revue boursière de la semaine terminée le 17 décembre 2021

La fête est-elle annulée ou reportée?

On assiste historiquement à une embellie boursière durant les jours qui entourent Noël. En effet, la période du 15 décembre au 6 janvier a même son propre surnom dans le monde de l’investissement: le rallye du père Noël. On raconte même que si la période de Noël est mauvaise, ça regarde mal pour la prochaine année…

Une des façons de s’enrichir pendant la période des fêtes est de profiter du malheur des autres. Les investisseurs qui ont perdu de l’argent avec un titre en bourse auront tendance à vendre leurs positions avant la période des fêtes pour pouvoir déduire d’impôts leurs pertes en capital. Ces ventes à perte pousseront artificiellement le cours de ces actions à la baisse et souvent à un prix inférieur à leur vraie valeur. Il suffit d’acheter ces titres à prix d’aubaine et à les revendre au début de 2020…

Parmi les titres inclus dans l’indice S&P TSX, voici quels sont les 10 titres qui ont le plus baissé en 2021:

Fortuna Silver Mines -62,43%
Real Matters Inc. -62,26%
Canopy Growth -61,82%
Wesport Fuel Systems -58,05%
Silvercorp Metals Inc. -47,71%
Sunopta Inc. -46,13%
Ballard Power Systems -45,16%
Centera Gold -40,37%
Cronos Group -40,16%
Lightspeed Commerce -39,39%

Un titre comme Canopy Growth, qui a perdu 61,82% de sa valeur durant la dernière année, est probablement le genre de titres que les investisseurs veulent se débarrasser et larguent ce titre pour profiter de pertes fiscales.

On assiste au même phénomène aux États-Unis, voici les 10 titres du S&P 500 qui ont le plus baissé en 2021:

Penn National Gaming -46,16%
Global Payments Inc. -40,55%
Las Vegas Sands Corp -39,58%
Citrix Systems Inc. -35,64%
Activizion Blizzard Inc. -35,10%
MarketAxess Holding -27,40%
Lamb Weston Holding Inc. -27,37%
Wynn Resorts -26,70%
Discovery Inc. -24,99%
Fidelity National Information -24,49%

Penn National Gaming est une entreprise qui exploite des casinos aux États-Unis… Voilà un autre exemple de titre qui aurait pu être vendu récemment pour profiter de pertes fiscales.

Nous vous reviendrons en début janvier avec les résultats de notre stratégie alors que nous saurons si le rallye de Noël est venu égayer le temps des fêtes des investisseurs


Revue de la semaine terminée le 17 décembre 2021

La crainte du variant Omicron est revenue hanter les marchés en début de semaine et les bourses canadiennes et américaines chutaient fortement lundi et mardi. Mercredi, l’annonce de la réduction des assouplissements quantitatifs de la Réserve fédérale américaine conforme à ce qu’attendaient les marchés a rassuré les investisseurs et les bourses ont connu un fort rebond en fin de journée. La célébration fut de courte durée: les marchés ont repris la tendance baissière jeudi et vendredi pour terminer la semaine en baisse. 

 Valeur au 17 décembre 2021 Variation de la semaineVariation de la semaine %
TSX20 739,19-151.43-0,72%
Dow Jones35 365,44-394,45-1,09%
Pétrole70,86-0,81-1,13%
Or1 804,9020,101,13%
CAD/USD0,7760-0,0097-1,23%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadiennePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse
   
Bourse américainePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 20 au 24 
décembre 2021


Nouvelles économiques:   

Mardi:         
Canada: Ventes au détail

Mercredi:
    États-Unis: Indice PIB final
                    États-Unis: Confiance des consommateurs
                    États-Unis:  Ventes des maisons existantes
                     
Jeudi:          Canada: Indice PIB
                    Canada: Indice des prix PCE de base


           

Compagnies publiant leurs résultats :


Lundi:      Nike Inc, Micron Technology Inc

Mardi:      BlackBerry Ltd, General Mills Inc


Sur notre radar cette semaine

En attendant une nouvelle tendance à la hausse, l’encaisse est roi…

— Salutations

revue boursière de la semaine terminée le 10 décembre 2021

Super rebond en bourse la semaine dernière!

La tendance baissière qui s’était amorcée en novembre pourrait bien s’être renversée au cours de la dernière semaine. Entre son sommet de novembre et le bas du marché touché dans les premiers jours de décembre, le S&P TSX et le Dow Jones avaient reculé de plus de 6%. Les petites capitalisations américaines ont baissé pendant la même période de 12.65%. On craignait une correction de marché de 10% à 15% en novembre, il semble que cette prophétie n’ait été juste que pour l’indice Russel 2000 des petites capitalisations américaines.

La baisse de novembre a été accentuée par la crainte du variant Omicron. La hausse de la semaine dernière s’explique par des propos rassurants des autorités sanitaires qui révélaient que le nouveau variant soit moins virulent que le variant Delta ou que la souche originelle du virus. L’indice phare de la bourse américaine a touché un nouveau record vendredi. Le rebond a été particulièrement fort pour les grandes capitalisations. Le tableau suivant illustre la variation des grands indices au cours des 5 derniers jours de négociation:

Variation de la semaine: 
  
Dow Jones4,02%
S&P 5003,82%
Nasdaq3,61%
Russel 20002,43%
  
TSX de croissance1,32%
S&P TSX1,25%

Bien que les grandes capitalisations américaines semblent avoir repris leur ascension, ce n’est pas encore le cas pour la bourse canadienne et les petites capitalisations qui se transigent encore sous leur moyenne mobile de 50 jours. Mes indicateurs de tendance me disent de me méfier du rebond des derniers jours et d’attendre une confirmation avant de prendre des risques importants.

Habituellement, la bourse est généreuse pour les investisseurs du 15 décembre au 6 janvier. Le surnom de la hausse boursière de fin d’année est le rallye du père Noël. Les optimistes pensent que ce rallye a commencé plus tôt cette année. Les pessimistes disent que la réunion de la Réserve fédérale américaine qui aura lieu mercredi pourrait être un catalyseur qui ramènera la bourse en baisse. Espérons que Jérôme Powell ne sera pas le grincheux qui gâchera Noël.

Revue de la semaine terminée le 10 décembre 2021

Lundi, l’apaisement des craintes liées au variant Omicron a inspiré des achats et Wall Street a clôturé à la hausse, les gains des valeurs énergétiques ont permis au TSX de faire de même. Les marchés boursiers américains ont clôturé en forte hausse mardi, les craintes liées au variant Omicron s’étant apaisées, les hausses des actions énergétiques et de soins de santé ont eu un bel impact sur la bourse de Toronto. Mercredi, l’annonce que trois doses du vaccin COVID-19 de Pfizer et BioNTech ont donné des résultats positifs sur le variant Omicron a inspiré les investisseurs et Wall Street a réussi à terminer la journée en hausse. La chute des actions technologiques a fait baisser le TSX. Les craintes d’inflation jeudi ont pris le dessus sur les données d’emploi meilleures que prévu et Wall Street a clôturé à la baisse. La chute des actions de santé et d’or a fait baisser le TSX. Vendredi, les grandes capitalisations américaines ont tiré les grands indices en hausse malgré l’annonce en début de journée du pire rapport sur l’inflation américaine depuis 1982, au Canada le marché reculait légèrement.

 Valeur au 10 décembre 2021 Variation de la semaineVariation de la semaine %
TSX20 890,62257,35 1,25%
Dow Jones35 970,991 390.914,02%
Pétrole71,675,277,94%
Or1 784,801,000,06%
CAD/USD0,78570,00680,88%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadiennePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse
   
Bourse américainePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 13 au 17 
décembre 2021


Nouvelles économiques:   

Mardi:         États-Unis: Les stocks de pétrole brut et stockage de gaz naturel

Mercredi:
    Canada: Indice des prix à la consommation
                     États-Unis: Ventes au détail
                     Canada: Gouverneur Macklem de la Banque du Canada prend parole
                     États-Unis: Réunion du FOMC
                     États-Unis: Taux des fonds fédéraux

Jeudi:          États-Unis: Demandes de chômage
                     États-Unis: Philly Fed Indice Manufacturier
                     États-Unis: Production industrielle



           

Compagnies publiant leurs résultats :


Mardi:      Roots Corp 
Mercredi: Progressive Corp

Jeudi:       Adobe Inc, Scholastic Corp, FedEx Corp
Vendredi: Winnebago Industries Inc


Sur notre radar cette semaine

En attendant une nouvelle tendance à la hausse, l’encaisse est roi…

— Salutations,

revue boursière de la semaine terminée le 3 décembre 2021

RBC Gestion d’actifs annonce ses prévisions 2022

La fin de l’année rime souvent avec bilan de l’année passée et revue des attentes pour la prochaine année. RBC Gestion d’actifs est un des premiers gestionnaires qui a fait connaître ses attentes pour 2022 à l’intention des conseillers financiers.

Vous trouverez ci-dessous les grandes lignes des attentes de RBC:

3 risques à l’horizon

  1. Le variant Omicron présente une nouvelle menace, et la mesure dans laquelle la propagation peut être contenue et/ou la vitesse à laquelle les populations sont vaccinées seront essentielles pour que les économies fonctionnent à leur plein potentiel.
  2. La Chine présente une autre source majeure d’incertitude où des réglementations plus strictes, un ralentissement de la croissance et un secteur immobilier très endetté posent des défis à la deuxième économie mondiale.
  3. L’inflation monte en flèche dans un contexte de forte demande, de pénurie de main-d’œuvre et de contraintes de la chaîne d’approvisionnement. Cela dit, les pressions inflationnistes pourraient bientôt commencer à se calmer étant donné que les coûts d’expédition et les prix de certains produits de base sont en deçà de leurs récents sommets.
  • Appréciation du dollar canadien par rapport au dollar canadien
  • Bonnes perspectives pour les actions canadiennes, internationales et pays émergents… Le marché des États-Unis (S&P500) est cher en ce moment.
Marchés d’actions2021-11-30Prévision     2022Estimé  Rendement total
1 an
S&P 5004 5674 7254.9%
Composite S&P / TSX20 66021 7007.7%
MSCI Europe1531628.8%
FTSE 1007 0597 3508.7%
Nikkei27 82229 8009.0%
MSCI Marchés émergents1 2121 30010.2%
  • 2 2 hausses de taux prévues au Canada dans les 12 prochains mois…seulement 1 hausse aux États-Unis 
Taux directeurs Banque Centrale2021-11-30Prévision 2022Variation
États-Unis0.130.380.25
Canada0.250.750.50
Europe-0.50-0.50N/C
Royaume-Uni0.100.350.25
Japon-0.05-0.10N/C
  • L’inflation devrait ralentir en 2022 vs 2021
CPIActuel 2020Prévision 2021Prévision 2022
États-Unis1.25%4.60%3.80%
Canada0.75%3.30%3.00%
Europe0.25%2.60%2.50%
Royaume-Uni0.85%2.50%3.50%
Japon-0.02%-0.10%0.90%
Marchés émergents3.37%3.36%3.56%

Revue de la semaine terminée le 3 décembre 2021

L’apaisement des craintes liées au variant du coronavirus lundi a permis à Wall Street de clôturer en hausse, le TSX a fait de même grâce au secteur des ressources. Mardi, les craintes d’inflation et les inquiétudes liées au variant Omicron se sont combinées pour faire baisser fortement les marchés boursiers américains, les pertes du secteur immobilier ont fait baisser le TSX. Les commentaires de la Réserve fédérale mercredi laissant croire à la diminution des mesures quantitatives ont miné le marché et Wall Street a clôturé à la baisse, la chute des valeurs technologiques et aurifères a affecté négativement la bourse de Toronto. Jeudi, malgré les inquiétudes persistantes concernant le variant Omicron, les actions ont rebondi après le repli de la veille et les marchés américains ont clôturé en forte hausse. Le TSX a suivi grâce à la hausse des valeurs bancaires. Des données décevantes sur l’emploi américain tiraient les marchés fortement en baisse vendredi.

 Valeur au 3 décembre 2021 Variation de la semaineVariation de la semaine %
TSX20 633,27-492,63-2,33%
Dow Jones34 899,34-319.26-0,91%
Pétrole66,40-1,78-2,61%
Or1 783,80-4,60-0,25%
CAD/USD0,7789-0,0032-0,41%

Source : CNBC

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadiennePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse
   
Bourse américainePerspectives à court termeEn baisse
 Croissance des profitsEn hausse

Source : VectorVest


Ce que nous réserve la semaine du 6 au 10 
décembre 2021


Nouvelles économiques:   

Mardi:         Canada: Ivey ISM

Mercredi:
    Canada: Énoncé de politique monétaire et conférence de presse Banque du Canada
                   États-Unis: Ouvertures d’emploi

Jeudi:          États-Unis: Demandes de chômage
                   États-Unis: Enchère d’obligations 30 ans 

Vendredi:   
 États-Unis: Indice des prix à la consommation
                                       



           

Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi:      
H & R Block Inc

Mardi:      Autozone Inc 
Mercredi: Dollarama Inc, Campbell Soup Co

Jeudi:       Transat AT Inc, Lululemon Athletica Inc, Broadcom Inc. Costco Wholesale Corp, Empire Company Ltd, Transcontinental Inc
Vendredi: Laurentian Bank of Canada



Sur notre radar cette semaine

En attendant une nouvelle tendance à la hausse, l’encaisse est roi…

— Salutations