Revue boursière de la semaine terminée le 16 décembre 2016

Bonjour,

 

Veuillez noter que la revue boursière de la semaine fera relâche pour la période des fêtes et reprendra lundi le 9 janvier.

 

Le malheur des uns fait le bonheur des autres en bourse…

Plusieurs investisseurs décident de vendre des titres qui ont beaucoup baissé dans l’année en cours vers la fin novembre et au début décembre afin de pouvoir déduire des pertes en capital de leurs impôts. Quand un titre a déjà beaucoup baissé dans l’année, il est plus sujet à vouloir être vendu. Quand tout le monde veut vendre un titre, son prix baisse. Une bonne idée pour faire de l’argent, c’est d’acheter les titres qui ont le plus baissé dans l’année autour du 15 décembre et de les conserver jusqu’au 6 janvier de l’année suivante.  On achète ainsi quand le prix est nettement en dessous de la valeur en espérant que le prix de l’action reprenne progressivement sa valeur quand les vendeurs pour pertes fiscales se retirent du marché.

Cette stratégie a été intégrée dans le fonds Phoenix prudent et opportuniste géré par François Gagnon de même que dans la version équilibrée de ce fonds. Parmi les titres qui ont le plus baissé au Canada en 2016, mentionnons celui de la compagnie pharmaceutique Valeant.  En 2015, l’action de Valeant a atteint un sommet de plus de 340$ l’action, au 31 décembre 2015 elle n’en valait que 140.56$ pour ne valoir que 18.15$ au 15 décembre 2016. C’est une baisse de près de 87% depuis le début de l’année. Même le milliardaire  Bill Ackman aurait vendu de ses actions avant le 15 décembre pour fins fiscales!

Voici les 10 titres, membre de l’indice TSX qui ont le plus baissé en 2016:

Source: Gestion privée Phoenix

On peut utiliser la même stratégie aux États-Unis en choisissant les 10 actions qui ont le plus baissé dans le S&P 500. C’est ce qui est fait dans les fonds Phoenix prudent et opportuniste où on achète les 10 titres qui ont baissé le plus dans chacun des pays pour un total de 20 compagnies en tout. Voici les 10 membres de l’indice phare américain qui ont le plus baissé en 2016:

Source: Gestion privée Phoenix

En appliquant cette stratégie de placement au Canada au cours des 12 dernières années, voici ce qui aurait été obtenu comme rendement en 3 semaines:

Source: Gestion privée Phoenix

Et voici les résultats aux États-Unis:

Source: Gestion privée Phoenix

Cette stratégie aurait été payante 11 fois sur 12 au Canada et 16 fois sur 20 aux É.-U.. En espérant que cela fonctionne encore cette année…

La revue boursière prendra relâche pendant la période des fêtes et vous reviendra le 9 janvier 2017. Nous saurons alors si le côté opportuniste des fonds Phoenix prudent et opportuniste aura été payant pour la fin 2016!

 

Revue de la semaine terminée le 16 décembre, 2016

 

La montée du prix du pétrole faisait monter la bourse américaine en ce lundi alors qu’au Canada, des prises de profits dans le secteur des compagnies de chemin de fer faisaient baiser la bourse canadienne.  Mardi, les marchés semblaient avoir pris pour acquis que la Réserve fédérale américaine (la FED) augmenterait ses taux d’intérêt et on achetait les titres bancaires, lesquels devraient bénéficier des hausses des taux.  Ceci faisait monter les marchés.  Mercredi, la décision de la FED augmentait les taux d’intérêt de 0.25%, cependant elle laissait sous-entendre une montée future plus rapide que prévue et les marchés prenaient peur et terminaient la journée en baisse.  Jeudi, on se remettait de nos émotions et on voyait que les hausses des taux d’intérêt pourraient être bénéfiques et les marchés repartaient à la hausse.  Vendredi, inquiétudes géopolitiques causées par la Chine qui saisissaient un drone américain faisaient baisser les marchés.  Au Canada, la hausse du prix de l’or faisait en sorte que la bourse canadienne terminait la semaine sur une note positive.

 

Valeur au 16 déc. Variation de la semaine Variation  de la semaine %
Bourse de Toronto 15 252 -60 -0.39%
Dow Jones 19 843 +86 +0.44%
Pétrole ($US/baril) 51.90 +0.40 +0.78%
Or 1 134.66 -25.20 -2.17%
Can$/US$ 74.99 -0.89 -1.17%

Source : Bloomberg

 

Perspectives techniques et quantitatives des marchés :

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
Croissance des profits En hausse

Source : Vector Vest

 

 

Ce que nous réserve la semaine du 19 au 23 décembre 2016

 

Les données sur l’inflation canadienne sont publiées jeudi, de même que les ventes au détail.  Toujours jeudi, les données du produit intérieur brut américain ainsi que les commandes de biens durables seront également publiées.  Vendredi, le produit intérieur brut canadien sera émis.

 

Du côté des résultats corporatifs, on note que Fedex, General Mills et Nike publient leurs résultats ce mardi.

 

Sur notre radar cette semaine

 

Avec la montée des taux d’intérêt les banques américaines semblent être parmi les grandes gagnantes.  On peut investir dans les banques américaines en achetant un fonds négocié en bourse appelé XLF.  Un fonds négocié en bourse se transige comme une action à la bourse.  XLF plus particulièrement, investit dans une gamme de compagnies du secteur financier, notamment les banques, les compagnies d’assurances, et certains conglomérats comme Berkshire Hathaway (la compagnie de Warren Buffet).  Les banques et les compagnies d’assurances sont favorisées par les augmentations de taux d’intérêt alors ceci nous apparaît comme une bonne idée d’investissement, tout en diminuant le risque d’investir dans une seule compagnie. N’hésitez pas à nous contacter afin de valider si cet investissement peut vous convenir et le niveau de risque impliqué.

Revue boursière de la semaine terminée le 9 décembre 2016

La fête se poursuit en bourse

Le rallye boursier se poursuit et est appuyé par des hausses d’estimation des profits tant au Canada qu’aux États-Unis. Tant que les anticipations de profits seront en hausse on est en droit d’espérer que la hausse de valeur des actions sera justifiée.

Il n’y a pas longtemps on parlait d’une récession des profits aux États-Unis. Cela voulait dire que les profits étaient en décroissance d’une année à l’autre. Nous avons connu 6 trimestres de suite où les profits étaient décroissants et cela laissait présager le pire pour la suite des choses en bourse. Les résultats des entreprises publiés pour le trimestre terminé le 30 septembre dernier démontrait qu’on était enfin sorti de cette récession. Les attentes sont mêmes d’une croissance encore plus grande pour le trimestre actuel tel que le démontre le graphique suivant:

Un des éléments qui contribue à augmenter les anticipations de profits aux États-Unis est la promesse de Donald Trump de réduire de façon significative les impôts des compagnies en 2017. Moins d’impôts veux automatiquement dire plus de profits et les analystes financiersrévisent présentement leurs prévisions de 2017 à la hausse comme le démontre le graphique suivant:


Source: Yardeni Research

revue de la semaine terminée le 9 décembre, 2016

Le ‘’Trump Rallye’’ s’est poursuivi cette semaine et lundi les marchés étaient en hausse malgré le résultat du référendum en Italie.  Mardi, Softbank, une banque japonaise, qui annonçait qu’elle investissait 50 milliards de dollars aux États-Unis et ceci faisait monter les marchés.  Mercredi les marchés célébraient la rumeur d’une hausse des assouplissements quantitatifs en Europe et terminaient la journée en forte hausse.  Jeudi, on avait droit à la confirmation de ses assouplissements, mais ceux-ci étaient moins importants qu’anticipés.  Les marchés y voyaient des signes que l’économie européenne n’était pas en si mauvais état et montaient pour une quatrième journée d’affilée.  Pour vendredi, on avait droit à une cinquième journée à la hausse alors que les actions du secteur des soins de santé connaissaient une excellente journée.

Valeur au 9 déc.

Variation de la semaine

Variation  de la semaine %

Bourse de Toronto

15 312

+172

+1.72%

Dow Jones

19 757

+587

+3.06%

Pétrole ($US/baril)

51.50

-0.18

-0.35%

Or

1 159.86

-17.57

-1.49%

Can$/US$

75.88

+0.65

+0.86%

Source : Bloomberg

Perspectives techniques et quantitatives des marchés:

Bourse canadienne

Perspectives à court terme

En hausse

Croissance des profits

En hausse

Bourse américaine

Perspectives à court terme

En hausse

Croissance des profits

En hausse

Source : Vector Vest

 

 

Ce que nous réserve la semaine du 12 au 16 décembre 2016

C’est tranquille cette semaine. La grosse journée de la semaine sera mercredi où seront publiées aux États-Unis, les données sur les ventes au détail et les données sur la production industrielle.  Mais le clou de la journée sera la communication de la Réserve fédérale américaine sur les taux d’intérêt.  Par après, jeudi les données sur l’inflation américaine et celles sur les ventes du secteur manufacturier canadien seront émises.

À l’approche de Noel, il n’y a pas de compagnies qui retiennent notre attention cette semaine.

Sur notre radar cette semaine

 

Cette semaine nous vous présentons United Healthcare (UNH).  UNH est une compagnie qui fait partie de l’indice Dow Jones et du S&P 500.  Elle se spécialise dans la gestion des soins de santé incluant la gestion des bénéfices sociaux des corporations et, plus globalement la gestion de tout le processus des soins de santé, soit la prise en charge des malades, les relations avec les pharmacies, les systèmes de gestion des soins de santé.  Avec les ventes de plus de 180 milliards de dollars US, UNH est le leader dans son domaine et une des plus importantes compagnies de par le monde.  UNH prévoit augmenter ses revenus de l’ordre de 12% l’an prochain, ce qui est impressionnant pour une corporation de cette taille.  Le programme Medicaid américain sera un grand contributeur de cette croissance et UNH prévoit ajouter un impressionnant total de 7-800K de nouveaux membres du secteur Medicare Advantage.  La croissance prévue des profits est de l’ordre de 17%.  L’action se transige à 160$ US et Scott Fidel de Crédit Suisse lui donne une cible de 179$ US sur une année, le dividende est actuellement à 1.5%.  N’hésitez pas à nous contacter afin de valider si cet investissement peut vous convenir et le niveau de risque impliqué.

Revue boursière de la semaine terminée le 2 décembre 2016

Le référendum en Italie, autre pétard mouillé?
image004-1

Les yeux des financiers du monde étaient tournés vers l’Italie dimanche dernier où un référendum visant un changement constitutionnel dans ce pays risquait de faire dérailler l’économie mondiale cette semaine…

Le but visé par le référendum était d’approuver l’octroi de plus de pouvoirs à la chambre basse au détriment du sénat. Le premier ministre y a mis son siège en jeu et a démissionné suite à l’échec de sa demande de pouvoirs additionnels.

Ce référendum a été interprété par les électeurs comme une chance de dire à l’élite politique du pays que le peuple en assez des politiciens. La situation s’apparente à ce qui a été vu en Grande-Bretagne avec le Brexit ou aux États-Unis avec Trump. Comme en grande Bretagne et aux États-Unis on annonçait des calamités économiques très graves si le non devait l’emporter. L’Italie est dans un processus de recapitalisation de ses banques et devait injecter près de 5 milliards d’Euros cette semaine sous la gouverne de leur premier ministre Matteo Renzi. Un des leaders du camp du non proposait que l’Italie se retire de l’Euro comme l’a fait la Grande-Bretagne.

Contre toute attente, les marchés boursiers européens ont fait fi de la situation en Italie et ont commencé la journée de lundi à la hausse…
Les catastrophes annoncées suite aux derniers changements politiques ont eu jusqu’à maintenant très peu d’impacts en bourse.

 

Revue de la semaine terminée le 2 décembre, 2016

 

Après une semaine des plus positive la semaine passée, les investisseurs semblaient prendre leurs profits en ce lundi.  Ceci faisait baisser les marchés.  Mardi, les actions du secteur de l’énergie étaient dans le rouge, la bourse canadienne tombait un peu.  Par contre, le secteur des soins de santé était à la hausse, ce qui sauvait la mise aux États-Unis et la bourse montait un peu.  Mercredi, l’entente de L’OPEC (l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) pour un meilleur contrôle de la production faisait monter le prix du pétrole.  La bourse canadienne suivait la tendance alors que les titres du secteur technologique en prenaient pour leur rhume et faisait ombrage à la hausse du secteur de l’énergie aux États-Unis.  Jeudi, on voyait le secteur des technos encore tomber, de même que les titres sensibles aux taux d’intérêt qui perdaient en valeur avec la hausse des taux d’intérêt.  Ceci faisait contrepoids à la hausse des titres du secteur de l’énergie.  Vendredi, un bon rapport sur l’emploi américain ne parvenait pas à chasser l’ombre du référendum en Italie sur les réformes de son système politique.  Les marchés terminaient la journée pratiquement inchangés.

 

  Valeur au 2 déc.. Variation de la semaine Variation  de la semaine %
Bourse de Toronto 15 053 -22 -0.15%
Dow Jones 19 170 +18 +0.09%
Pétrole ($US/baril) 51.68 +5.62 +12.20%
Or 1 177.43 -6.13 -0.52%
Can$/US$ 75.23 +1.29 +1.74%

Source : Bloomberg

 

Perspectives techniques et quantitatives des marchés :

Bourse canadienne Perspectives à court terme En hausse
  Croissance des profits En hausse
     
Bourse américaine Perspectives à court terme En hausse
  Croissance des profits En hausse

Source : Vector Vest

 

 

Ce que nous réserve la semaine du 5 au 9 décembre 2016

 

Mardi seront publiées les données sur les balances commerciales canadiennes et américaines.  Mercredi, la Banque du Canada mettre à jour sa politique économique, il sera intéressant de noter le discours de notre Banque centrale alors que nos voisins du Sud s’apprêtent à augmenter leurs taux.  Toujours mercredi, le rapport sur les emplois disponibles américains sera publié.  Jeudi, les mises en chantier canadiennes seront connues.  Vendredi, les ventes de gros américaines et les données sur le sentiment des consommateurs seront publiées.

 

Du côté des compagnies qui publient leurs résultats, on note la Banque de Montréal mardi, Dollarama et Costco mercredi et Transat vendredi.

 

Sur notre radar cette semaine

 

L’action de CGI nous semble attrayante.  Fondé en 1976, CGI est la cinquième plus importante compagnie de services informatiques et de processus d’affaires dans le monde avec plus de 65 000 employés, des ventes de plus de 10 milliards de dollars et un carnet de commandes de plus de 20 milliards de dollars.  Le carnet de commandes de CGI est en croissance et le changement de président CEO se fait sans heurts.  Les résultats du dernier trimestre étaient excellents, leur portefeuille de propriétés intellectuelles est en croissance et c’est un portefeuille qui donne de bonnes marges de profits.

L’action de CGI se transige aux environs de 62.50$, Thanos Moschopoulos de BMO marché des capitaux lui donne une cible de 74$.  N’hésitez pas à nous contacter afin de valider si cet investissement peut vous convenir et le niveau de risque impliqué.