a suivi grâce à la hausse des valeurs bancaires. Des données décevantes sur l’emploi américain tiraient les marchés fortement en baisse vendredi.

 Valeur au 3 décembre 2021 Variation de la semaineVariation de la semaine %
TSX20 633,27-492,63-2,33%
Dow Jones34 899,34-319.26-0,91%
Pétrole66,40-1,78-2,61%
Or1 783,80-4,60-0,25%
CAD/USD0,7789-0,0032-0,41%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadiennePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse
   
Bourse américainePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 6 au 10 
décembre 2021


Nouvelles économiques:   

Mardi:         Canada: Ivey ISM

Mercredi:
    Canada: Énoncé de politique monétaire et conférence de presse Banque du Canada
                   États-Unis: Ouvertures d’emploi

Jeudi:          États-Unis: Demandes de chômage
                   États-Unis: Enchère d’obligations 30 ans 

Vendredi:   
 États-Unis: Indice des prix à la consommation
                                       



           

Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi:      
H & R Block Inc

Mardi:      Autozone Inc 
Mercredi: Dollarama Inc, Campbell Soup Co

Jeudi:       Transat AT Inc, Lululemon Athletica Inc, Broadcom Inc. Costco Wholesale Corp, Empire Company Ltd, Transcontinental Inc
Vendredi: Laurentian Bank of Canada



Sur notre radar cette semaine

En attendant une nouvelle tendance à la hausse, l’encaisse est roi…

— Salutations

revue boursière de la semaine terminée le 26 novembre 2021

Vendredi noir en bourse…

Comme une mauvaise reprise d’un film d’horreur, un nouveau variant de la Covid-19 est venu terrifier les marchés boursiers vendredi. Au Canada et aux États-Unis, les principaux indices reculaient de plus de 2%, en Europe, des baisses de plus de 4% ont été constatées.

Beaucoup de participants au marché américain étaient en congé vendredi ce qui expliquerait la réaction exagérée du marché selon certains analystes. D’autres pensent que les marchés avaient beaucoup monté depuis octobre et cherchaient une raison pour se replier. 

On sait peu de choses sur le variant Omicron. Vendredi on craignait que le nouveau variant soit plus contagieux et que les vaccins actuels soient inefficaces. Au cours du week-end, Moderna annonçait qu’elle pourrait avoir un vaccin qui neutraliserait le nouveau variant dès le début de 2022. Le médecin qui a découvert le nouveau variant chez ses patients d’Afrique du Sud a affirmé à la BBC que les patients atteints n’avaient que de légers symptômes et ne nécessitaient pas d’hospitalisation. Il est fort possible que les dernières nouvelles rassurent les marchés et que l’on reprenne une partie du terrain perdu vendredi en début de semaine.

À court terme, le nouveau variant de la Covid-19 pourrait être le catalyseur qui provoquera une correction de marché. Selon Steve Miller, un analyste technique, la bourse pourrait chuter de 6% d’ici le 22 décembre avant d’entreprendre une remontée qui nous amènera à de nouveaux records. Selon Ron Walker, un autre analyste technique il est fort possible que la bourse américaine baisse pour aller toucher sa moyenne mobile à 200 jours qui représenterait une autre baisse de 6.6%. Au cours du dernier siècle, le S&P500 a touché à sa moyenne mobile de 200 jours au moins une fois pour 84% des années. On pensait y toucher en septembre et ce sera fait ce mois-ci, toujours selon M. Walker. La ligne verte dans le graphique ci-dessous illustre la moyenne mobile de 200 jours:

Revue de la semaine terminée le 26 novembre 2021

Lundi, la nomination pour un second mandat du président de la Réserve fédérale, Jérôme Powell a affecté les marchés et Wall Street a terminé la journée mixte, tandis que la chute des valeurs technologiques et des soins de santé a fait baisser le TSX. La bourse américaine a fermé de manière mitigée mardi, la hausse des prix de pétrole brut ayant dépassé les gains du secteur technologique, le TSX a clôturé à la hausse grâce aux actions énergétiques. Wall Street a clôturé bien en dehors des creux de session mercredi, mais a terminé la journée de façon mitigée, les investisseurs ayant digéré des données sur l’emploi meilleures que prévu. Les gains en actions énergétiques et technologiques ont poussé le TSX à clôturer à la hausse. La bourse américaine étant fermée jeudi, la bourse canadienne progressait légèrement. L’annonce d’un nouveau variant de la Covid-19 faisait chuter fortement les marchés vendredi.

 Valeur au 26 novembre 2021 Variation de la semaineVariation de la semaine %
TSX21 125,90-429,13-1,99%
Dow Jones34 899,34-702,64-1,97%
Pétrole68,15-7,79-10,26%
Or1 788,10-63,50-3,43%
CAD/USD0,7821-0,0092-1,16%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadiennePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse
   
Bourse américainePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 29 novembre au 3 décembre 2021


Nouvelles économiques:   

Lundi:         
États-Unis: Ventes de maison en attente

Mardi:         
Canada: Indice PIB 
                     États-Unis: Confiance des consommateurs

Mercredi:
    États-Unis: Indice d’emploi ADP
                     États-Unis: Indice ISM Manufacturier

Jeudi:          Tous: Réunions OPEC-JMMC

Vendredi:    
Canada: Statistiques sur l’emploi
                     États-Unis: Rapport sur l’emploi
                     États-Unis: Indice ISM non manufacturier               
                                       



           

Compagnies publiant leurs résultats :


Mardi:      
Banque of Nova Scotia, Hewlett Packard Enterprise Co

Mercredi: BRP Inc, National Bank of Canada, Royal Bank of Canada, Build-A-Bear Workshop Inc

Jeudi:        Canadian Imperial Bank of Commerce, Toronto-Dominion Bank, Dollar General Corp, DocuSign Inc

Vendredi:  Bank of Montreal 



Sur notre radar cette semaine

En attendant une nouvelle tendance à la hausse, l’encaisse est roi…

— Salutations

revue boursière de la semaine terminée le 19 novembre 2021

La cinquième vague de Covid-19 viendra-t-elle gâcher la fête?

L’annonce de mesures de confinement sévères annoncées cette semaine en Europe semble avoir trouvé son écho sur les marchés financiers. Tout ce qui a bénéficié de la réouverture de l’économie recule alors que les compagnies qui bénéficient du confinement progressent.

Pour la deuxième semaine de suite, le pétrole a reculé de façon importante. Il reculait de 6% entraînant dans sa chute la valeur du dollar canadien. Le secteur pétrolier est un de ceux qui a le plus souffert au début de la pandémie et a qui a progressé le plus suite à l’annonce du vaccin. La baisse de demande que causerait un confinement expliquerait les mouvements récents. Les grands indices comme le Dow Jones et le TSX ont plus de titres qui bénéficient du déconfinement et ont donc reculé.

Le Nasdaq a terminé la semaine à un nouveau niveau record. Moderna a progressé de 17,28% après l’annonce de l’approbation de la FDA d’une troisième dose. On a assisté au cours de la semaine à un grand mouvement d’argent vers les grands titres de techno comme Tesla (13,05%), Apple (7,75%), Qualcomm (12,19%), Micron (8,15%) et Amazon (4,56%).

Revue de la semaine terminée le 19 novembre 2021

Wall Street a clôturé à la baisse lundi, la hausse des rendements obligataires pesant sur les actions technologiques, tandis qu’au Canada c’était la chute des actions en soins de santé et industriel. Mardi, des données économiques encourageantes combinées à une série de gains positifs ont permis aux marchés boursiers américains de fermer à la hausse, Toronto a fait de même grâce aux actions en matières premières. Les craintes d’inflation mercredi ont surpassé un lot de bénéfices positifs et Wall Street a clôturé à la baisse, la chute des actions énergétiques a affecté le TSX. Jeudi, les marchés boursiers américains ont terminé la journée mitigée, les investisseurs ayant digéré une série de publications de résultats mixtes, la bourse de Toronto continu à être touché par le secteur santé. La chute du prix du pétrole a fait reculer les grands indices vendredi.

 Valeur au 19 novembre 2021 Variation de la semaineVariation de la semaine %
TSX21 555,03-213,50-0,98%
Dow Jones35 601,98-498,33-1,38%
Pétrole75,94-4,85-6,00%
Or1 851,60-16,90-0,90%
CAD/USD0,7913-0,006-0,75%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadiennePerspectives à court termeEn hausse
 Croissance des profitsEn hausse
   
Bourse américainePerspectives à court termeEn hausse
 Croissance des profitsEn hausse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 22 au 26 novembre 2021


Nouvelles économiques:     

Mardi:         
États-Unis: Indice PMI Manufacturier américain                    
Mercredi:
    États-Unis: Indice des prix PCE de base
                     États-Unis: Procès-verbal du FOMC


           

Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi:    
Avaya Holdings Corp, Zoom Video Communications Inc, Re/Max Holdings Inc, Urban Outfitters Inc, 

Mardi:     
Alimentation Couche-Tard Inc, Analog Devices Inc,  American Eagle Outfitters Inc, Best Buy Co Inc, Cracker Barrel Old Country Store Inc,
J M Smucker Co, Dell Technologies Inc, Dollar Tree Inc, HP Inc, Gap Inc, Guess? Inc




Sur notre radar cette semaine

Le Groupe CGI est un des rares titres technologiques qui est rentable, en croissance et à prix raisonnable. Bien que les résultats présentés la semaine dernière étaient meilleurs qu’attendu, les investisseurs se sont inquiétés des commentaires de la direction sur la pénurie de main-d’œuvre qui limiterait la croissance. L’analyste Richard Tse de la Financière Banque Nationale croit que CGI a la possibilité de transférer ses augmentations de coûts de main-d’œuvre à ses clients et lui attribue un prix cible de 130$.  Si le prix cible est atteint, un rendement de plus de 19% serait obtenu dans la prochaine année. N’hésitez pas à me contacter pour voir si le titre de CGI convient à votre portefeuille.

— Salutations,

revue boursière de la semaine terminée le 12 novembre 2021

L’inflation se fait de plus en plus remarquer!

Mercredi dernier on annonçait que le taux d’inflation sur un an avait atteint le niveau de 6,2% en octobre aux États-Unis. Un tel taux n’avait pas été vu depuis 1990, il y a 31 ans. Les banques centrales gardent leurs taux d’intérêt au minimum en affirmant que l’inflation ne sera que temporaire. Certains investisseurs commencent à craindre qu’une hausse de taux d’intérêt induite par la hausse des prix puisse faire dérailler les marchés. La bourse a connu une mauvaise journée quand la nouvelle est sortie, mais ce fut de courte durée, les marchés ont repris du poil de la bête vendredi.

Les chiffres d’inflation pour le Canada seront connus mercredi qui vient, mais tout laisse croire que notre situation ne sera pas tellement différente de celle de nos voisins du sud.  

Revue de la semaine terminée le 12 novembre 2021

Lundi, l’adoption du projet de loi sur les infrastructures par le Congrès a stimulé le marché et fait grimper Wall Street, grâce au secteur de santé, Toronto a également terminé à la hausse. Les craintes d’inflation mardi ont poussé la bourse américaine à la baisse pendant qu’au Canada les actions d’or et de biens de consommation ont fait le marché. Mercredi, les données plus élevées que prévu sur l’inflation des prix à la consommation ont fait chuter les marchés boursiers nord-américains.. Wall Street a terminé la journée de manière mitigée jeudi, la hausse des actions technologiques ayant dépassé les craintes d’inflation. Le ralliement des actions en soins de santé et de ressources a poussé le TSX à une clôture plus élevée. Les titres de croissance reprenaient la vedette vendredi et les marchés américains ont connu une bonne hausse pendant qu’à Toronto un nouveau record était atteint.

 Valeur au12 novembre 2021 Variation de la semaineVariation de la semaine %
TSX21 768,53312,711,46%
Dow Jones36 100,31-227,64-0,63%
Pétrole80,79-0,38-0,47%
Or1 868,5048,502,66%
CAD/USD0,7973-0,0053-0,65%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadiennePerspectives à court termeEn hausse
 Croissance des profitsEn hausse
   
Bourse américainePerspectives à court termeEn hausse
 Croissance des profitsEn hausse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 15 au 19 novembre 2021


Nouvelles économiques:     

Lundi:         États-Unis: Empire State Indice Manufacturier

Mardi:         
États-Unis: Ventes au détail                    
Mercredi:    Canada: Indice des prix à la consommation

Jeudi:          États-Unis: Philly Fed Indice Manufacturier
                     États-Unis: Demandes de chômage
Vendredi:    Canada: Ventes au détail

           

Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi:    
Warner Music Group Inc, H&R Real Estate Investment Trust, Tyson Foods Inc

Mardi:     
 Avaya Holdings Corp, La-Z-Boy Inc, Home Depot Inc, Walmart Inc, NetEase Inc

Mercredi: 
Loblaw Companies Ltd, High Liner Foods Inc, Metro Inc, Bath & Body Works Inc, NVIDIA Corp, Target Corp, Progressive Corp, 
Lowe’s Companies Inc, Children’s Place Inc, Sonos Inc, Manchester United PLC

Jeudi:       Applied Materials Inc, Kohls Corp, Victoria’s Secret & Co, Macy’s Inc, Ross Stores Inc, Workday Inc

Vendredi: Foot Locker Inc



Sur notre radar cette semaine

Le fonds négocié en bourse BMO obligations à rendement réel retient mon attention en cette période inflationniste. Les obligations baissent en valeur quand les taux d’intérêt augmentent. En 2021, le portefeuille moyen d’obligation affiche un rendement négatif de plus de 5%  à cause des hausses de taux. Le fonds BMO obligations à rendement réel investit dans des obligations du gouvernement fédéral. Ces obligations permettent d’obtenir des paiements d’intérêt plus élevés si l’indice des prix à la consommation (IPC) augmente. Une hausse de l’IPC fait aussi augmenter la valeur de ce type d’obligation. N’hésitez pas à me contacter pour voir si ce type d’investissement convient à votre portefeuille.

— Salutations,

revue boursière de la semaine terminée le 5 novembre 2021

Les bourses atteignent de nouveaux records!

Ça ne finit plus d’aller mieux en bourse. Les indices nord-américains ont tous atteint de nouveaux niveaux records vendredi. Le TSX de la bourse de Toronto est en hausse de 23,07% depuis le début de l’année, le Nasdaq de 23,92% et le Dow Jones de 18,69%.

Les bonnes données sur l’emploi publiées vendredi ont motivé les hausses tant au Canada qu’aux États-Unis. La plupart des entreprises du S&P 500 ont présenté leurs résultats du troisième trimestre et 84% des entreprises ont eu des chiffres de profits supérieurs aux attentes selon la firme Refinitiv. Non seulement les profits sont meilleurs qu’attendu, leur croissance de 33,7% par rapport à l’an dernier impressionne. Les analystes profitent des résultats pour revoir à la hausse leurs attentes pour la prochaine année. On s’attend en moyenne que la croissance des profits sera de 19% pour les 12 prochains mois selon une compilation de Vector Vest. 

Une économie en croissance avec des attentes de profits revues en hausse est la meilleure recette pour garder un marché haussier bien vivant. 

Revue de la semaine terminée le 5 novembre 2021

Lundi, les gains dans le secteur de l’énergie combinés avec la force de Tesla Motors ont fait grimper Wall Street. La hausse des actions de soins de santé et de technologie a poussé le TSX à une clôture plus élevée. Une série de gains meilleurs que prévu mardi a inspiré les achats et les marchés boursiers américains ont terminé la journée à la hausse. Les pertes des actions du secteur de la santé ont poussé le TSX à une clôture plus basse. Mercredi, les investisseurs ont réagi positivement à l’annonce que la Fed commencerait à réduire ses achats d’obligations et d’actifs et Wall Street a clôturé à la hausse.  Le boom des actions de santé et de l’immobilier a poussé le TSX à une clôture plus élevée. Les marchés boursiers américains jeudi ont terminé la journée de manière mitigée, la hausse des actions technologiques l’emportant sur la faiblesse des actions financières. Les gains des actions de consommation et d’énergie ont poussé le TSX à une clôture plus élevée. De bonnes nouvelles sur l’emploi ont propulsé les marchés canadien et américain à des niveaux record vendredi.

 Valeur au 29
octobre 2021
 Variation de la semaineVariation de la semaine %
TSX21 455,82418,751,99%
Dow Jones36 327,95650,931,82%
Pétrole81,17-2,22-2,66%
Or1 820,0035,702,00%
CAD/USD0,8026-0,0055-0,68%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadiennePerspectives à court termeEn hausse
 Croissance des profitsEn hausse
   
Bourse américainePerspectives à court termeEn hausse
 Croissance des profitsEn hausse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 8 au 12 novembre 2021


Nouvelles économiques:     

Mardi:         
États-Unis: PPI m/m                    
Mercredi:    États-Unis: CPI m/m / Core CPI m/m                    
                   
           

Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi:      
Roblox Corp, Viatris Inc

Mardi:     
 Indigo Books and Music Inc, Just Energy Group Inc, Hostess Brands Inc, Mcafee Corp, Callaway Golf Co, DoorDash Inc, Krispy Kreme Inc,
Poshmark Inc

Mercredi: 
Lion Electric Co, Duolingo Inc


Sur notre radar cette semaine

Open Text Corporation revient sur mon radar cette semaine. La compagnie a présenté ses résultats financiers du dernier trimestre et montrait une croissance interne meilleure qu’attendu. Open Text est la plus grande société de logiciels au Canada et 87% de ses revenus proviennent d’abonnement, donc ils sont récurrents. L’analyste Richard Tse de la financière Banque Nationale croit que l’entreprise devrait atteindre un prix cible de 60$ US d’ici un an. Si le prix cible est atteint, on obtiendrait un  rendement de 18,5% dans la prochaine année en tenant compte du dividende de 1,76%. N’hésitez pas à me contacter pour voir si ce titre pourrait convenir à votre portefeuille.

— Salutations,

revue boursière de la semaine terminée le 29 octobre 2021

Les taux d’intérêt devraient augmenter en 2022…

La banque du Canada a annoncé qu’elle cesserait ses achats d’obligations cette semaine. L’achat d’obligations par la banque centrale servait de mesure d’assouplissement quantitatif pour garder les taux obligataires au plancher. La prochaine étape sera d’augmenter le taux directeur et ça devrait se faire en 2022 a annoncé le gouverneur de la banque.

L’économie canadienne est très liée à celle des États-Unis. Les taux au Canada devraient suivre ce qui se passera au sud de la frontière.  La Réserve fédérale américaine prévoyait augmenter ses taux de 0,25% en 2022 lors de sa dernière réunion. Les tendances inflationnistes du dernier mois laissent croire qu’il pourrait y avoir trois hausses de 0,25% dans la prochaine année.

Les probabilités de hausses ont été calculées par le groupe CME. Les investisseurs utilisent les contrats à terme pour parier sur l’évolution prochaine des taux. Un peu comme au casino dans les paris sportifs on peut estimer les probabilités en fonction des montants misés sur chacune des possibilités de hausse de taux. Selon le Fed watch tool, l’outil développé par le CME, il y a 68% de chance que la prochaine hausse de taux sera réalisée d’ici au 15 juin 2022 (le mois dernier cette probabilité était de 23.1%). Le tableau ci-dessous est extrait de la page web du CME et montre qu’il y a seulement 32% de chance que le taux reste au niveau actuel le 15 juin 2022:

Revue de la semaine terminée le 29 octobre 2021

Lundi, les anticipations entourant les prochaines publications de revenus technologiques ont stimulé le marché et Wall Street a clôturé à la hausse. Le boom des actions énergétiques a poussé le TSX à une clôture plus élevée. Les marchés boursiers américains ont réussi à terminer la journée en hausse mardi, le boom des actions technologiques l’emportant sur les préoccupations de la chaîne d’approvisionnement. La chute des actions technologiques et de la santé a fait clôturer le TSX à la baisse. Mercredi, des données économiques inférieures aux attentes ont compensé un lot de gains solides et Wall Street a terminé la journée mitigée. La chute des actions de soins de santé, d’énergie et de consommation a fait clôturer le TSX à la baisse. Une autre série de gains optimistes a stimulé le marché jeudi et la bourse américaine a clôturé à la hausse. Le TSX a grimpé plus haut grâce aux gains des actions énergétiques et technologiques. Des résultats décevants de Apple et Amazon ont pesé sur les marchés vendredi aux États -Unis qui ont terminé en légère hausse pendant que les financières tiraient Toronto à la baisse.

 Valeur au 29
octobre 2021
 Variation de la semaineVariation de la semaine %
TSX21 037,07-179,08-0,84%
Dow Jones35677,02142,540,40%
Pétrole83,39-0,61-0,72%
Or1 784,3016,000,90%
CAD/USD0,8081-0,0006-0,07%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadiennePerspectives à court termeEn hausse
 Croissance des profitsEn hausse
   
Bourse américainePerspectives à court termeEn hausse
 Croissance des profitsEn hausse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 1er au 5 novembre 2021


Nouvelles économiques:     

Lundi:         
États-Unis: Indice ISM Manufacturier                    
Mercredi:    États-Unis: Indice d’emploi ADP
                     États-Unis: Indice ISM non manufacturier
                     États-Unis: Réunion du FOMC
                    
Jeudi:          Tous: Réunions OPEC-JMMC 
                     États-Unis: Demandes de chômage
                     
Vendredi:    Canada: Statistiques sur l’emploi
                     États-Unis: Rapport sur l’emploi
                    



Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi:      
Avis Budget Group Inc, Loews Corp, Clorox Co, Hologic Inc

Mardi:     
 AIR Canada, Bausch Health Companies Inc, Under Armour Inc, Activision Blizzard Inc, ADT Inc, H & R Block Inc, Ralph Lauren Corp,
Global Payments Inc, Pfizer Inc

Mercredi: 
Manulife Financial Corp, iA Financial Corporation Inc, Canada Goose Holdings Inc, Sun Life Financial Inc, goeasy Ltd, NFI Group Inc,
Kirkland Lake Gold Ltd, Great-West Lifeco Inc, Stantec Inc, Allstate Corp, Pitney Bowes Inc, Monster Beverage Corp, Cheesecake Factory Inc, 
Humana Inc, Steven Madden Ltd

Jeudi:       Gildan Activewear Inc, BCE Inc, Premium Brands Holdings Corp, Telus Corp, Domtar Corp, Interfor Corp, Constellation Software Inc, 
Open Text Corp, Maple Leaf Foods Inc, Saputo Inc, Jamieson Wellness Inc, Becton Dickinson and Co, Kellogg Co, Dropbox Inc, Fortinet Inc

Vendredi:  Canopy Growth Corp, Enbridge Inc, Magna International Inc, Goodyear Tire & Rubber Co, Groupon Inc


Sur notre radar cette semaine

Les grandes banques canadiennes devraient profiter des hausses de taux attendues. Selon Gabriel Dechaine de la Financière Banque Nationale, les titres de BMO, CIBC , Banque Royale et TD devraient faire mieux que le marché en général et les 3 premières pourraient rapporter plus de 14% de rendement dans la prochaine année en tenant compte de leurs dividendes. N’hésitez pas à me contacter pour voir si vous avez assez de banques dans votre portefeuille.

— Salutations