Le S&P 500 atteint des niveaux record alors que les investisseurs parient sur une réduction des taux de la Réserve fédérale

Les marchés boursiers mondiaux ont progressé beaucoup depuis quelques semaines; alors que l’indice de référence américain S&P 500 atteignait un niveau record, le rendement des bonds du Trésor américain 10 ans est tombé sous la barre des 2%. Les investisseurs ont réagi au signal de la Réserve fédérale à l’effet que des baisses potentielles des taux sont envisageables.

Le taux directeur reste inchangé pour le prochain trimestre, mais la Réserve fédérale américaine s’est déclarée prête à abaisser ses taux d’intérêt pour la première fois depuis plus de dix ans, évoquant des « incertitudes » dans les perspectives qui ont renforcé les arguments en faveur d’une réduction, alors que les autorités cherchent à prolonger l’expansion économique quasi-record des États-Unis.

Après avoir touché des niveaux élevés dans les derniers jours, l’escalade des tensions avec l’Iran a ralenti la montée du prix des actions américaines. Le prix du pétrole a particulièrement été bousculé vers le haut à cause des craintes d’un conflit entre ces deux pays.

De son côté, l’or s’échangeait autour de 1 400 dollars l’once pour la première fois depuis 2013. Les espoirs de réduction de taux ont permis de faire baisser le dollar américain et l’or a tendance à se redresser lorsque le dollar s’affaiblit. Le drame persistant entourant les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine contribue également à faire progresser l’or. À moins que le président américain Donald Trump et le président chinois Xi Jinping ne parviennent à un accord lors du sommet du G20 qui se tiendra la semaine prochaine à Osaka au Japon, le prix de l’or pourrait continuer à grimper

Revue de la semaine terminée le 21 juin 2019

L’anticipation selon laquelle la Réserve fédérale américaine abaisserait les taux d’intérêt à fait monter les cours boursiers lundi. Le regain d’espoir suscité par les négociations commerciales à venir entre les États-Unis et la Chine a renforcé le sentiment et Wall Street a clôturé en forte hausse mardi. Le TSX du Canada a réussi à clôturer légèrement à la hausse mercredi à la suite de la déclaration de la Fed du maintien de son taux d’intérêt. Wall Street a grimpé en flèche jeudi, propulsé par la hausse des prix du pétrole brut et de l’or. Les marchés n’ont pratiquement pas bougé vendredi, le climat reste incertain.

Valeur au 21 juin Variation de la semaine Variation de la semaine %
Bourse de Toronto 16543,03 241,12

 

1,48%

 

Dow Jones 26816,57 726,96 2,79%
Pétrole ($US/baril) 57,49

 

5,45 10,47%

 

Or 1401,8 60,70 4,53%
CAD$/USD$ 0,757 0,0110 1,47%

Source : Bloomberg

Perspectives techniques et quantitatives des marchés: 

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse

Source : VectorVest

 

Ce que nous réserve la semaine du 24 au 28 juin 2019

 

Nouvelles Économiques

Mardi : États-Unis: Confiance des consommateurs CB

Mercredi : Commandes de biens durables m / m

Jeudi : Réunion du G20, jour 1

Vendredi : Canada : PIB m / m

Compagnies publiant leurs résultats :

Mardi :  FedEx Corp

Jeudi : Accenture PLC, Nike Inc

Vendredi : Constellation Brands Inc

Sur notre radar cette semaine

Cette semaine l’encaisse est roi.

 

Salutations,

Revue boursière de la semaine terminée le 14 juin 2019

Morgan Stanley crie au loup!

Un des indicateurs économiques de la firme Morgan Stanley a baissé de façon record en juin annonçant l’arrivée prochaine d’une récession a indiqué la banque américaine jeudi dernier.  L’indicateur en question se nomme le Morgan Stanley Business Condition Index (MSBCI). Cet indicateur a été créé en 2002 pour identifier les points tournants de l’économie.

L’indice MSBCI a chuté de 32 points en juin à un niveau de 13 comparativement à un niveau de 45 le mois dernier, cette chute est la plus forte en un mois qu’ait connu cet indice. L’économiste Ellen Zetner a affirmé dans une note à ses clients qu’il y a une détérioration de la confiance économique dans tous les secteurs. Tous les sous-indices du MSBCI ont baissé en juin à l’exception des conditions de crédit qui ont profité de la baisse généralisée des taux d’intérêt. La baisse s’explique par des baisses importantes au niveau des embauches de nouveaux employés, des perspectives d’embauche par les employeurs et les plans d’investissements des entreprises.

Le niveau de 13 de l’indice est son plus bas niveau depuis décembre 2008. Contrairement à ce que l’on pourrait s’attendre, Trump et les négociations commerciales avec la Chine n’auraient pas eu un impact majeur sur cet indice selon Morgan Stanley. Le graphique ci-dessous illustre le MSBCI depuis 2008:

 

Revue de la semaine terminée le 14 juin 2019

L’anticipation d’un accord commercial entre les États-Unis et le Mexique a fait monter les indices boursiers en début de semaine. Mardi, la montée du cours des ressources naturelles a aidé le TSX à clôturer à la hausse. La tendance à la baisse est revenue en milieu de semaine, le prix du pétrole brut ayant entraîné une grande partie de la chute. Le lendemain, le secteur énergétique a rebondi et a aidé le TSX à enregistrer un gain modeste lors de la séance. Le TSX a continué de progresser vendredi en raison de la hausse des titres du secteur financier. En général, après avoir clôturé à la hausse pendant trois des cinq jours cette semaine, les actions canadiennes ont fini en hausse.

 

Ce que nous réserve la semaine du 17 au 21 juin 2019

 

Nouvelles économiques

Mardi : États-Unis: Permis de construction. Canada : Ventes manufacturières.

Mercredi : États-Unis: Taux directeur de la Réserve fédérale

Vendredi : Canada : Ventes au détails, indicateur des dépenses de consommation

Compagnies publiant leurs résultats :

Mardi : Adobe Inc

Mercredi : American Outdoor Brands Corp

Sur notre radar cette semaine

Cette semaine l’encaisse est roi.

 

Revue boursière de la semaine terminée le 31 mai 2019

Le S&P 500 pourrait encore chuter de 4%

L’une des figures d’analyse techniques qui identifie souvent un haut de marché est la formation tête-épaule. Depuis de début du mois de mai, le S&P 500 a baissé de 5% après avoir touché un sommet de 2950. De plus, les analystes de Bank of America Merrill Lynch pensent maintenant avoir détecté cette figure et ont écrit dans une lettre qu’après avoir brisé le support à 2800 points, le S&P 500 risquait maintenant de chuter jusqu’à 2650, soit une baisse additionnelle de 4%.

Voici la figure tête-épaule dans toute sa forme.

 

Voici le cours du S&P 500 pour les quatre derniers mois. On observe une première hausse qui s’est interrompue le 21 mars où se trouve à être la première épaule. Par la suite, on voit un rebond jusqu’à  2950 points au début du mois de mai pour former la tête. Vers la mi-mai le marché est retombé à 2800 points qui est la ligne de cou pour remonter 3 jours plus tard au sommet de l’épaule droite. Dans la dernière semaine, on a vu le cours de l’indice rechuter et briser le niveau critique de 2800 points. La littérature dit qu’on peut s’attendre à une autre baisse de 150 points étant donné qu’on vient de briser ce niveau critique. Si c’est le cas l’indice pourrait descendre jusqu’à 2650, soit d’un autre 150 points.

Revue de la semaine terminée le 31 mai 2019

La bourse américaine était fermée lundi. Mardi la possibilité d’une guerre commerciale avec la Chine a fait peur à Wall-Street ce qui a fait baisser la bourse. Mercredi les préoccupations de la croissance mondiale a fait clôturer la bourse à la baisse. Jeudi les marchés américains ont fermé un peu plus haut que le jour précédent malgré la peur des résultats des négociations des ententes commerciales. Vendredi le Nasdaq et le S&P 500 ont chuté de plus d’un pourcent à la baisse.

 

Ce que nous réserve la semaine du 3 au 7 juin 2019

 

Nouvelles Économiques

Lundi : Résultats de l’Indice PMI du secteur manufacturier au Etats-Unis. Évalue le niveau relatif des conditions des entreprises.

Mercredi : Résultats de l’Indice PMI non manufacturier aux États-Unis

Jeudi :  Publication de l’état de la balance commerciale du Canada

Vendredi : Données du taux de chômage canadien et américain

Compagnies publiant leurs résultats :

Mardi : Salesforce.Com Inc

Mercredi : American Eagle Outfitters Inc

Jeudi: Sears Hometown and Outlet Stores Inc

 

Sur notre radar cette semaine

Cette semaine l’encaisse est roi.