revue boursière de la semaine terminée le 8 novembre 2019

Un indice pour mesurer la peur et la cupidité dans le marché

CNN a mis au point l’indice de la peur et de la cupidité pour mesurer quotidiennement, hebdomadairement, mensuellement et annuellement, deux des principales émotions présentes sur le marché. Cet indice reflète le montant que les investisseurs sont disposés à payer pour leurs actions.

En théorie, l’indice peut être utilisé pour déterminer si le prix du marché boursier est juste. Il est basé sur la logique selon laquelle une peur excessive tend à faire baisser les cours des actions et qu’une trop grande cupidité a tendance à avoir l’effet inverse.

CNN examine sept facteurs différents pour déterminer le degré de peur et de cupidité sur le marché. Ils sont:

1. Le momentum du cours des actions: Prix de l’indice S & P 500 par rapport à sa moyenne mobile sur 125 jours. Le S & P 500 est supérieur de 5,07% à sa moyenne des 125 jours, ce qui peut être vu comme de la cupidité.

2. Force du prix des actions : Calcul du nombre d’actions ayant atteint des sommets en 52 semaines par rapport à celles ayant atteint leur niveau le plus bas en 52 semaines à la Bourse de New York (NYSE). Il y a présentement plus d’action touchant leur sommet sur le marché.

3. Étendue du cours des actions: Analyse des volumes de négociation des actions en hausse par rapport aux actions en baisse.

4. Options d’achat et de vente: Au cours des cinq derniers jours, le volume des options de vente est en retard de 53,94% par rapport au volume des options

d’achat, les investisseurs faisant des paris haussiers dans leurs portefeuilles.

5. Demande pour les obligations risquées: Analyse l’appétit du risque mesurant l’écart entre les rendements des obligations de qualité supérieure et des obligations à haut rendement.

6. Volatilité du marché: CNN mesure l’indice de volatilité du Chicago Board Options Exchange (VIX), en se concentrant sur une durée de 50 jours. L’indice de volatilité est à 12.07. Cette lecture est neutre et indique que les risques de marché semblent faibles.

7. Demande de valeur refuge: Les actions ont surperformé les obligations de 5,63 points de pourcentage au cours des 20 derniers jours. Cette performance est proche de la plus forte performance des actions par rapport aux obligations au cours des deux dernières années et indique que les investisseurs se tournent vers les actions, ce qui est signe de cupidités.

L’indice est présentement à son plus haut depuis presque 2 ans. Les sommets de cupidité sont généralement également des sommets pour le cours des actions. Par exemple, pour le premier rectangle, l’indice S&P 500 a baissé d’un peu moins de 10% de janvier 2018 à mars 2018. Pour le deuxième rectangle, le &P 500 à baissé de 15% d’octobre 2018 à décembre 2018.

Revue de la semaine terminée le 8 novembre 2019

La hausse du secteur de l’énergie a aidé le TSX à commencer la semaine sur une note positive. La dynamique haussière s’est poursuivie mardi, propulsée par les gains des actions énergétiques et financières. L’indice principal du Canada a clôturé à la hausse en milieu de semaine, grâce à l’appui du secteur miniers et du secteur de la consommation. L’appétit pour le risque des investisseurs est revenu jeudi à la suite de l’annonce par les États-Unis et la Chine de la suppression progressive des droits de douane. Le Dow a progressé de 0,7% et le S&P500 et le NASDAQ ont augmenté de 0,3%. Les actions canadiennes ont encore augmenté vendredi, entraînées par la hausse des titres des secteurs de la santé et des technologies. Après avoir clôturé à la hausse cinq jours sur cinq, les actions canadiennes ont enregistré un gain global cette semaine.

Ce que nous réserve la semaine du 11 novembre au 15 novembre 2019

Nouvelles économiques

Mardi : États-Unis, Taux de prêts hypothécaires impayés

Mercredi : États-Unis, solde budget fédéral, Indice des prix à la consommation

Jeudi : États-Unis, les stocks de pétrole brut et stockage de gaz naturel

Vendredi : Canada, Bilan d’achats de titres étrangers

Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi : Tencent Holdings

Mardi : ADT Inc, CCL Industries, NFI Group

Mercredi : Applied Materials Inc, Uni Select Inc, Loblaw Companies Ltd

Jeudi: Walmart Inc, Canopy Growth, Brookfield Asset Management Inc

Sur notre radar cette semaine

Cette semaine nous vous proposons comme titre Regeneron Pharmaceuticals. Regeneron est une société biopharmaceutique intégrée qui découvre, invente, met au point, fabrique et commercialise des médicaments destinés au traitement de maladies graves. Fondée par des médecins et scientifiques il y a plus de 30 ans, l’entreprise commercialise sept médicaments approuvés par la FDA et développe de nombreux produits, notamment pour le cancer, l’asthme, la douleur et les maladies infectieuses.

N’hésitez pas à nous contacter si vous pensez que ce titre pourrait vous intéresser.


Salutations,

revue boursière de la semaine terminée le 1er novembre 2019

À un an de la présidentielle Américaine


En date du 1er novembre 2019, 71% des entreprises du S&P 500 ont annoncé des résultats pour le troisième trimestre. 76% ont dépassé leurs prévisions de bénéfices et 61% ont annoncé une surprise positive de leurs ventes.

Les résultats des bénéfices du troisième trimestre ont été suffisants pour susciter un rebond et le marché pourrait monter davantage. De plus, nous sommes présentement à un an de la prochaine élection présidentielle, ce qui est normalement une bonne période pour les actions.

Depuis 1949, l’année préélectorale génère en moyenne un rendement nettement supérieur aux autres années du cycle électoral:


Revue de la semaine terminée le 1er novembre 2019

Le principal indice du Canada a clôturé en territoire négatif au cours de la première séance, principalement à cause des actions en santé et du secteur des ressources naturelles. Toutefois, la vigueur des secteurs minier et industriel a aidé les actions canadiennes à clôturer à la hausse mardi. Les investisseurs ont été optimistes en milieu de semaine après que la Banque du Canada ait décidé de laisser le taux directeur inchangé et qu’il soit abaissé aux États-Unis. Les pertes dans les actions énergétiques ont entraîné une plus faible clôture des actions canadiennes jeudi. Vendredi, les gains dans les secteurs de l’énergie et de l’industrie ont fourni leur soutien et la Bourse de Toronto a clôturé en hausse. Après avoir clôturé à la hausse pendant trois des cinq séances, les actions canadiennes ont terminé la semaine avec une victoire globale.

  Valeur au 1er novembre Variation de la semaine Variation de la semaine %
TSX 16594,07 189,58 1,16%
Dow Jones 27347,36 389,30 1,44%
Pétrole 56,28 -0,38 -0,67%
Or 1511,4 6,10 0,41%
CAD/USD 0,762 -0,004 -0,52%

Source : Bloomberg

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
  Croissance des profits En hausse
     
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
  Croissance des profits En hausse

Source : VectorVest

 

Ce que nous réserve la semaine du 4 novembre au 8 novembre 2019

Nouvelles économiques

Lundi : États-Unis, commandes d’usine m / m

Mardi : Canada, balance commerciale

Mercredi : États-Unis, stocks de pétrole brut

Jeudi : États-Unis, stocks de gaz naturel

Vendredi :  Canada, taux de chômage

Compagnies publiant leurs résultats :

Lundi : Parkland Fuel Corp., Nutrien Ltd., Uber, Marriott International,

Mardi : Intact Financial Corporation, B2Gold Corp.

Mercredi : Manulife Financial Corp., Sunlife Financial Inc., Kirkland Lake Gold Ltd., Industrielle Alliance

Jeudi: Walt Disney, Toyota, Deutsche Telekom , TMX Group Limited

Vendredi: Magna International Inc., Saputo Inc, Cominar Real Estate Investment Trust

Sur notre radar cette semaine          

Cette semaine nous vous proposons comme titre Mettler-Toledo International inc., cette compagnie fournit des instruments de précision et des services dans le monde entier. Elle propose des instruments de laboratoire, notamment des balances, des pipettes, des instruments d’analyse, des logiciels de laboratoire, des solutions de chimie automatisées et des analyses de processus. Elle emploie environ 16 000 employés et a eu un chiffre d’affaires de 2,935 milliards de dollars US pour l’exercice se terminant en 2018.

N’hésitez pas à nous contacter si vous pensez que ce titre pourrait vous intéresser.

 

Salutations,