Revue boursière de la semaine terminée le 30 novembre 2018

La bourse rebondit!

Le rebond attendu depuis le 16 novembre s’est matérialisé cette semaine aux États-Unis. Le Dow Jones a monté de plus de 5%. L’annonce par Jerome Powell que les taux d’intérêt étaient près du taux neutre pour la croissance économique a suscité cet enthousiasme. Au Canada, l’indice S&P TSX a rebondi de 1,25% pour la semaine, sa hausse étant freinée par la faiblesse du prix du pétrole.

La situation pourrait s’améliorer cette semaine. Au cours du weekend, on a appris que Donald Trump et le Xi Jinping se sont entendus pour une trêve quant à l’augmentation des tarifs douaniers sur les produits importés chinois prévus pour le 1er janvier prochain. Cette annonce devrait être bien accueillie et pourrait servir de prétexte à un nouvel enthousiasme boursier au sud de la frontière.

Les investisseurs canadiens porteront attention à la réunion de l’OPEP qui aura lieu le jeudi 6 décembre. Une baisse de la production de pétrole des grands producteurs aiderait à soutenir les prix et profiterait aux compagnies canadiennes de pétrole et gaz. Le prix du pétrole qui dépassait les 71$ le 3 octobre dernier affichait un prix sous les 50$ pendant la journée de vendredi, une baisse de près de 30% en deux mois. La production de pétrole mondial ne cesse d’augmenter pendant que la consommation diminue, les inventaires s’accroissent et poussent les prix à la baisse.

Le groupe CME (Chicago Mercantile Exchange) qui se spécialise dans les produits dérivés a mis en ligne un nouvel outil pour illustrer les attentes des investisseurs face à la prochaine réunion de l’OPEP. Des milliers d’investisseurs utilisent le marché des options pour se protéger ou pour profiter d’une variation du prix du pétrole. Le CME a mis au point une formule mathématique pour résumer l’attente globale des marchés face à la prochaine réunion de l’OPEP.  Le graphique ci-dessous démontre qu’il y a une faible probabilité 50,25% d’une faible baisse de production de pétrole et 49,75% de probabilité qu’il n’y ait aucune baisse de production, personne ne prévoit une baisse majeure de la production des Pays Exportateurs de Pétrole…

source: CME Group

 

Revue de la semaine terminée le 30 novembre 2018

Les données encourageantes sur les ventes du cyber lundi faisaient monter les marchés lundi.  Puis mardi, l’espoir d’un règlement de la guerre des tarifs douaniers que se livrent les États-Unis et la Chine faisait en sorte que les marchés poursuivaient leur marche à la hausse.  Mercredi c’était au tour de la Réserve fédérale américaine de se montrer accommodante pour la bourse et les marchés célébraient le tout avec des gains substantiels.  Jeudi, on reprenait notre souffle après trois journées de hausse et les marchés terminaient la journée sans grandes variations.  Puis vendredi, des indices à l’effet qu’un règlement de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis pourrait intervenir lors du sommet du G-20 envoyaient les marchés à la hausse, quoi que seulement marginalement pour le Canada.

 

Perspectives techniques et quantitatives des marchés :

Ce que nous réserve la semaine du 3 au 7 décembre 2018

 

Nouvelles Économiques

Lundi : Indices PMI pour le Canada et les États-Unis, et indice ISM pour les États-Unis.  Ces indices sont des indicateurs de l’activité manufacturière

Mardi : Indice de confiance des consommateurs américains

Mercredi :  Mise à jour de la politique monétaire canadienne, incluant l’évolution des taux d’intérêt

Jeudi : Balance commerciale américaine

Vendredi : Rapports sur l’emploi américains et canadiens

 

Compagnies publiant leurs résultats :

Mardi : Banque de Montréal

Mercredi : Banque Laurentienne, Banque Nationale, Lululemon

Jeudi: Dollarama, David’s Tea

Sur notre radar cette semaine

Cette semaine nous préférons ne pas investir, l’encaisse est roi.